Rechercher dans les articles et les forums

Quels sont les choix d?électrodes enrobées universelles pour aciers carbone non alliés

Publié: le 30/11/2017 à 17:32 Dernière mise à jour: le 30/11/2017 à 17:32 Par: arnaud72 Nombre de vues: 1620
Cet article technique aborde le choix possible entre les différentes électrodes enrobées pour le soudage à l'arc électrique des aciers carbone-manganèse non alliés.
Cet article technique est rédigé par notre fidèle membre ayant le pseudo arnaud72 .

1 - Préambule

Je vous joins un petit document que j'ai réalisé afin de partager mon expérience sur les électrodes enrobées universelles pour les aciers non alliées auprès des lecteurs du site Soudeurs.com.
Ce n'est pas une étude très approfondie mais ça me parait bien pour faire une synthèse facilement exploitable pour des amateurs qui utilisent fréquemment ce type d'électrodes et qui se posent des questions sur le meilleur choix et qui ont besoin qu'on leur cite des marques et des modèles précis pour faire leur choix.

2 - L'expérience

Je voudrais vous faire part de mon expérience dans le choix des électrodes enrobées et recueillir aussi vos avis sur le sujet.
J'utilise depuis quelques années déjà des électrodes enrobées de marque Castolin de type RD64 et je trouve qu'elles sont très faciles d'usage et qu'elles permettent de réaliser de très beaux cordons de soudure sans pour autant être un soudeur professionnel.
L'impression globale c'est qu'elles vont nettement mieux que des électrodes classiques que j'avais pu utiliser dans le passé.
Suite à ce constat et en m'aidant d'Internet j'ai longuement comparé les caractéristiques normatives de ces électrodes par rapport à d'autres.

3 - Les électrodes à enrobage épais

Il y a différentes normes utilisées pour désigner les électrodes pour le soudage des aciers de construction courants qui sont non ou faiblement alliés.
En Europe, ces normes ont différents noms (de la plus ancienne à la plus récente) :
(NF)-A81.309 , (NF)-EN 499 et (EN) ISO 2560-A mais elles sont encore parfois toutes utilisées pour désigner les électrodes.

Les électrodes Castolin RD64 sont désignées :
- EN 499 : E 42 0 RR 12
- NFA 81 309 : E 51 1/ 2 RR22
- DIN 1913 : E 51 3/ 2 RR6
En Ø 3,2 mm, elles ont un diamètre d'enrobage de Ø 5,22 mm alors que des électrodes classiques à enrobage semi épais ont un enrobage de Ø 4,77 mm.

On trouve sur Internet les significations de ces normes mais le point que je voudrais souligner dans ces codifications est le « RR » qui désigne des électrodes rutiles à enrobage épais.
Les électrodes universelles classiques sont désignées « RC » (pour rutile cellulosique) ou « R » (pour rutile) suivant ces normes.
En fait quasiment toutes les électrodes universelles sont à la base de rutile et de cellulose mais les normes ne les désignent pas de la même manière.

Tous les fabricants d'électrodes enrobées produisent ce type d'électrodes rutiles à enrobage épais
Elles s'appellent :

- Facilarc chez Sauvageau
- Easyarc chez Cemont (ce sont les mêmes que les Sauvageau)
- Supercord R14 (Facilarc) chez Oerlikon ( EN ISO 2560 - A : E 42 0 RR 12)
- Cyruti R14 chez Commercy (ce sont les mêmes que les Oerlikon)
- SAFER G47N chez SAF ( EN ISO 2560 - A : E 38 0 RC 11)
- Type 54 chez Selectarc (FSH Welding)
- OK 43.32 chez ESAB ( EN ISO 2560 - A : E 42 0 RR 12)
- RD64 ou 6464 chez Castolin

Les principaux avantages de ces électrodes sont :
- une fusion très douce et régulière
- très peu de projections
- une grande facilité d'utilisation pour un amateur
- un cordon de bel aspect, lisse et très faiblement bombé
- un bon étalement de la soudure qui facilite le soudage en angles
- une pénétration limitée sur les faibles épaisseurs en faible intensité
- un laitier qui s'enlève facilement

Les seuls inconvénients sont la réciproque des avantages :
- un soudage vertical descendant déconseillé, (préférer la soudure en montant)
- une pénétration légèrement plus faible mais qui est compensée par une intensité de soudage qui peut être un peu plus forte
- un prix légèrement plus élevé (le prix des paquets est quasiment le même mais il y a environ 10% à 15% d'électrodes en moins du fait de leur diamètre légèrement supérieur puisqu'elles ont un enrobage plus épais)

J'utilise ces électrodes de manière universelle et je ne peux que vous recommander de les essayer.
J'ai un poste de soudage triphasé qui fourni donc une tension continue et un amorçage élevé (70 Volts) mais elles sont bien prévues pour un usage en courant alternatif avec des tensions d'amorçage de 50 Volts telles qu'on peut les trouver sur les plus petits postes à souder.

Il n'est peut être pas très facile de ce procurer ce type d'électrodes car beaucoup de magasins ne vendent qu'un seul type d'électrode rutile pour acier non allié et ce ne sont souvent pas des électrodes à enrobage épais.
Personnellement j'achète ces électrodes chez un vendeur de matériel agricole du groupe Promodis qui est très largement implanté sur tout le territoire français.

4 - Les électrodes à enrobage très épais

Dans la recherche des électrodes à enrobage épais, il faut éviter les électrodes à enrobage les plus épais que certains fabricants proposent. La désignation selon les différentes normes ne permet pas de les distinguer (elles sont aussi désignées « RR »)

Ces électrodes pour acier courant à enrobage les plus épais sont prévues pour un usage moins universel et uniquement à l'horizontal, en général pour des passes de finition puisqu'elles constituent un très beau cordon qui est presque plat. Leur bain de fusion est en effet encore plus liquide ce qui fait que la soudure s'étale trop et pénètre trop peu pour des usages courants. En soudage vertical, la soudure coule trop, surtout dans les forts diamètres.

Ces électrodes (qui ne sont pas mauvaises en soit mais réservées à un usage particulier) s'appellent :
- Fincord S chez Oerlikon ( EN ISO 2560 - A : E 42 0 RR 12)
- Cyruti R13 chez Commercy (ce sont les mêmes que les Oerlikon)
- Type 55 chez Selectarc (FSH Welding) ( EN ISO 2560 - A : E 42 0 RR 12)

5 - Les électrodes à enrobage mince

Dans les autres extrêmes, pour un usage universel, il est préférable d'éviter les électrodes à enrobage les moins épais ou les plus chargés en cellulose. La encore la désignation selon les différentes normes ne permet pas de les distinguer (elles sont désignées « R » ou « RC ») mais souvent elles sont qualifiées comme convenant bien pour les pièces rouillées ou le soudage vertical descendant (ce qui le rend effectivement intéressantes dans ces conditions).
Ce type d'électrode à une fusion plus vive et moins stable mais qui procure une très bonne pénétration. L'aspect du cordon est surtout plus difficilement maîtrisable pour un amateur.

Ces électrodes enrobées s'appellent :
- Rapidarc chez Sauvageau et Cemont
- Overcord R12 chez Oerlikon ( EN ISO 2560 - A : E 38 0 RC 11)
- Cyruti R12 chez Commercy (ce sont les mêmes que les Oerlikon)
- SAFER G48N chez SAF ( EN ISO 2560 - A : E 38 0 RC 11)
- Type 48 SP chez Selectarc (FSH Welding) ( EN ISO 2560 - A : E 42 0 RC 11)
- RD67 chez Castolin


6 - Les électrodes à enrobage semi épais

En fait, les électrodes les plus universelles qui permettent d'avoir à la fois une fusion douce, un cordon régulier et qui autorisent le soudage en position vertical descendant, sont celles qui ont un enrobage rutile d'épaisseur moyenne.
Ces électrodes s'appellent :
- Corsaire chez Sauvageau
- Univarc chez Cemont
- Overcord R10 chez Oerlikon ( EN ISO 2560 - A : E 38 0 RC 11)
- Overcord R92 chez Oerlikon ( EN ISO 2560 - A : E 35 0 RC 11)
- Cyruti R10 et surtout R92 chez Commercy (ce sont les mêmes que les Oerlikon)
- SAFER G53 chez SAF ( EN ISO 2560 - A : E 38 0 RC 11)
- Type 51 chez Selectarc (FSH Welding) ( EN ISO 2560 - A : E 42 0 RC 11)
- Électrodes rutiles de GYS ( EN ISO 2560 - A : E 38 0 RC 11)

Ces électrodes sont généralement disponibles chez les revendeurs et à défaut de trouver des électrodes à enrobage épais, ce peut être un bon choix, surtout si l'on soude régulièrement en position verticale.

7 - Conclusion de l'auteur arnaud72

Voilà, je crois que j'ai passé en revue tous les types d'électrodes enrobées pour acier non ou faiblement alliés qui soient d'un usage à peu près universel.
Après chacun choisit en fonction de ses usages et surtout de ce qu'il peut se procurer mais il faut bien garder à l'esprit que comme dans beaucoup de choses, les électrodes universelles sont un compromis entre différentes caractéristiques qui sont souvent antagonistes.
Note : les désignations que j'adopte (épais, très épais, mince) sont toutes personnelles mais elles reflètent bien des caractéristiques physico-chimiques différentes (entre les minces et les semi épais, il y a peu d'écarts).
En fait toutes ces électrodes (sauf les très épaisses) sont en générales dites à « enrobage semi-épais ».

8 - Quelques liens Internet utiles

Le procédé de soudage à l'ARC E.E. / MMA / SMAW / 111
Comment lire l'étiquette sur un paquet ou étui d'électrodes enrobées ?
Comment choisir son poste de soudage ARC à l'électrode enrobée / MMA ?
Qu'est-ce qu'une électrode enrobée de type rutile ?
Comment déterminer le nombre de passes à l'arc manuel à l'électrode enrobée ?
Barème pour la détermination du nombre d'électrodes enrobées en angle intérieur
Les électrodes enrobées pour le soudage : leurs caractéristiques et leurs choix.
Comment amorcer un arc électrique en MMA avec une électrode enrobée ?
Quelles sont les méthodes applicables au soudage à l'arc avec électrodes enrobées (111 / MMA /SMAW) ?
Quelles sont les technologie du soudage à l'arc avec électrodes enrobées (111 / MMA / SMAW) selon les positions ?


9 - Vos commentaires et réactions sur cet article

Envoyer un message privé à l'auteur arnaud72 :


Vous avez la possibilité de commenter cette page, de réagir ou de compléter les informations en rédigeant un message dans le cadre ci-dessous intitulé Écrire un commentaire
Nous vous remercions par avance de votre sollicitude et de votre aide pour l'amélioration des données techniques du site.
Nous rappelons à nos aimables visiteurs que nos ressources techniques et nos croquis ne peuvent être ni copiés ni utilisés sans autorisation écrite de notre part.

10 - Un petit geste pour soutenir votre site web spécialisé technique soudage

Si vous avez apprécié notre site technique et dans la mesure où son contenu technique vous a aidé dans votre travail et dans vos recherches, vous pouvez peut être nous accorder votre contribution et vos dons.
Votre donation au site Soudeurs.com via PayPal
Par: arnaud72

Commentaires (4)

22/11/2013 15:09:59 - Regal38
Bonjour à tous,

Suite aux conseils de cet article je me suis procuré des électrodes Castolin RD 64 en 2,5 mm pour la soudure des acier non alliés.
Je les ai prises sur ce site : Électrode soudage acier de construction RD64 D2.5 boite200p Castolin - Matériel de pro
et le prix est tout à fait correct, 34,05€ frais de port inclus, ce qui nous fait du 0,17€/baguette contre 0,15€/baguette pour les GYS qu'on trouve dans les magasins de bricolage.

1 - Étiquette en détails (à noter qu'en cas d'utilisation en courant continu la polarité est au choix).







2 - Utilisation
(j'utilise un poste transformateur à courant alternatif).

Pour commencer l'amorçage et le réamorçage sont très faciles malgré que je n'ai que 46V de tension, ensuite je suis surpris de la douceur de la fusion, j'ai l'impression de souder avec des électrodes Inox, le métal se dépose généreusement, peu de projections.



[*]Premier essai en angle sur deux fers plats de 6 mm d'épais :
[*]Le laitier à un bel aspect, il se détache sans problème et j'obtiens des cordons plats voir légèrement bombés.











[*]Deuxième essai sur deux fers plats bord à bord de 6 mm d’épais.
[*]Le cordon est un peu plus large qu'avec des baguettes GYS et les stries bien régulière.




La teinte "jaunâtre" de la soudure me fait vraiment penser à des baguettes Inox.






3 - Conclusion

Jusqu'à maintenant les baguettes que j'ai le plus utilisées sont les GYS, donc je peux faire une comparaison par rapport à celles-ci.
Les GYS sont de très bonnes baguettes de bricolage mais avec les Castolin on rentre dans la gamme pro et ça se sent tout de suite, meilleure pénétration, dépôt de métal plus important, souplesse d'utilisation, bref que du bon!!

Je les recommande sans modérations Merci à Arnaud72:D

22/11/2013 15:40:37 - Regal38
@Dominique : j'ai été obligé d'utiliser ImageShack sinon les photos ne s’affichaient pas, il y avait juste des liens:confused:

Comme ça par exemple :

25/11/2013 00:24:42 - Regal38
Bonsoir,

Juste une chose qui commence à m’agacer avec ces baguettes, c'est la consommation électrique.
Avec des baguettes en 2,5 mm GYS je peux souder une dizaine de baguettes d'affilée à 90A sans problème alors qu'avec les Castolin RD64 même en baissant à 80A à la moitié de l'électrode le disjoncteur EDF saute.

À savoir que j'ai un abonnement triphasé de 45A ce qui me laisse 15A par phase, mon poste consomme 13A (38OV biphasé) pour souder à 9OA c'est juste juste mais ça passe sans problème avec les GYS.

Avez-vous remarqué une différence significative de consommation entre deux marques d'électrodes??

Regal.

15/01/2016 16:39:28 - bikermot
super article merci pour les précisions :)