Rechercher dans les articles et les forums

Voici les erreurs les plus souvent commises lors du soudage TIG/141 de l'aluminium

Publié: le 13/07/2019 à 10:35 Dernière mise à jour: le 13/07/2019 à 10:35 Par: Dominique ADMIN Nombre de vues: 789
Bonjour à tous,

Il faut beaucoup de concentration et d'expérience pour souder l'aluminium et ses alliages en TIG.
Si vous avez eu du mal à le faire, voici les erreurs les plus souvent commises pendant le soudage TIG/141 en aluminium.

1 - Le manque de propreté des pièces, du métal d'apport... et du soudeur est un facteur fréquent de défauts en soudage TIG de l'aluminium.
Il faut stocker l'aluminium à l'abri des poussières, de l'humidité, des corps gras, des projections d'acier. Il faut nettoyer strictement ses pièces avant soudage et utiliser des outils dédiés à l'aluminium.
Sous peine de retrouver ces impuretés, sous formes d'inclusions, de soufflures... et à termes de graves faiblesses dans les assemblages

2 - Le diamètre incorrect de l'électrode de tungstène trop faible est une erreur fréquente du débutant.
Les soudeurs amateurs peuvent oublier à quel point l'électrode de tungstène peut souffrir à 200 ampères en courant alternatif,
Cela provoque évidemment une défaillance et une explosion de l'électrode de tungstène!

3 - Les soudeurs débutants utilisent souvent le mauvais diamètre de fil de métal d’apport.
Donc, ils utilisent un petit diamètre de fil d’apport qui fond avant même que le bain de fusion se fasse.
A l'inverse, un trop gros diamètre de fil d’apport peut perturber le flux du gaz de protection et diminuer la chaleur du bain de fusion.

4 - Les soudeurs débutants oublient souvent d'utiliser le réglage de la balance et de la haute fréquence.
Cela finit par faire décrocher le courant de soudage à faible ampérage puisque le courant alternatif perd la plupart de ses demi-cycles.
Si le bruit de votre poste ressemble à un moteur diesel, vous devez ajuster ces réglages.

5 - Les soudeurs amateurs aiment souder avec un angle d’inclinaison de torche de soudage élevé.
Ceci conduit à la fusion du métal d'apport, refroidit le bain de fusion et influence la protection gazeuse.
Donc évitez d'incliner trop votre torche de soudage!

6 - Une erreur fréquente lors du soudage Tig de l’aluminium est d'utiliser une brosse avec poils en acier au carbone pour nettoyer l'aluminium plutôt qu'une brosse métallique en acier inoxydable.
C'est une directive de base qu'aucun soudeur amateur ne devrait jamais oublier.

7 - Les soudeurs débutants utilisent souvent un arc de soudage trop long lors du soudage de l’aluminium.
C’est-à-dire que la torche est tenue trop haut par rapport au bain de fusion.
Vous devez trouver le juste milieu où l'arc n'est pas trop proche ni trop loin du bain de fusion.

8 – Il est préférable en courant alternatif d’utiliser une électrode de tungstène avec 2% de lanthane (extrémité bleue) en remplacement du tungstène pur (extrémité verte)
De plus cette électrode avec lanthane fonctionne bien en courant continu.

9 - L’extrémité de l’électrode de tungstène doit s’arrondir. Toutefois cette boule ne doit pas être excessive sinon elle diminuera l’efficacité de l’arc.
La boule doit rester la plus stable possible.
Si la boule se met à trembler ou à tourner il faut changer de diamètre.

10 - L'utilisation d'une buse céramique ou Pyrex de soudage trop petite provoquant des manques de protection, ( d'ailleurs l'emploi d'un diffuseur de gaz est plus que judicieux, )

11 - Il est inutile d’utiliser un débit d’argon trop important par rapport à la buse de soudage.
Un débit d’argon de 8 litres par minute pour un diamètre intérieur de buse de 8 mm est suffisant.

12 - Une électrode de tungstene pas assez sortie de la buse ce qui entraîne un arc trop long (on doit pouvoir voir l'extrémité et avoir le bout de l'électrode à 1 mm du bain de fusion.)

Bien cordialement,
Par: Dominique ADMIN

Commentaires (0)