Rechercher dans les articles et les forums

Glossaire - Lettre E

Publié: le 20/02/2019 à 07:38 Dernière mise à jour: le 20/02/2019 à 07:38 Par: SavoirFer Nombre de vues: 205
Glossaire - Lettre E
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0-9
Ébarbage
Action d’ébarber, d’enlever les aspérités, bavures ou scories de la surface d’une pièce (par ex d’un produit brut de fonderie ou de matriçage à chaud).
Opération généralement effectuée à la meuleuse (portative, touret) ou avec un burin pneumatique, ou simplement à la main avec lime, marteau/burin.

Ébavurage
Action d'ébavurer, qui consiste à enlever les bavures provoquées par le perçage, le poinçonnage, le cisaillage, l’oxycoupage ou toute autre opération d’usinage mécanique ou thermique.
L’outil généralement utilisé est une meuleuse portative ou éventuellement la lime.

Éboutage
Action d'ébouter, qui consiste à supprimer les extrémités de profils non conformes

Écaillage
Action de supprimer les écailles ou tout défaut de surface issu de l'opération de laminage

Écaille
Défaut superficiel de laminage se présentant sous la forme d’une languette de métal rattachée au métal de base par une faible portion de sa périphérie.
Il a pour origine des défauts de peau de lingot ou du demi-produit de départ.

Écrouissage
Action d'écrouir un métal ou un alliage, dans le but d'augmenter sa résistance à la déformation.
Modification de la structure cristalline d’un métal soumis à des efforts mécaniques.
Déformation plastique (au delà de sa limite élastique et au une température inférieure à sa température de recuit) d’un métal entraînant une augmentation de sa résistance, de sa limite d’élasticité et d’une diminution de l’allongement et de la résilience.
Tout traitement mécanique à froid : forgeage, laminage, emboutissage, cintrage, … écrouit le métal.
Le recuit a pour effet de faire disparaître l’écrouissage d’un alliage et de lui redonner sa structure cristalline altérée par des déformations plastiques (passage au travers d’une filière, d’un laminoir, opérations de pliage, d’emboutissage…).
Ex : Le plombier effectuera une opération de recuit (chauffage) sur un tube écroui pour permettre son cintrage.

Emboutissage
L'emboutissage permet d'obtenir des pièces de formes déterminées, sans recourir à la fusion. L'opération peut se faire à froid ou à chaud, manuellement ou par l'intermédiaire de machines (presse à emboutir). La pièce est formée à l'aide d'estampes (poinçon et matrices) adéquates, entre lesquelles est comprimée une feuille de métal. Il existe d'autres procédés de formage, tels le fluotournage, l'hydroformage, le repoussage et les méthodes électrohydrauliques, électromagnétiques, pneumatiques ou par explosion.

Estampage
L'estampage est réalisé à l'aide de machines spéciales (mouton, marteau-pilon, presse verticale, machine à forger horizontale, etc.). La déformation plastique du lopin de métal provient des parois de la cavité creusée dans la matrice. La pièce obtenue a une forme et des dimensions très proches de celles de la pièce finie. L'estampage permet d'économiser de la matière, d'écourter le temps d'usinage, d'obtenir des séries importantes de pièces semblables, avec des tolérances assez serrées, et d'améliorer les propriétés mécaniques (résistance, résilience, allongement, limite de fatigue, etc.), car les fibres de la matière métallique sont toutes orientées dans le sens des efforts et les amorces de rupture sont inexistantes.

Étuve
Enceinte chauffante fonctionnant, dans la majorité des cas, dans l'air (parfois sous vide ou gaz neutre) et permettant d'effectuer des traitements thermiques à température régulée.

Explosion
Procédé de soudage par pression, utilisé pour réaliser des assemblages à recouvrement ou des placages et dans lequel les pièces sont violemment pressés de proche en proche l’une contre l’autre, par une onde de pression résultant de l’explosion d’une charge explosive de caractéristiques appropriées.
Pour en savoir plus : Qu'est ce que le soudage par explosion (procédé 441) ?
Par: SavoirFer

Commentaires (0)