Rechercher dans les articles et les forums

Tutoriel réparation KEMPPI MinarcMig EVO 200

Publié: le 28/07/2019 à 12:40 Dernière mise à jour: le 28/07/2019 à 12:40 Par: Phifi34 Nombre de vues: 3620
Bonjour,

Comme promis, je vous présente un tutoriel sur la réparation de mon poste à souder KEMPPI MinarcMig EVO 200.

Objet du tutoriel:

Réparation d’un poste à souder KEMPPI MIG dont le fil ne sort plus.
Budget : 22€pour le changement d’un moteur.
Durée de la réparation : 1h30

Symptômes de la panne :
Le fil ne sort plus à la bonne vitesse en soudant. Pourtant, le galet d’entraînement ne patine pas sur le fil, mais il n’a plus aucune force pour pousser le fil.
Galet de pression ouvert, le galet d’entraînement tourne correctement, par contre,il devient possible de stopper sa rotation en le freinant avec deux doigts (sans efforts).

Cause de la panne :
Le moteur d’entraînement du galet est défectueux.

Analyse de la panne :
Ce moteur d’entraînement du galet est un produit de très grande diffusion,à très faible coût, qui vieillit assez rapidement.
C’est un moteur à courant continu sous 18V à balais (utilisation : visseuse,outillage de jardin sur batterie, …).
Le collecteur à lamelles du rotor du moteur s’encrasse de poussières de charbon conductrice, du fait, le moteur ne transmet plus assez de couple.
Un nettoyage du collecteur est possible quoique délicat (moteur sertit, non démontable).
La réparation présentée ici traite du changement de ce moteur.

Procédure de réparation :
Références du moteur : RS-755VC-4540
Fabricant :MABUCHI MOTOR CO. Japon.

J’ai commandé le moteur par Internet sur le site AliExpress en Chine.
En tapant la référence du moteur sur le moteur de recherche du site AliExpress,celui-ci est proposé soit en lot, soit à l’unité.
Ma commande a été effectuée le 21 octobre 2017 pour la somme de 22,03€ frais de ports compris.
Elle est arrivée dans ma boite aux lettres le 18 novembre 2017, soit 28 jours après.


Outillage nécessaire :
Tournevis torx T15,longueur minimum de la lame : 10 cm (pour aller chercher les vis dans des puits assez profonds, ou fabrication artisanale de l’outil pour ma part).
Un jeu de clef torx.
Clef à fourches hexagonale de 17.


Retirer de la trappe protégeant le logement de bobine de fil :
Les deux charnières sont simplement enfilées en force comme le montre la photo ci-dessous. Il suffit de décaler la trappe dans le bon sens pour dégager une charnière, puis passer à la suivante.





Désassemblage de la coque :
Retirer à présent les 12 vis torx (voir photo ci-dessous) au moyen du tournevis T15 long.




Comme je ne possède pas un tournevis de la sorte et que la douille de l’embout T15 est trop large pour le diamètre des puits, il m’a fallut souder (avec mon autre poste MMA) un embout T15 sur une vis suffisamment longue comme illustré par la photo suivante :



En retournant l’appareil comme illustré sur les photos ci-dessous, la demi coque qui ne possède pas la trappe sort sans forcer.
Attention aux deux anneaux de fixation de la sangle de portage qui ne sont plus retenus et qu’il faudra replacer au remontage (ne pas oublier), à la grille du ventilateur ainsi qu’au ventilateur qui sortent de leurs logement.





Démontage du galet d’entraînement du fil :

Trois vis torx maintiennent le système d’entraînement du galet.
La première est démontable immédiatement, les deux autre sont masquées comme le montre la photo suivante.



Pour la seconde vis,il convient, d’extraire le cône noir d’entrée du fil(immobilisé par une petite vis torx visible sur la photo).



Enfin, pour d’accéder à la troisième, il suffit, après le retrait du fil,de démonter l’écrou laiton du guide fil avec une clef de 17 (voir photo ci-après), puis sans rien démonter d’autre, de tirer vers l’arrière l’ensemble en laiton, ce qui dégage la vis à démonter.



L’ensemble moto-réducteur et son galet sort de l’autre coté, après avoir débranché les deux fils du moteur.





L’ancien moteur n’a plus qu’a être remplacé par le nouveau.





Il faut séparer le moteur du réducteur :



Mesurer la position de la vis sans fin sur l’axe moteur avant de l’extraire avec un chasse goupille.
Pour ceci, bloquer la vis entre les mors doux d’un étau.



J’ai utilisé ce même étau, à défaut d’une presse, pour remonter la vis sans fin en poussant sur l’axe moteur (cote mesurée précédemment).



Il ne reste plus qu’a remonter !

Attention à la polarisation du moteur en rebranchant les cosses. Il est préférable d’effectuer un essai avant de revisser toute la coque, sinon le fil va rentrer au lieu de sortir (vécu!).
Brancher le poste encore ouvert (sans mettre les doigts n’importe où) afin de vérifier que le moteur tourne dans le bon sens !
Le remontage se fait sans difficulté. N’oubliez pas de replacer les deux anneaux de la sangle de portage.

Voilà, mon poste est repartit et je suis bien content. Ce qui me ferait plaisir c’est que ceci puisse servir à quelqu’un d’autre.
Aussi, n’hésitez pas à laisser des commentaires.

Philippe.
Par: Phifi34

Commentaires (9)

25/11/2017 07:04:05 - Dominique ADMIN
Bonjour Philippe

Je tiens à vous remercier chaleureusement pour ce reportage photographique et votre retour d’expérience sur le dépannage de votre poste KEMPPI MINARC MIG EVO 200

Bien cordialement

25/11/2017 09:30:50 - presto 140
bonjour,
à titre d'info, à la volée, en fonctionnement réel, il vous aura duré combien de temps le moteur HS?
Es-ce que le réducteur est lui aussi de grande diffusion? je suppose que vous l'avez contrôlé (jeu, points durs).
Je dis ça car un jour j'ai eu le contraire de vous, pas sur un générateur, la fonderie du réducteur, de fabrication exotique, avait pris du jeu, montage sans bagues de glissement!
cdlt, David

25/11/2017 13:18:13 - Yann
Bonjour,
Lorsque je vois l'intérieur de ce poste et la nature des composants sans parler du nombre de galets pour un MIG, je trouve tout à fait exagérée la prétendue qualité de ce matériel professionnel.
Yann

25/11/2017 15:03:00 - ricou26
Bonjour à tous :)

comme Dominique je remercie Phifi34 pour ce retour en image très détaillé
qui permettra au possesseurs du mème poste de le réparer ou de l'entretenir

pour ce qui est de la qualité du matériel je suis de l'avis de Yann c'est pas terrible :(

cordialement Ricou26:)

26/11/2017 09:35:53 - Dominique ADMIN
Bonjour Yann,

Ce poste KEMPPI n'est pas vraiment classé dans le matériel de soudage de professionnel
C'est plus un poste MIG/MAG pour dépannage et réparation sur le chantier pour un soudeur professionnel mobile
A mon humble avis, je le classerai plus en poste MIG/MAG pour soudeur amateur et bricoleur averti

Tension d'alimentation monophasée 50/60 Hz 230 V ± 15 %
Fusible à retard 16A
Puissance minimum générateur: 4,2 kVA
Plage de courants de soudage: 20 A/15 V à 200 A/26 V
Courant de sortie à facteur de charge 35 %: 200 A/24 V
Courant de sortie à facteur de charge 60 %: 160 A/22 V
Courant de sortie à facteur de charge 100 %: 120 A/20 V
Tension à vide: 70 à 75 V
Températures d'utilisation: -20 à +40 °C
Dimensions externes L x P x H: 450 x 227 x 368 mm
Poids (sans accessoires): 13 kg
Indice de protection: IP23S
Normes: CEI 60974-1, CEI 60974-5, CEI 60974-10, CEI 61000-3-12
Poids de la bobine de fil, max.: 5 kg
Diamètre de la bobine de fil, max.: 200 mm

Mais tout ceci n'engage que moi.

Bien cordialement,

26/11/2017 21:18:15 - Phifi34
Bonjour David,

Je n'ai pas d'info sur la durée de vie du moteur. J'ai acheté ce poste d'occasion, et visiblement il a beaucoup servit.
Le réducteur à l'air de meilleure facture et fonctionne correctement.

Ph.

Envoyé par presto 140
bonjour,
à titre d'info, à la volée, en fonctionnement réel, il vous aura duré combien de temps le moteur HS?
Es-ce que le réducteur est lui aussi de grande diffusion? je suppose que vous l'avez contrôlé (jeu, points durs).
Je dis ça car un jour j'ai eu le contraire de vous, pas sur un générateur, la fonderie du réducteur, de fabrication exotique, avait pris du jeu, montage sans bagues de glissement!
cdlt, David

26/11/2017 21:34:15 - ricou26
Envoyé par Dominique
Bonjour Yann,

Ce poste KEMPPI n'est pas vraiment classé dans le matériel de soudage de professionnel
C'est plus un poste MIG/MAG pour dépannage et réparation sur le chantier pour un soudeur professionnel mobile
A mon humble avis, je le classerai plus en poste MIG/MAG pour soudeur amateur et bricoleur averti

Tension d'alimentation monophasée 50/60 Hz 230 V ± 15 %
Fusible à retard 16A
Puissance minimum générateur: 4,2 kVA
Plage de courants de soudage: 20 A/15 V à 200 A/26 V
Courant de sortie à facteur de charge 35 %: 200 A/24 V
Courant de sortie à facteur de charge 60 %: 160 A/22 V
Courant de sortie à facteur de charge 100 %: 120 A/20 V
Tension à vide: 70 à 75 V
Températures d'utilisation: -20 à +40 °C
Dimensions externes L x P x H: 450 x 227 x 368 mm
Poids (sans accessoires): 13 kg
Indice de protection: IP23S
Normes: CEI 60974-1, CEI 60974-5, CEI 60974-10, CEI 61000-3-12
Poids de la bobine de fil, max.: 5 kg
Diamètre de la bobine de fil, max.: 200 mm

Mais tout ceci n'engage que moi.

Bien cordialement,


Bonsoir Dominique:)

pour ce qui est de l'utilisation avec un groupe électrogène 4.2 kva c'est le strict minimum
et surtout pour éviter une fausse joie à certains ;)
8 kva en utilisation intensive voir en dessous source Kemppi



cordialement Ricou26:)

13/12/2017 20:53:28 - Delmous
Je viens de voir le tuto à l'instant après avoir répondu à notre échange par MP..;)
Content que le problème soit résolu.

21/11/2018 17:22:37 - Delmous
Merci pour le tuto , le mien vient également de lâcher...
Tu avais tenté un simple nettoyage avant de le commander ?