Rechercher dans les articles et les forums

LA NOUVELLE EN ISO 2553 RÉUNIT EN 22553 ET AWS A2.4 POUR LA SYMBOLISATION DES SOUDURES

Publié: le 17/07/2019 à 10:57 Dernière mise à jour: le 17/07/2019 à 10:57 Par: Dominique ADMIN Nombre de vues: 9942
Les plans de fabrication d'un ensemble soudé comportent souvent des indications graphiques particulières relatives au mode d'exécution des soudures.
Cette symbolisation graphique est normalisée suivant la norme EN ISO 2553 de Février 2014 et comporte plusieurs éléments symboliques.
L'ancienne norme EN 22553 de Août 1994 était utilisée en Europe comme référence pour la symbolisation du soudage jusqu'au début de l'année 2014.

1 - Généralités

A la demande de plusieurs visiteurs internautes, nous avons expliqué brièvement les principes généraux de cette symbolisation en s'appuyant sur plusieurs exemples.
Nous nous permettons de préciser que nous ne sommes pas des spécialistes dans l'utilisation de cette symbolisation graphique.

2 - Deux systèmes de symbolisation par Benny Droesbeke, IWE, IBS

La norme américaine AWS A2.4 ne différait pas tellement de la précédente ISO 2553 en termes de symboles élémentaires utilisés mais adoptait bel et bien un autre symbole de base (Figure 1).
Le symbole de base AWS A2.4 à une seule ligne de référence reste d'application, autant que l'ISO 2553 a deux lignes de référence (une ligne de référence continue et une interrompue).
Il convient de remarquer que pour la désignation d'une soudure le long d'un même côté dans le système selon l'EN 22553, le symbole élémentaire est apposé au-dessus de la ligne de référence continue et que pour le
symbole selon l'AWS A2.4, le symbole doit figurer en dessous de la ligne de référence.

3 - La nouvelle norme européenne NF EN ISO 2553 par Benny Droesbeke, IWE, IBS

On caressait depuis très longtemps l'idée qu'il serait fantastique de pouvoir réunir les deux systèmes en un seul et même système.
Lorsqu'on a décidé en 2008 de remanier la norme ISO 2553, on a longtemps essayé de réunir les deux systèmes usuels dans la nouvelle norme en un seul système.
Cependant, aucune partie ne voulait abandonner son symbole de base. Ceci a conduit à inclure finalement les deux systèmes dans la version remaniée et à reprendre des aspects des deux là où cela était possible.
On distingue dans l'EN ISO 2553 remaniée:
• Partie A: double ligne de référence (continue et interrompue), en vertu de laquelle la soudure doit être exécutée le long du côté de la pointe de flèche (comme dans la précédente ISO 2553) si le symbole de
base figure dans le haut de la ligne de référence continue).
• Partiel B: ligne de référence simple (continue), en vertu de laquelle la soudure doit être exécutée le long du côté de la pointe de flèche (comme dans l'AWS A2.4) si le symbole de base se situe dans le bas de la ligne de référence continue).
Le but est de choisir de façon cohérente un seul système et certainement pas d'utiliser les deux systèmes l'un pour l'autre! En Europe, on travaillera donc surtout selon la partie A tandis qu'en Amérique, on utilisera surtout la partie B.
Dans ce qui suit, nous commentons brièvement les principales modifications entre l'ISO 2553 précédente et la nouvelle EN ISO 2553, nous nous limitons donc au système A selon la nouvelle norme.

PRINCIPALES MODIFICATIONS NF EN ISO 2553
• A.: quelques nouveaux symboles élémentaires et symboles modifiés;
• B.: un certain nombre de nouveaux symboles complémentaires;
• C.: plusieurs flèches possibles à partir de la même ligne de référence;
• D.: plusieurs lignes de référence possible;
• E.: flèche brisée;
• F.: aperçu des types de soudure.

4 - La symbolisation élémentaire des types de soudure

La symbolisation élémentaire des types de soudures est représentée ci-dessous. Cette représentation rappelle la configuration générale de l'assemblage à souder. Vous pouvez trouver, sur le plan de fabrication, des combinaisons de symboles élémentaires pour une même soudure.



5 - La combinaison de symboles élémentaires

La combinaison de la symbolisation élémentaire des types de soudures est possible et elle est représentée ci-contre. Cette représentation rappelle la configuration générale de l'assemblage symétrique à souder.

6 - Les nouveaux symboles élémentaires et modifiés par Benny Droesbeke, IWE, IBS

La nouvelle norme NF EN ISO 2553 reprend quelques symboles de l'AWS A2.4, qui peuvent aussi être utilisés dorénavant pour le système A:
•La soudure évasée en V et la soudure évasée à chanfrein pour indiquer la préparation naturelle du cordon de soudure de, par exemple, deux profils de gaine qui doivent être soudés l'un à l'autre dans le sens longitudinal
ou une barre qui doit être soudée à une plaque (Figure 2 et Figure 3).
•Symbole pour le soudage des goujons (Figure 4).
•Symbole adapté pour la soudure de bord;dans l'ISO 2553 précédente, la ligne horizontale supérieure était absente (Figure 5).
•Symbole pour indiquer qu'il faut prévoir une soudure bout à bout, la préparation du cordon de soudure n'étant pas encore fixée. Ce symbole est très pratique pour les concepteurs! Dans bien des cas, les concepteurs
ne connaissent pas le processus de soudage qui réalisera la soudure, il n'est donc pas possible de déterminer la préparation la plus adaptée du cordon de soudure.
Ce symbole (Figure 6) permet de déplacer le choix de la préparation du cordon de soudure de la table à dessin vers l'atelier.




7 - La symbolisation supplémentaire


La symbolisation élémentaire peut être complétée par un symbole supplémentaire de forme de la surface extérieure de soudure. La symbolisation supplémentaire précise l'aspect général de la surface du
cordon de soudure. L'absence de symbole supplémentaire indique que l'aspect n'est pas précisé.

8 - Exemple d'utilisation des symboles supplémentaires

Vous trouverez ci-contre des exemples d'utilisations de symboles supplémentaires pour définir des exigences particulières applicables à la soudure..


9 - La symbolisation complémentaire

La symbolisation complémentaire précise certaines conditions d'exécution de la réalisation de la soudure (procédé de soudage utilisé, soudure sur le pourtour périphérique, soudure chantier, niveau de réception, position de travail, métal d'apport, ...).

10 - Les nouveaux symboles complémentaires par Benny Droesbeke, IWE, IBS

• Surépaisseur spécifiée à la racine: pour assemblages obtus soudés à cœur monoface,
on a la possibilité d'indiquer de combien de mm la soudure de pénétration doit ressortir par rapport au dessous de la plaque (Figure 7).
• Élément d'écartement: dans le cas d'un anneau intermédiaire – entièrement fondu – pour garantir un certain intervalle (Figure 8).
• Joint avec insert: anneau de matériau d'apport glissé par-dessus les tubes à assembler et ensuite fondu avec
le soudage TIG (Figure 9).
• Soudure entre deux points: souvent, il est difficile d'indiquer clairement sur un dessin la position d'une soudure.
Il est maintenant possible d'indiquer qu'une soudure doit être prévue entre deux points donnés.
Mais le type de soudure et les dimensions doivent rester identiques entre les deux points donnés (Figure 10).




11 - La liste de quelques procédés pour la représentation symbolique

LISTE DES PROCEDES SUIVANT NF EN 24063 Novembre 1992
Codification Désignation du procédé de soudage
111 Soudage à l'arc électrique avec électrodes enrobées
114 Soudage à l'arc sans gaz avec fil électrode fourré
121 Soudage à l'arc sous flux solide en poudre avec fil électrode
122 Soudage à l'arc sous flux solide en poudre avec feuillard électrode
131 Soudage à l'arc sous protection de gaz inerte avec fil électrode fusible
135 Soudage à l'arc sous protection de gaz actif avec fil électrode fusible
136 Soudage à l'arc sous protection de gaz actif avec fil électrode fourré
141 Soudage à l'arc en atmosphère inerte avec électrode de tungstène TIG
141 Soudage à l'arc en atmosphère inerte TIG automatique orbital
15 Soudage au plasma
15 Soudage au micro-plasma
21 Soudage par résistance par points
22 Soudage à la molette
23 Soudage par bossage
24 Soudage par étincelage
311 Soudage oxyacétylénique
441 Soudage par explosion
71 Soudage aluminothermique
72 Soudage vertical sous laitier électroconducteur
73 Soudage vertical sous gaz
52 Soudage au laser
51 Soudage par faisceau d'électrons
781 Soudage à l'arc des goujons par fusion/forgeage
783 Soudage à l'arc des goujons par décharge de condensateurs

12 - La position des symboles sur le plan ou dessin

La symbolisation complète est composée de :

[*]La ligne de repère du joint
[*]La ligne de référence
[*]La ligne d'identification
[*]Le symbole élémentaire
[*]Des cotes et signes conventionnels


13 - Plusieurs flèches possibles à partir d'une même ligne de référence
par Benny Droesbeke, IWE, IBS

Pour éviter de devoir dessiner plusieurs symboles de soudage rapprochés, alors que le type de soudure et
les dimensions sont identiques, il est possible de faire partir plusieurs flèches d'une même ligne de référence, qui indiquent tous les endroits où il faut prévoir une soudure.


14 - Plusieurs lignes de référence par Benny Droesbeke, IWE, IBS

Il est maintenant possible de prévoir plusieurs lignes de référence à partir d'une même flèche.
L'avantage est de pouvoir imposer une certaine séquence de soudage: la ligne de référence la plus proche de la flèche est dotée d'un symbole de soudage pour la première soudure.



15 - Flèche brisée par Benny Droesbeke, IWE, IBS

Dans la précédente ISO 2553, la pointe de flèche indiquait le côté à préparer dans le cas d'un pré-usinage du cordon de soudure monoface.
Si l'on veut être certain selon la nouvelle norme qu'un côté précis doit être préparé, on doit briser la flèche pour indiquer le côté de la préparation du cordon de soudure.
Si l'on ne brise pas la flèche, peu importe le côté à préparer


16 - Aperçu des types de soudure par Benny Droesbeke, IWE, IBS

Un aperçu pratique des différents types de soudure est repris dans l'annexe B de la norme, les points de transition étant clairement indiqués.
On peut ainsi choisir le bon symbole principal conformément au type de soudure (Figure 14).



17 - Quelques exemples de symboles sur le plan


[*]Soudure d'angle
[*]Soudure continue sur tout le pourtour
[*]Soudure montage réalisée sur le chantier
[*]Gorge de soudure de a = 4 mm
[*]Procédé TIG (141)


[*]Soudure d'angle
[*]Soudure discontinue d'un seul côté
[*]5 points de 50 mm espacés de 150 mm
[*]Gorge de soudure de 6 mm (a = 6 mm)
[*]Procédé MAG Fil fourré avec gaz (136)
[*]a = hauteur du plus grand triangle isocèle inscrit dans la section


[*]Soudures d'angle des deux côtés
[*]Soudures discontinues alternées
[*]10 points de 80 mm espacés de 100 mm
[*]Côté de soudure de 8 mm (Z = 8)
[*]Procédé MAG Fil fourré sans gaz (114)
[*]z = côté du plus grand triangle isocèle inscrit dans la section - z = aÖ2


[*]Soudure bout à bout d'un seul côté
[*]Soudure sur préparation en bords droits
[*]Aspect du cordon de soudure convexe
[*]Procédé PLASMA (15)


[*]Soudure bout à bout avec reprise envers
[*]Soudure sur chanfrein en Vé
[*]Aspect du cordon de soudure non précisé
[*]Procédé ARC E.E. (111)


[*]Soudure par points
[*]Points de diamètre 15 mm
[*]20 points espacés de 50 mm
[*]Procédé MAG Fil plein (135)


[*]Soudure en V avec reprise envers
[*]Soudure continue sur tout le pourtour
[*]Soudure montage réalisée sur le chantier
[*]Procédé ARC (111) niveau D - ISO 5817
[*]Position soudage à plat PA - ISO 6947


[*]Soudure en demi V
[*]Cordon de soudure plat
[*]Procédé 136 - MAG fil fourré


18 - Quelques liens Internet utiles
La normalisation européenne du soudage
Quelle est l'incidence de l'application des normes européennes sur le soudage ?
La notion de Weld Team d'un service technique soudage selon EN ISO 14731
Introduction à la qualité du soudage
Comment rédiger une fiche de descriptif de mode opératoire de soudage (DMOS) ?
Quelle est la codification des types et modes d'assemblage selon les normes européennes ?

19 - Vos commentaires et réactions

Vous avez la possibilité de commenter cette page, de réagir ou de compléter les informations en rédigeant un message dans le cadre ci-dessous intitulé Ecrire un commentaire.
Vos commentaires seront visibles aux lecteurs de l'article et membres du site.
Nous vous remercions par avance de votre sollicitude et de votre aide pour l'amélioration des données techniques du site.
Nous rappelons à nos aimables visiteurs que nos ressources techniques et nos croquis ne peuvent être ni copiés ni utilisés sans autorisation écrite de notre part.

20 - Le site Soudeurs.com et le site Rocdacier se sont associés en mars 2018

Information de mars 2018
Le site Portail Soudeurs.com - Site Technique francophone de référence du soudeur et le site Accueil - RocdAcier s’associent pour améliorer leur visibilité respective et l’information technique soudage et chaudronnerie sur la toile francophone.







21 -Un petit geste pour soutenir votre site web spécialisé technique soudage
Si vous avez apprécié notre site technique et dans la mesure où son contenu technique vous a aidé dans votre travail et dans vos recherches, vous pouvez peut être nous accorder votre contribution et vos dons.
Votre donation au site Soudeurs.com via PayPal
Par: Dominique ADMIN

Commentaires (3)

03/12/2017 07:59:26 - michelus
Bonjour.

Très bonne synthèse sur la symbolisation des soudures.

On se posait toujours la question de l'utilité de la ligne d'identification.

Merci.

07/08/2018 10:58:40 - Nico28
Merci Dominique, article parfait

14/09/2018 13:02:51 - Seb@
Bonjour,

Merci beaucoup, je suis enseignant et honte sur moi, je ne savais pas qu'il y avait eu mises à jour des normes. Il est vrai que actuellement je ne donne plus cours depuis 4 ans (mission hors enseignement).
Donc je suis un peu pardonné :o