Rechercher dans les articles et les forums

Reportage photographique du nouveau matériel de CASTOLIN flamme hydrogène nommé DYOMIX OHM 2.4.

Publié: le 28/07/2019 à 07:26 Dernière mise à jour: le 28/07/2019 à 07:26 Par: Dominique ADMIN Nombre de vues: 3366
Cet article technique est un reportage photographique du nouveau matériel de CASTOLIN nommé DYOMIX OHM 2.4.

1 - Découverte du poste CASTOLIN à flamme fonctionnant avec de l'eau

J’ai rencontré de façon tout à fait fortuite le technico-commercial de la société CASTOLIN de la région Caennaise Monsieur Vincent PHILIPPE le jeudi 7 juin 2018 dans les locaux de l’AFPI de BRETTEVILLE / ODON

Il a fait une démonstration de son nouveau matériel de brasage à la flamme avec de l’eau et de l’acétone CASTOLIN DYOMIX OHM 2.4 dont voici le communiqué de presse sur notre site

http://www.soudeurs.com/site/castoli...ant-leau-1097/

Suite à la démonstration de Vincent, je rédige cet article technique et reportage photographique sur ce site pour expliquer les avantages et les inconvénients en toute objectivité de ce type de matériel de brasage à la flamme oxy-hydrogène produite à partir d'une électrolyse

https://www.castolin.com/sites/default/files/product/downloads//castolin_dyomix_OHM2-4_equipement_brasage_sans_gas.pdf



2 - Branchement électrique du poste CASTOLIN DYAMIX OHM 2.4

Le poste CASTOLIN DYAMIX OHM 2.4 se branche sur une alimentation monophasée 230 Volts
Voici les données du constructeur

Alimentation monophasée: 230 Vac – 11 A Max
Puissance nominale: 2 kW (mode normal)
Puissance maximale: 2,4 kW (mode BOOST)




3 - Branchement du chalumeau propriétaire CASTOLIN

Le connecteur mâle du chalumeau est connecté à la prise femelle du poste.




4 - Mise en route du poste DYOMIX OHM 2.4

Pour la mise en marche du poste, il suffit d'appuyer sur le bouton Marche.
L'écran lumineux affiche l'initialisation du système.




5 - Vérification des deux récipients de liquides (eau et acétone)

Le récipient de gauche (couleur bleu) est dédié à recevoir l'eau déminéralisée.
Sa contenance est de 250 ml .
Le récipient de droite (couleur rouge) est dédié à recevoir l'acétone.
Sa contenance est de 125 ml .

L’acétone permet de donner une odeur à la flamme
Cela permet aussi de sentir si le chalumeau n’est pas allumé lorsqu’il est ouvert.
Cela permet aussi de donner une couleur à la flamme.

Voici les données du constructeur

Consommation en eau pure:0,25 l/h (mode normal)
Consommation en additif: 0,10 l/h (mode normal)




6 - Mise en route de l'électrolyse

Pour démarrer la fabrication de l'hydrogène par électrolyse il suffit d'appuyer sur le bouton start et d'attendre que le niveau de gaz hydrogène augmente.
Un manomètre indique la pression du gaz comprise entre 0,5 bar et 1,5 bar
Le voyant vert indique que le niveau de remplissage est acceptable pour travailler..





7 - Allumage de la flamme oxy-hydrogène du chalumeau

Le démonstrateur Monsieur Vincent PHILIPPE allume la flamme oxy-hydrogène de son chalumeau avec un piezo électrique.
Il n'y a aucune réglage de mélange de la flamme.
Le dard de la flamme se règle automatiquement.




8 - Réalisation d'une brasure d’accessoire en cuivre

Le premier essai de brasure est réalisé sur un assemblage par emboîtement cuivre / cuivre.
La flamme est très propre
La flamme est parfaite pour chauffer les pièces et assurer une fusion de l'alliage d'apport.
La température de la flamme est de 2500° Celsius.
Aucune oxydation du cuivre par la flamme.




9 - Réalisation d'un essai de soudo-brasure sur tube acier / platine acier

Le deuxième essai de soudo-brasure est réalisé sur un assemblage de tube en acier carbone P195 de 60,3 x 3,6 mm posé sur une platine de 3 mm en acier carbone.
La flamme n'est pas assez puissante pour ce type d'assemblage malgré le mode BOOST de l'appareil.
Il est très difficile de chauffer les pièces et de créer un bain de fusion .




10 - Vos questions en relation avec cet article sur le forum du site

Vous avez la possibilité de poser vos différentes questions sur le forum technique de ce site.
Le lien du forum est le suivant :
Les novices, les néophytes et les bricoleurs


11 - Quelques corrections sur la technologie oxy-hydrogène

Bonjour à tous,

Quelques corrections sur la flamme et la technologie oxy-hydrogène dyomix de l'appareil CASTOLIN dyomix OHM2.4.

Premièrement, l'appareil mobile de chantier OHM2.4 de CASTOLIN est nouveau mais la technologie utilisée est déjà utilisée depuis plusieurs années par une grande partie des fabricants d'équipements de chauf froid climatisation comme DAIKIN, CARRIER, LENNOX, DE DIETRICH, ATLANTIC, ALDES, BONNET NEVE et beaucoup d'autres.
C'est certainement l'un de ces équipements dédiés à l'industrie que Ricou26 a pu observer.
Il ne s'agit donc pas d'une technologie trop jeune sur laquelle il y a peu de recul. Pour convenir à l'industrie, une technologie doit être fiable. Les références qui l'utilisent le prouvent.

Sur la question de la flamme et des applications possibles, je confirme ce qui a été dit, la flamme oxy-hydrogène dyomix a une température supérieure a 2500°C et inférieure à 2800°C.
Une température exacte est toujours délicate à donner, y compris pour une flamme oxy-acétylénique.
La théorie dit que la température max de la flamme oxy-acétylénique est de 3100°C mais ça dépend évidemment du réglage.
Pour la flamme oxy-hydrogène dyomix, le réglage de qualité (ratio O2 et H2) est déjà fait par l'appareil, car la nature est bien faite et les proportions de ces deux gaz que nous retrouvons à l'état liquide dans l'eau, dans les conditions normales de pression et température, sont des proportions stœchiométriques, qui permettent une combustion parfaite.
Combustion parfaite = température max et flamme neutre = la meilleur flamme pour le brasage soudobrasage, oxycoupage.
Tout ce que l'on peut faire avec une flamme oxy-acétylénique peut être fait avec la flamme oxy-hydrogène dyomix a condition que la puissance soit adaptée.
La seule application qui n'est pas réalisable est le soudage autogène des aciers car il faut une flamme réductrice et ce réglage n'est aujourd'hui pas proposé avec la flamme oxy-hydrogène dyomix.

Sinon, l'appareil CASTOLIN dyomix OHM a tout d'un poste oxy-flamme classique (dimensions, poids et performances comparables), sauf qu'il n'a pas besoin de bouteille de gaz.
Avec 1L d'eau, on peut produire 2m3 de gaz!
Donc un jerrycan de 5L d'eau pure stocké dans la camionnette permet d'avoir 20h d'autonomie de travail avec le chalumeau ouvert à 100% (l'OHM consomme 1/4L d'eau à l'heure).

Effectivement, un additif de sécurité (l'acétone) est indispensable pour permettre de colorer la flamme et donner une odeur au gaz.
L'appareil et les équipements de la ligne gaz sont adaptés pour, ils ne peuvent pas être utilisés sans.
En plus de colorer et donner une odeur à la flamme, l'acétone apporte bien comme Ricou26 le pensait, des calories en plus.
Plus généralement, il permet de réduire la différence entre une flamme oxy-acétlylénique classique et une flamme oxy-hydrogène pure. Je pense d'ailleurs que ceux qui ont eu la chance de tester cette nouvelle flamme peuvent témoigner que la différence n'est pas très grande.
La principale différence réside dans le fait que l'hydrogène est un gaz très conducteur, 10 fois plus que l'acétylène.
La flamme hydrogène est donc capable de transmettre plus rapidement ses calories aux pièces brasées.

Sur la question de la longueur des lignes gaz. Les recommandations et restrictions sont les mêmes quand oxy-acétylène, à savoir qu'on peut aller jusqu'à 20 mètres entre l'appareil et le chalumeau.
On peut demander des extensions à CASTOLIN avec raccord rapide pour passer des 5M standard aux 20 mètres.
Sur la questions des accessoires.
Dans le kit de base il y a 2 modèles de buses mais dans la gamme il y a bien d'autres buses et lances comme les lances malléables très pratiques !

J'espère avoir apporté quelques précisions intéresantes. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas !

12 - Quelques liens Internet utiles

Quelles sont les méthodes applicables au soudage à l'arc avec électrodes enrobées
Comment amorcer un arc électrique en MMA avec une électrode enrobée ?
Comment faire l'estimation du coût financier total d'une opération de soudage ?
Comment lire l'étiquette sur un paquet ou étui d'électrodes enrobées ?
Qu'est-ce qu'une électrode enrobée de type rutile ?
Quelles sont les méthodes applicables au soudage à l'arc avec électrodes enrobées (111 / MMA /SMAW) ?
Les électrodes enrobées pour le soudage : leurs caractéristiques et leurs choix.
Comment choisir son poste de soudage ARC à l'électrode enrobée / MMA ?
Quelles sont les technologie du soudage à l'arc avec électrodes enrobées (111 / MMA / SMAW) selon les positions ?
Barème pour la détermination du nombre d'électrodes enrobées en angle intérieur


13 - Vos commentaires et réactions sur cet article

Vous avez la possibilité de commenter cette page, de réagir ou de compléter les informations en rédigeant un message dans le cadre ci-dessous intitulé Ecrire un commentaire.
Vos commentaires seront visibles aux lecteurs de l'article et membres du site.
Vous avez aussi la possibilité de noter l'article avec le système de notation par nombre d'étoiles placé en début de page de chaque article.
Nous vous remercions par avance de votre sollicitude et de votre aide pour l'amélioration des données techniques du site.
Nous rappelons à nos aimables visiteurs que nos ressources techniques et nos croquis ne peuvent être ni copiés ni utilisés sans autorisation écrite de notre part.

14 - Le site Soudeurs.com et le site Rocdacier se sont associés en mars 2018

Le site Portail Soudeurs.com - Site Technique francophone de référence du soudeur et le site Accueil - RocdAcier s’associent pour améliorer leur visibilité respective et l’information technique soudage et chaudronnerie sur la toile francophone.






15
- Un petit geste pour soutenir votre site web spécialisé technique soudage et soudeurs

Si vous avez apprécié notre site technique et dans la mesure où son contenu technique vous a aidé dans votre travail et dans vos recherches, vous pouvez peut être nous accorder votre contribution et vos dons.
Votre donation au site Soudeurs.com via PayPal
Par: Dominique ADMIN

Commentaires (15)

17/06/2018 15:06:28 - Dominique ADMIN
Bonjour aux lecteurs,

J’ai oublié de préciser le prix indiqué (et non négocié) de cet appareil de brasage oxy-hydrogène.
4300 euros hors taxes.
La société CASTOLIN a réalisé une étude comparative économique pour expliquer l’intérêt d’un tel investissement
Toutefois cette étude ne nous a pas été communiquée ni envoyée...

Bien cordialement

Dominique

18/06/2018 16:55:31 - SavoirFer
Bonjour Dominique,

Merci pour ce reportage qui intéresse bon nombre d'entreprises de l'industrie qui utilisent encore le brasage oxyacétylénique, tendre ou fort, coûteux et polluant.
Mais la température de cette flamme (3100°C) permet aussi le soudobasage et le soudage.

J'ai vu le procédé oxyhydrogène à l'oeuvre dans une entreprise de fabrication de climatisations.
L'appareil permettait l'utilisation de 4 chalumeaux à la fois, pour du brasage fort à température de mouillage de 750°C.


[QUOTE]9 - Réalisation d'un essai de soudo-brasure sur tube acier / platine acier

Le deuxième essai de soudo-brasure est réalisé sur un assemblage de tube en acier carbone P195 de 60,3 x 3,6 mm posé sur une platine de 3 mm en acier carbone.
La flamme n'est pas assez puissante pour ce type d'assemblage malgré le mode BOOST de l'appareil.
Il est très difficile de chauffer les pièces et de créer un bain de fusion .


Pour moi, le soudobrasage doit être possible malgré la température de flamme plus faible annoncée (2500°C).
Il faut atteindre une couleur rouge cerise du métal de base (850 à 900°C). Le laiton du métal d'apport fondant à cette température.
Lors de vos essais les épaisseurs choisies sont un peu fortes et l'assemblage en angle intérieur est celui qui demande le plus d'énergie.
Pour ce que j'en vois sur les photos, les pièces ne sont pas décalaminées ce qui empêche un bon mouillage, de plus la tôle est posée sur une table métallique épaisse qui absorbe la chaleur.

Bien amicalement,

18/06/2018 18:30:08 - ricou26
Bonjour à tous :)

pour l'instant en ce qui concerne l'entreprise ou je travaille le prix de vente de cet appareil refroidi un peu
il est bien évident que pour que le prix devienne compétitif il faudra beaucoup de cobayes
pour ce qui est du brasage du cuivre pour la climatisation la longueur du tuyaux de ce chalumeau est court
si l'unité extérieure de climatisation se trouve sur une terrasse il faudra monter l'ensemble
le poids aussi plus lourd qu'un oxyflamme et il y a en plus un fil électrique à brancher
et j'attends toujours une explication pour l'utilisation de l'acétone ( proportion etc.)
l'acétone c'est pas de l'eau 3 euros le litre :(
cordialement Ricou26:)

PS pour le soudobrasage je rejoint partiellement SavoirFer :)
à condition de prendre un tube plus petit que ça P195 de 60,3 x 3,6 sinon je pense que pour faire le tour ça sera short en énergie
est ce que le montage de plusieurs becs de taille différent est possible

18/06/2018 18:40:34 - Dominique ADMIN
Bonjour ricou26

Pour compléter les informations de cet article :
Il n’y a qu’un seul modèle de buse de disponible pour ce chalumeau spécialisé propriétaire pour cet appareil
Je n’ai toujours pas de réponse de CASTOLIN concernant l’utilisation de l’acétone

Amicalement

Dominique

18/06/2018 18:57:57 - SavoirFer
Bonsoir Ricou,

Pour le travail sur chantier l'ensemble est un peu lourd.
Je n'ai vu employé le procédé OH qu'en atelier de fabrication ou il a un avantage certain par rapport à l'OA.
En premier lieu le prix du poste OH multi chalumeaux, qui est bien moindre que celui d'une installation OA en poste fixe (réseau de tuyauteries).
En tout cas le responsable de production en était très satisfait.

Cordialement,

18/06/2018 19:32:46 - ricou26
Envoyé par SavoirFer
Bonsoir Ricou,

Pour le travail sur chantier l'ensemble est un peu lourd.
Je n'ai vu employé le procédé OH qu'en atelier de fabrication ou il a un avantage certain par rapport à l'OA.
En premier lieu le prix du poste OH multi chalumeaux, qui est bien moindre que celui d'une installation OA en poste fixe (réseau de tuyauteries).
En tout cas le responsable de production en était très satisfait.

Cordialement,



re oui:o
effectivement en poste fixe de distribution de plusieurs chalumeaux avec le OA c'est plusieurs grandes bouteilles voir un cadre qu'il faut manipuler en prix de revient ça représente une petite fortune
le OH dans ce cas est la solution
mais il s'agit déjà de quelque chose de plus important que le système portable de Castolin :)
amicalement Ricou26:)

20/06/2018 18:13:56 - Dominique ADMIN
Bonsoir à tous

Informations envoyées par CASTOLIN et reçues ce jour

L’acétone permet de donner une odeur à la flamme qui permet aussi de sentir si le chalumeau n’est pas allumé et qu’il est ouvert.
cela permet aussi de donner une couleur à la flamme.

20/06/2018 19:15:35 - ricou26
Envoyé par Dominique
Bonsoir à tous

Informations envoyées par CASTOLIN et reçues ce jour

L’acétone permet de donner une odeur à la flamme qui permet aussi de sentir si le chalumeau n’est pas allumé et qu’il est ouvert.
cela permet aussi de donner une couleur à la flamme.


Bonjour Dominique :)
oui le gaz ne sent pas repérage à l'odeur si le chalumeau est resté ouvert (ou une fuite ) sans être allumé
donc l'acétone n’apporte rien au niveau calorifique à la flamme
à la rigueur on peut s'en passer ?

amicalement Ricou26:)

25/06/2018 16:34:38 - ROUANET REGIS
Bonjour à tous
L'additif à la flamme Dyomix a trois buts:

* La loi oblige une fabrication de gaz à avoir une odeur pour pouvoir détecter une éventuelle fuite ou un robinet ouvert.
* la flamme Oxygène Acétylène est transparente l'additif la colore très légèrement, elle ne nécessite pas en brasage de port de lunette autre que celles pour éviter les projections.
* l'additif permet de gagner en température pour la flamme +100 ou 150 °C mais surtout de garantir de façon systématique ( préréglée) une flamme parfaite pour le brasage ( soit un réglage neutre très légèrement carbonée).

Outre cette flamme parfaite pour le brasage le cout de revient horaire ( consommation électrique, eau et additif) reste sous les 2 €/h flamme ouverte et surtout votre sécurité est accrue moins de rejets, moins de lumière ,moins de bruits...

25/06/2018 18:28:19 - ricou26
Envoyé par ROUANET REGIS
Bonjour à tous
L'additif à la flamme Dyomix a trois buts:

* La loi oblige une fabrication de gaz à avoir une odeur pour pouvoir détecter une éventuelle fuite ou un robinet ouvert.
* la flamme Oxygène Acétylène est transparente l'additif la colore très légèrement, elle ne nécessite pas en brasage de port de lunette autre que celles pour éviter les projections.
* l'additif permet de gagner en température pour la flamme +100 ou 150 °C mais surtout de garantir de façon systématique ( préréglée) une flamme parfaite pour le brasage ( soit un réglage neutre très légèrement carbonée).

Outre cette flamme parfaite pour le brasage le cout de revient horaire ( consommation électrique, eau et additif) reste sous les 2 €/h flamme ouverte et surtout votre sécurité est accrue moins de rejets, moins de lumière ,moins de bruits...


Bonjour Rouanet Régis :)

vous dites en dessous
la flamme Oxygène Acétylène est transparente l'additif la colore très légèrement etc....

vous voulez surement dire la flamme Oxygène hydrogène est transparente l'additif la colore très légèrement etc...:)
en tous cas merci pour l'info sur l'acétone

cordialement Ricou26:)

27/06/2018 16:21:47 - rocdacier
Belle présentation.

On voit clairement que c'est un procédé qui demande encore de la recherche et de l'innovation. Mais c'est toujours bon de voir de grosses sociétés se pencher sur des procédés comme le chalumeau.

Par contre, il semble actuellement uniquement dédié à la plomberie.

28/06/2018 08:45:46 - Flamme dyomix
Envoyé par rocdacier
Belle présentation.

On voit clairement que c'est un procédé qui demande encore de la recherche et de l'innovation. Mais c'est toujours bon de voir de grosses sociétés se pencher sur des procédés comme le chalumeau.

Par contre, il semble actuellement uniquement dédié à la plomberie.


Bonjour à tous,

Quelques corrections sur la flamme et la technologie oxy-hydrogène dyomix de l'appareill CASTOLIN dyomix OHM2.4.

Premièrement, l'appareil mobile de chantier OHM2.4 de CASTOLIN est nouveau mais la technologie utilisée est déjà utilisée depuis plusieurs années par une grande partie des fabricants d'équipements de chauf froid climatisation comme DAIKIN, CARRIER, LENNOX, DE DIETRICH, ATLANTIC, ALDES, BONNET NEVE et beaucoup d'autres.
C'est certainement l'un de ces équipements dédiés à l'industrie que Ricou26 a pu observer.
Il ne s'agit donc pas d'une technologie trop jeune sur laquelle il y a peu de recul. Pour convenir à l'industrie, une technologie doit être fiable. Les références qui l'utilisent le prouvent.

Sur la question de la flamme et des applications possibles, je confirme ce qui a été dit, la flamme oxy-hydrogène dyomix a une température supérieure a 2500°C et inférieure à 2800°C.
Une température exacte est toujours délicate à donner, y compris pour une flamme oxy-acétylénique.
La théorie dit que la température max de la flamme oxy-acétylénique est de 3100°C mais ça dépend évidemment du réglage.
Pour la flamme oxy-hydrogène dyomix, le réglage de qualité (ratio O2 et H2) est déjà fait par l'appareil, car la nature est bien faite et les proportions de ces deux gaz que nous retrouvons à l'état liquide dans l'eau, dans les conditions normales de pression et température, sont des proportions stœchiométriques, qui permettent une combustion parfaite.
Combustion parfaite = température max et flamme neutre = la meilleur flamme pour le brasage soudobrasage, oxycoupage.
Tout ce que l'on peut faire avec une flamme oxy-acétylénique peut être fait avec la flamme oxy-hydrogène dyomix a condition que la puissance soit adaptée.
La seule application qui n'est pas réalisable est le soudage autogène des aciers car il faut une flamme réductrice et ce réglage n'est aujourd'hui pas proposé avec la flamme oxy-hydrogène dyomix.

Sinon, l'appareil CASTOLIN dyomix OHM a tout d'un poste oxy-flamme classique (dimensions, poids et performances comparables), sauf qu'il n'a pas besoin de bouteille de gaz.
Avec 1L d'eau, on peut produire 2m3 de gaz!
Donc un jerrycan de 5L d'eau pure stocké dans la camionnette permet d'avoir 20h d'autonomie de travail avec le chalumeau ouvert à 100% (l'OHM consomme 1/4L d'eau à l'heure).

Effectivement, un additif de sécurité (l'acétone) est indispensable pour permettre de colorer la flamme et donner une odeur au gaz.
L'appareil et les équipements de la ligne gaz sont adaptés pour, ils ne peuvent pas être utilisés sans.
En plus de colorer et donner une odeur à la flamme, l'acétone apporte bien comme Ricou26 le pensait, des calories en plus.
Plus généralement, il permet de réduire la différence entre une flamme oxy-acétlylénique classique et une flamme oxy-hydrogène pure. Je pense d'ailleurs que ceux qui ont eu la chance de tester cette nouvelle flamme peuvent témoigner que la différence n'est pas très grande.
La principale différence réside dans le fait que l'hydrogène est un gaz très conducteur, 10 fois plus que l'acétylène.
La flamme hydrogène est donc capable de transmettre plus rapidement ses calories aux pièces brasées.

Sur la question de la longueur des lignes gaz. Les recommandations et restrictions sont les mêmes quand oxy-acétylène, à savoir qu'on peut aller jusqu'à 20 mètres entre l'appareil et le chalumeau.
On peut demander des extensions à CASTOLIN avec raccord rapide pour passer des 5M standard aux 20 mètres.
Sur la questions des accessoires.
Dans le kit de base il y a 2 modèles de buses mais dans la gamme il y a bien d'autres buses et lances comme les lances malléables très pratiques !

J'espère avoir apporté quelques précisions intéresantes. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas !

28/06/2018 19:32:19 - ricou26
Bonjour Flamme dyomix:)

et merci pour ce complément d'information
20 mètres de tuyau c'est bien car les 35 kilos du poste en étage c'est lourd
demain je vérifie le poids d'un oxyflam 1000 :)
2 modèles de buses de diamètres différent je suppose ?

cordialement Ricou26:)

02/07/2018 17:04:03 - Flamme dyomix
Bonjour Ricou26,

Oui, ceux sont deux buses différentes qui donnent des morphologies de flamme différentes. En fonction de la préférence de l'utilisateur.
Pour les étages, il a des roulettes qui permettent de franchir les escaliers. Ou si on est deux, il y a une poignée dessous pour qu'on puisse être deux à le porter en se suivant.

A dispo pour d'autres infos.

25/01/2019 19:48:54 - jpdupacifique
bonjour, cette machine ressemble à la mienne sauf que le multiplaz ne pèse que 12kg que la flamme peut aller jusqu'à 8000° et pour le mélange on utilise de l'alcool à brûler (pour la soudure, le brasage etc...) et le prix est maxi 2500€. L'inconvénient pour les pro est qu'il faut faire une pose toutes le 20mn pour recharger en eau car l'eau est contenue dans le pistolet qui génère la flamme.
Il est possible d'avoir le poste lui même sur le dos en fabriquant un support dorsal adapté et léger.