Rechercher dans les articles et les forums

Comment rédiger une fiche de descriptif de mode opératoire de soudage (DMOS) ?

Cliquez-ici pour afficher la démonstration de l'utilisation du poste MIGA en vidéo

Publié: le 01/02/2019 à 06:23 Dernière mise à jour: le 01/02/2019 à 06:23 Par: Dominique ADMIN Nombre de vues: 2240
Le Descriptif de Mode Opératoire de Soudage à l’arc électrique est un formulaire sur lequel sont consignés toutes les opérations, les instructions et les informations techniques nécessaires pour assurer la répétitivité des paramètres, obtenir un assemblage soudé de qualité et réussir dans les meilleures conditions l'exécution d'un travail précis de soudage.
1 - Définition d'un descriptif de mode opératoire de soudage (D.M.O.S.)

Le D.M.O.S. est le document de référence du coordonnateur en soudage, du soudeur, de l'inspecteur et du contrôleur lors de l'exécution, du suivi et du contrôle d'un joint soudé.
Le D.M.O.S. est obligatoire et doit être présenté lors d'une qualification de mode opératoire de soudage et d'une qualification de personnel soudeur.

TABLEAU RÉCAPITULATIF DES PARAMÈTRES A VÉRIFIER SUR LE DMOSP
Intensité
Ampères
Tension
Volts
Avance
cm/min
Produit d'apport nuance et Ø Nature courant et polarité Vitesse dévidage fil
cm/min
Nature et débit gaz Électrode
tungstène
Flux solide en poudre
111 X X X X X NON NON NON NON
114 X X X X X X NON NON NON
141 M X X X X X NON X X NON
141 A X X X X X X X X NON
142 X X X X X NON X X NON
143 X X X X X NON X X NON
145 X X X X X NON X X NON
15 X X X X X X X X NON
131 X X X X X X X NON NON
135 X X X X X X X NON NON
136 X X X X X X X NON NON
137 X X X X X X X NON NON
138 X X X X X X X NON NON
121 X X X X X X NON NON X


2 - Comment rédiger un descriptif de mode opératoire de soudage ?

La norme européenne NF EN ISO 15609 et NF EN ISO 15614-1 de 2005 avec l'amendement A1 de 2008 et l'amendement A2 de 2012 précisent les modalités de rédaction du descriptif de mode opératoire de soudage.
La rédaction du D.M.O.S. est réalisée, soit après exécution d'un essai préliminaire représentatif dans les conditions de la fabrication, soit à partir d'une qualification de mode opératoire de soudage déjà obtenue.
Vous trouverez ci-dessous chaque élément à préciser sur le formulaire.
Cette page d'informations ne peut se substituer à la norme ou les normes en vigueur. Elle n'est réalisée qu'à titre d'exemple et de vulgarisation du soudage.

3 - Préparation géométrique du joint à souder




Un croquis de la préparation du joint soudé doit être réalisé sur le formulaire de D.M.O.S.
Des tolérances doivent être précisées pour les dimensions des différents éléments ayant une importance opératoire notable (jeu, ouverture d'angle de chanfrein, talon, etc...)

Ce dessin doit indiqué les éléments suivants :



[*]Epaisseur de la pièce 1 et de la pièce 2 (si nécessaire)
[*]Diamètre de la pièce 1 et de la pièce 2 (si nécessaire)
[*]Angle d'ouverture du chanfrein en degrés (si nécessaire)
[*]Rayon en fond de chanfrein type tulipe ou U en millimètre (si nécessaire)
[*]Jeu de soudage entre les deux pièces (si nécessaire)
[*]Talon ou méplat en millimètre (si nécessaire)
[*]Angle d'inclinaison des pièces (si nécessaire)

4 - Répartition des passes de soudage




Un second croquis de répartition des passes de soudure doit être réalisé sur le formulaire de D.M.O.S.

Ce dessin doit représenté le plus fidèlement possible les éléments suivants :



[*]Le nombre total de passes ou de série de passes
[*]Le numéro de chaque passe ou série de passes
[*]La répartition de chaque passe de soudure pour chaque procédé de soudage
[*]L'orientation de chaque passe de soudure pour chaque procédé
[*]La séquence de soudage
[*]La dimension de la section soudée (si nécessaire)
[*]La gorge de soudure ou apothème (si nécessaire)

5 - Méthode de préparation de l'assemblage

La méthode utilisée de préparation des chanfreins doit être indiquée :



[*]par Découpage sous eau avec abrasif
[*]par Découpage laser
[*]par Oxycoupage
[*]par Cisaillage
[*]par Meulage
[*]par Usinage
[*]par Fraisage
[*]par Grignotage

6 - Méthode de nettoyage préalable de l'assemblage

La méthode utilisée de nettoyage préalable des chanfreins doit être indiquée :



[*]par Meulage
[*]par Brossage
[*]par Sablage
[*]par Dégraissage
[*]par Décapage chimique

7 - Nuance et norme d'approvisionnement des métaux de base

La nuance normalisée et/ou commerciale, la norme de référence et le groupe codifié de matériaux de chaque métal de base utilisé doivent être indiqués sur le D.M.O.S.P. par exemple :



[*]S 355K2G3 suivant NF EN 10025 12/1993 - Groupe 1 suivant NF EN ISO 15614-1
[*]S 690 QL suivant NF EN 10137-1 06/1992 - Groupe 3 suivant NF EN ISO 15614-1
[*]25 CrMo 4 suivant NF EN 10083 07/1991 - Groupe 5 suivant NF EN ISO 15614-1
[*]X5CrNiCuNb16-4 suivant NF EN 10088-3 1995 - Groupe 8 suivant NF EN ISO 15614-1
[*]X2CrNi18-9 suivant NF EN 10088-2 1995 - Groupe 9 suivant NF EN ISO 15614-1


Les symbolisations utilisées pour caractériser chaque variable de qualification sont définies par les liens hypertextes ci-dessous.
La codification des groupes de matériaux pour les aciers est définie ci-dessous.
Le regroupement des matériaux est conforme à la norme CR ISO 15608. (confer tableau 2 du paragraphe 5.5.2 en page 10 de la norme).

NOUVEAUX GROUPES DE MATÉRIAUX DE BASE
Groupe Domaine de validité Nuance Ancien groupe
1.1, 1.2, 1.4 1.1, 1.2, 1.4 Aciers carbone Re < 460 W01
1.3 1, 2, 3, 9.1, 11 Aciers à résistance à la corrosion atmosphérique améliorée Re > 360 W03
2 1, 2, 3, 9.1, 11 Aciers à grains fins Re > 360 W03
3 1, 2, 3, 9.1, 11 Aciers trempés et revenus et aciers à durcissement structural W03
4 1, 2, 3, 9.1, 4, 5, 6, 7, 11 Aciers alliés au Cr-Mo-(Ni) à faible teneur en Vanadium W02
5 1, 2, 3, 9.1, 4, 5, 6, 7, 11 Aciers au Cr-Mo sans Vanadium avec C <= 0,35% W02
6 1, 2, 3, 9.1, 4, 5, 6, 7, 11 Aciers alliés au Cr-Mo-(Ni) à forte teneur en Vanadium W02
7 1, 2, 3, 9.1, 4, 5, 6, 7, 11 Aciers inoxydables ferritiques, martensitiques et à durcissement structural W04
8 8, 9.2, 9.3, 10 Aciers inoxydables austénitiques W11
9.1 1, 2, 3, 9.1, 11 Aciers alliés au nickel avec Ni <= 3,0%
9.2 + 9.3 9.2, 9.3, 1.1,1.2, 1.3 Aciers alliés au nickel avec 3,0% < Ni <= 10,0%
10 8, 9.2, 9.3, 10 Aciers austéno-ferritiques (Duplex) W11
11 1.1, 1.2, 1.3, 1.4, 11 Aciers non couverts par les groupes 1 à 10 et à 0,25% < C <= 0,5%

Pour les groupements de matériaux le fascicule FD CEN ISO/TR 20172 est très utile.
En effet, il reprend des nuances très utilisées et fournit leur groupe suivant l'ISO 15608.
8 - Symbolisation des types d'assemblage de qualification

Le type d'assemblage du joint soudé est indiqué suivant la codification du cahier des charges applicable. Vous trouverez ci-dessous la codification des types d'assemblage suivant la NF EN ISO 15614-1


Symbolisation des types d'assemblage
Variable / Lien Définition du type d'assemblage de soudage
P Essai sur une tôle / Plate
T Essai sur un tube / Pipe
BW Essai sur un assemblage bout à bout / Butt Weld
FW Essai sur un assemblage en angle / Fillet Weld
P-BW Essai sur une tôle / Plate sur un assemblage bout à bout / Butt Weld
T-BW Essai sur un tube / Pipe sur un assemblage bout à bout / Butt Weld
P-FW Essai sur une tôle / Plate sur un assemblage en angle / Fillet Weld
T-FW Essai sur un tube / Pipe sur un assemblage en angle / Fillet Weld
T/P-FW Essai de Tube sur une Tôle / Pipe sur un assemblage en angle / Fillet Weld
t Épaisseur de matériau de l'assemblage de qualification
s1 Épaisseur déposée de métal fondu pour le procédé de soudage 1
s2 Épaisseur déposée de métal fondu pour le procédé de soudage 2



9 - Symbolisation des modes d'assemblage de qualification

Le mode d'assemblage du joint soudé est indiqué suivant la codification du cahier des charges applicable. Vous trouverez ci-dessous la codification des modes d'assemblage suivant la NF EN ISO 15614-1.

Symbolisation des modes d'assemblage
Variable / Lien Définition du mode d'assemblage de soudage
ss Essai de soudage d'un seul côté ou single-side welding
bs Essai de soudage des deux côtés ou welding for both sides
gb Soudage avec protection gazeuse à l'envers
sl Monocouche / Single layer - Uniquement pour assemblage angle FW
ml Multicouche / Multi layer - Uniquement pour angle FW
nb Soudage sans support envers ou welding without backing
mb Soudage avec un support ou welding with backing material
ss, nb Soudage d'un seul côté sans support envers avec pénétration
ss, mb Soudage d'un seul côté avec support envers
ss, gb Soudage d'un seul côté avec protection gazeuse envers avec pénétration
bs, ng Soudage des deux côtés sans gougeage par meulage
bs, gg Soudage des deux côtés avec gougeage par meulage de la racine
lw Soudage à gauche (pour oxya 311)
rw Soudage à droite (pour oxya 311)



10 - Symbolisation des procédés de soudage de qualification

Le procédé ou les procédés de soudage sont indiqués pour chaque passe ou série de passes. La codification du procédé est réalisée suivant le cahier des charges applicable. Vous trouverez ci-dessous la codification des procédés suivant la NF EN 24063 (ISO 4063).


Symbolisation des procédés de soudage de qualification
Variable / Lien Définition du procédé de soudage
111 Soudage à l'arc électrique avec électrodes enrobées
114 Soudage à l'arc électrique avec fil électrode fourré sans gaz
121 Soudage à l'arc électrique sous flux solide en poudre avec fil plein électrode
125 Soudage à l'arc électrique sous flux solide en poudre avec fil fourré électrode
131 Soudage à l'arc sous protection de gaz inerte avec fil électrode fusible
135 Soudage à l'arc sous protection de gaz actif avec fil électrode fusible
136 Soudage MAG sous protection de gaz actif avec fil fourré électrode
138 Soudage MAG avec fil fourré poudre métallique
141 Soudage TIG avec métal d'apport
142 Soudage TIG autogène
143 Soudage TIG avec fil fourré ou baguette fourrée
145 Soudage TIG avec métal d'apport et gaz réducteur
15 Soudage à l'arc plasma
311 Soudage oxyacétylénique


11 - Symbolisation des positions de soudage

La ou les positions de soudage sont indiquées pour chaque passe ou série de passes. La codification de la position de soudage est réalisée suivant le cahier des charges applicable. Vous trouverez ci-dessous la codification des positions fondamentales de soudage suivant la EN ISO 6947.


Symbolisation des positions de soudage
Variable / Lien Bout Tôle Bout tube Angle tôles Angle tube
Position JL045 Néant Néant Néant
Position HL045 Néant Néant Néant
Position PA
Position PB Néant Néant
Position PC Néant
Position PD Néant Néant Néant
Position PE Néant Néant
Position PF
Position PH
Position PG
Position PJ



12 - Métal d'apport - Produit consommable

Le ou les métaux d'apport utilisés ainsi que les produits consommables sont précisés pour chaque passe ou série de passes. La désignation normalisée de réception du métal d'apport est indiquée suivant le cahier des charges applicable. La marque et la désignation commerciale permet de guider le soudeur lors de l'approvisionnement.

13 - Dimensions des métaux d'apport

La ou les dimensions des métaux d'apport utilisés sont précisées pour chaque passe ou série de passes. Le diamètre du fil ou de l'électrode est précisé. Lors de l'utilisation d'un anneau fusible, l'épaisseur et la hauteur de l'insert est précisé.

14 - Gaz industriel de soudage (si nécessaire)

La désignation commerciale et les pourcentages de la composition du gaz sont précisés pour chaque passe ou série de passes avec procédé de soudage avec gaz de protection (141, 131, 135, 136, 137, 15, 311).

[*]gaz de protection endroit, annulaire ou à la torche (si nécessaire)
[*]gaz de protection envers (si nécessaire)
[*]gaz plasmagène (si nécessaire)
[*]gaz traînard (si nécessaire)

15 - Flux de protection en poudre (si nécessaire)

La désignation commerciale et la désignation normalisée sont précisées pour chaque passe ou série de passes avec procédé de soudage avec flux en poudre (12).

16 - Diamètre et nature de l'électrode réfractaire (si nécessaire)

Le type normalisée selon NF EN 26848 de l'électrode de tungstène (électrode réfractaire ou infusible) et le diamètre sont précisés pour chaque passe ou série de passes avec les procédés de soudage 141 et 15.



[*]Tungstène pur (couleur d'extrémité verte)
[*]Tungstène thorié (0,5 à 4 % thorium - couleur d'extrémité rouge )
[*]Tungstène cérié (0,5 à 4% cérium)
[*]Tungstène zirconié (0,5 à 4% zirconium)



CODIFICATION ET COMPOSITION D' UNE ÉLECTRODE REFRACTAIRE
codification % oxyde Nature oxyde Impuretés % Tungstène % Couleur repère
WP / / <0,50% 99,5% vert
WT 4 0,35 à 0,55% ThO[SUB]2[/SUB] <0,50% solde bleu
WTh 10 0,80 à 1,20% ThO[SUB]2[/SUB] <0,50% solde jaune
WTh 20 1,70 à 2,20% ThO[SUB]2[/SUB] <0,50% solde rouge
WTh 30 2,80 à 3,20% ThO[SUB]2[/SUB] <0,50% solde violet
WTh 40 3,80 à 4,20% ThO[SUB]2[/SUB] <0,50% solde orange
WZr 3 0,15 à 0,50% ZrO[SUB]2[/SUB] <0,50% solde brun
WZr 8 0,70 à 0,90% ZrO[SUB]2[/SUB] <0,50% solde blanc
WLa 10 0,90 à 1,20% LaO[SUB]2[/SUB] <0,50% solde noir
WLa 15 1,30 à 1,70% LaO[SUB]2[/SUB] <0,50% solde or
WLa 20 1,70 à 2,20% LaO[SUB]2[/SUB] <0,50% solde bleu
WCe 20 1,80 à 2,20% CeO[SUB]2[/SUB] <0,50% solde gris

17 - Nature du courant de soudage

La nature du courant de soudage est indiqué dans le descriptif :

[*]Courant continu (CC ou DC)
[*]Courant lisse ou courant pulsé
[*]Courant alternatif (CA ou AC)

18 - Polarité de l'électrode ou du fil

La polarité de l'électrode ou du fil à utiliser est indiquée dans le descriptif pour le courant continu :

[*]Polarité positive (+)
[*]Polarité négative (-)

19 - Paramètres de soudage

Les valeurs de l'intensité en Ampères, de la tension en Volts, de la vitesse de soudage en centimètres / minute, du dévidage du fil en centimètres ou mètres / minute, l'énergie de soudage en Joules / centimètre sont indiquées pour chaque passe ou série de passes dans le formulaire.



[*]Intensité en Ampères - exemple : 180 A
[*]Tension en Volts - exemple : 24 V
[*]Vitesse de soudage - exemple : 26 cm / mn ou 4,3 mm / s
[*]Vitesse dévidage fil - exemple : 600 cm / mn
[*]Énergie de soudage - exemple : 9970 J / cm ou 0,99 KJ / mm
[*]Apport de chaleur selon EN 1011-1 - exemple : 1,1 KJ/mm avec k = 0,8
[*]Mode de transfert - exemple : Court-circuit, Globulaire, Pulsé, Pulvérisation
[*]Distance torche/Pièce ou stick-out : 12 - 15 mm
[*]Sens de soudage - exemple : Torche tirée
[*]Type de passe - exemple : passe large balayée




La norme NF EN IEC 60974-1 de 2018 concernant le matériel de soudage vous indique en partie 11.2 les caractéristiques des générateurs de soudage classiques, avec la relation entre la tension conventionnelle en charge U2 et le courant conventionnel de soudage I2 (l'intensité).
--> si vous réglez I2, vous trouverez par calcul U2 si cette donnée vous manque.
quelques relations typiques :

Soudage manuel électrique à l'arc électrode enrobée : jusqu'à 600A, U2 = (20+0.04xI2) Volts ; au-delà de 600A, U2=44V
Soudage TIG : jusqu'à 600A, U2 = (10+0.04xI2) volts; au-delà de 600A, U2=34V
Soudage MIG/MAG : jusqu'à 600A, U2 = (14+0.05xI2) volts; au-delà de 600A, U2=44V
Soudage sous flux en poudre (Idem qu'avec AEE) : jusqu'à 600A, U2 = (20+0.04xI2) volts; au-delà de 600A, U2=44V

Si vous voulez plus d'infos, toujours à portée de main, je vous conseille cet ouvrage : "Formulaire du technicien tuyauteur chaudronnier & soudeur", par C.Hazard, aux éditions Casteilla, en format poche. je ne garantie pas que tout est correct, mais je pense que c'est ce que vous recherchez pour démarrer.

20 - Formule de calcul de l'apport de chaleur (énergie de soudage) en courant lisse selon NF EN 1011-1


21 - Température de préchauffage (si nécessaire)

La température de préchauffage avant soudage doit être indiquée en degrés Celsius dans le formulaire principalement pour les aciers faiblement alliés et les aciers sensibles à la trempe.

22 - Température maximale entre passes (si nécessaire)

La température maximale entre passes à ne pas dépasser (vérifiée avant chaque nouvelle passe de soudure) doit être indiquée en degrés Celsius dans le formulaire.

23 - Nettoyage à réaliser entre passes (si nécessaire)

La méthode utilisée de nettoyage entre passes doit être indiquée :

[*]Meulage
[*]Brossage
[*]Dégraissage
[*]Burinage

24 - Support envers et gougeage (si nécessaire)

La présence d'un support envers (latte céramique ou latte cuivre) et la méthode utilisée pour assurer un gougeage envers éventuel doit être indiquée.

25 - Température de postchauffage (si nécessaire)

La température de postchauffage après soudage doit être indiquée en degrés Celsius avec le temps de maintien dans le formulaire.

26 - Traitements thermiques après soudage (si nécessaire)

Les conditions de réalisation des traitements thermiques après soudage sont indiquée dans le formulaire.

[*]Vitesse de montée en °C / heure ou minutes
[*]Température maximale atteinte
[*]Durée de maintien en minutes ou heure
[*]Vitesse de refroidissement en ° C / heure ou minutes

27 - Informations complémentaires (si nécessaire)

Toute information complémentaire nécessaire à la réalisation du soudage doit être consignée dans le formulaire :

[*]Inclinaison de la torche de soudage en automatique
[*]Distance tube de contact / pièce
[*]Diamètre de la buse céramique ou métallique
[*]Largeur de balayage en automatique, temps d'arrêt
[*]Temps de pulsation, fréquence de pulsation, rapport cyclique
[*]Étuvage des produits d'apport


28 - Quelques liens Internet utiles

Comment assurer la sécurité du soudage ?
Quelles sont les huit erreurs que vous ne devez plus commettre lors du soudage ?


29 - Vos commentaires utiles sur cet article

Vous avez la possibilité de commenter cette page, de réagir ou de compléter les informations en rédigeant un message dans le cadre ci-dessous intitulé Ecrire un commentaire
Votre message sera vu et lu uniquement par les lecteurs de cet article
Nous vous remercions par avance de votre sollicitude et de votre aide pour l'amélioration des données techniques du site.
Veuillez respecter la ligne éditoriale de l'article technique en question.
Nous rappelons à nos aimables visiteurs que nos ressources techniques et nos croquis ne peuvent être ni copiés ni utilisés sans autorisation écrite de notre part.
Par: Dominique ADMIN

Commentaires (16)

11/01/2013 10:26:45 - Doremifa
Merci pour cet article très intéressant.
Je rajouterai que pour les groupements de matériaux le fascicule FD CEN ISO/TR 20172 est très utile. En effet, il reprend des nuances très utilisées et fournit leur groupe suivant l'ISO 15608.
A noter, l'article ne concerne que les DMOS pour soudage à l'arc.

11/01/2013 17:40:17 - Dominique ADMIN
Bonjour Doremifa,

Merci beaucoup pour ce commentaire pertinent.
Je rajouterai l'information dans le paragraphe 7 de cet article.
A plus.

25/04/2014 15:33:15 - bilouuut
intéressant merciiii

13/10/2014 19:31:06 - newbi21
merci pour l'article

13/10/2014 21:45:48 - newbi21
En fait, débutant dans le monde des soudures, je cherche un article qui décrit le processus d'élaboration des documents (le DMOS, QMOS-Préliminaire, QMOS, QS) pour mieux comprendre l'enchaînement.

14/10/2014 16:13:52 - Dominique ADMIN
Bonjour newbi21,

La logique veut que l'on commence par définir un essai précis et pratique de soudage pour affiner les paramètres électriques, la préparation du joint, le nombre de passes et de couches, les types de métaux d'apport, les gaz, etc....
Ensuite il est judicieux de réaliser sur cet essai de soudage les contrôles non destructifs puis les essais mécaniques
Lorsque l'essai est concluant et le DMOSP est rédigé, il faut lancer la QMOS relative à cet essai devant un organisme de certification (APAVE, ASAP, BUREAU VERITAS,...)
Ensuite lorsque la QMOS est déclarée conforme par l'organisme, vous rédigez le DMOS pour votre fabrication que vous insérez dans un cahier de soudage
Et vous qualifiez vos soudeurs selon ce DMOS.

Mais cela n'existe que dans le monde de OuiOui (humour) et dans les grandes entreprises très structurées

Car aujourd'hui pour des problèmes de délais, de temps et d'argent, les constructeurs mettent souvent la charrue avant les bœufs et ne réalisent quasiment plus les essais préliminaires avant la QMOS
On lance la QMOS qui sert la plupart du temps de mise au point
Et on verra bien les résultats à la fin.
Car l'ingénieur soudeur a le dos très large de part sa formation.

Une anecdote :
Quand j'ai commencé à travailler il y a plus de 35 ans, nous avions plus de six mois pour préparer une fabrication soudée et qualifier les soudeurs et les modes opératoires de soudage.
Aujourd'hui les QMOS sont réalisées en même temps que le débit des pièces de la fabrication en atelier.
Cela s'appelle la gestion d'affaire à flux tendu !

Bien cordialement,

14/10/2014 20:24:03 - newbi21
Je comprends mieux en effet. C'est important d'avoir ce processus en tête, à première vue triviale pour les gens dans le métier mais qui n'est pas simple pour les nouveaux.
Merci à Dominique pour cette explication. Bien cordialement.

07/05/2015 12:01:57 - mahtat
Merci pour l'article

29/01/2016 09:04:15 - dbataille
Génial cet article! Merci Dominique!
Lorsque l'on rédige un DMOS dans une nuance par exemple S355J0 pour les 2 métaux de base, peut-on le réutiliser pour une nuance inférieure (S275JR)?
Je pense qu'il faut faire un autre DMOS.

Edit: je viens de trouver ça dans la norme ISO15609:
4.3.1 Type du matériau de base
— Désignation du(des) matériau(x), et norme(s) de référence ;
— numéro(s) du (des) groupe(s) tel qu'indiqué dans le CR ISO 15608.
Un DMOS peut couvrir un groupe de matériaux.
4.3.2 Dimensions du matériau
— Gamme d'épaisseurs de l'assemblage ;
— gamme des diamètres extérieurs dans le cas de tubes.

02/07/2016 09:56:23 - mmcchristophe
article très intéressant cela m'a permis de finaliser mes dmos

05/08/2016 22:29:08 - sebsoudure
merci

23/10/2016 19:48:59 - belkaid
Bonsoir , svp je fais une formation de soudeur . J'ai besoin de quelques exercices sur le DMOS . Merci

02/08/2017 10:56:40 - george maxwell
Bonjour,
je vous remercie beaucoup pour votre partage
de mon coté j'ai un problème sur le remplissage de la gamme des épaisseurs qualifiées pour dépôt de soudage et le métal de base,est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait.
merci d'avance

13/07/2018 16:42:00 - colonel drake
Bonjour je tiens à vous remercire pour chacun de vos commentaires je pense aujourd'hui est possible de passer une Qmos et un Qs en même temps

10/09/2018 15:19:12 - monile08
Bonjour,

Merci pour toutes ces informations. une aide bien précieuse !

14/02/2019 14:32:22 - so.ighit
Vibrant hommage pour les articles de qualité