Quelques astuces et techniques de soudage pour le procédé MAG semi-auto / GMAW / 135

Publié: le 08/01/2018 à 15:58 Dernière mise à jour: le 08/01/2018 à 15:58 Par: Dominique ADMIN Nombre de vues: 2691
Cet article technique est rédigé pour aider les lecteurs à trouver réponse à leur interrogation concernant l'aspect de leur cordon de soudure lors du soudage en MAG semi-auto avec fil électrode massif sous gaz (135 / GMAW ).

1 - Introduction

Il est bien entendu que toutes les informations indiquées sont des données approximatives qu'il est nécessaire de vérifier et d'adapter selon votre configuration et votre dextérité manuelle.
Nous rappelons que le soudage est une opération d'assemblage qui exige la sécurité et le port des équipements de protection individuelle (EPI) (masque de soudeur, verres teintés, gants de manutention, chaussures de sécurité, guêtres en cuir)
Vous êtes invités à apporter vos commentaires, observations et expériences dans le cadre placé tout en bas de cet article intitulé vos commentaires car la participation et le partage de chacun fait le savoir de tous.

2 - Comment dois je évaluer mes cordons de soudure en MAG / GMAW / 135 ?

2 - 1 - L'intensité de soudage en MAG / GMAW / 135

L'intensité de soudage est automatiquement réglée avec le débit de fil d'apport (en centimètres par minute).
L'intensité doit être adaptée au diamètre du fil plein utilisé.

Respectez les préconisations techniques du fournisseur du poste de soudage.

[*]une faible pénétration

[*]une diminution de la largeur de cordon

[*]une forte surépaisseur de cordon avec un bombé inesthétique

[*]un manque de stabilité de l'arc électrique

[*]un risque de porosités

[*]un risque de collage du cordon sur la pièce

Une intensité de soudage trop forte génère :

[*]un risque de caniveaux

[*]une pénétration forte

[*]un risque d'effondrement du bain de fusion

[*]des projections métalliques importantes

[*]une faible surépaisseur de cordon


Intensité de soudage au MAG / GMAW / 135
Cordon correct Intensité trop faible Intensité trop forte
Cordon harmonieux Cordon bombé et étroit Cordon large et plat
Aspect propre et régulier Aspect propre et régulier Aspect très irrégulier et projections importantes
Pénétration optimale Pénétration médiocre Pénétration excessive


2 - 2 - La vitesse de soudage en MAG / GMAW / 135

Une vitesse d'avance de soudage trop lente génère :

[*]une augmentation de la largeur du cordon

[*]une augmentation de la pénétration

[*]un risque d'effondrement du bain de fusion

[*]un risque de soufflures

Une vitesse d'avance de soudage trop rapide génère :

[*]une diminution de la largeur du cordon

[*]une diminution de la pénétration

[*]un cordon à stries allongées et au forme très irrégulière

[*]un bombé de soudure très important

[*]un risque de caniveaux


Vitesse d'avance de soudage en MAG / GMAW / 135
Cordon correct Vitesse d'avance trop rapide Vitesse d'avance trop lente
Cordon harmonieux Cordon bombé, étroit et déformé Cordon très large et trop bombé
Aspect propre et régulier Aspect irrégulier Aspect régulier
Pénétration optimale Pénétration médiocre Pénétration excessive


2 - 3 - La tension de soudage en MAG / GMAW / 135

La longueur de fil libre doit être courte (comprise entre 7 mm et 10 mm pour un fil de diamètre 0,6 mm).
Un arc trop long est perméable à l'air ambiant ce qui a pour conséquence l'introduction d'oxygène, d'hydrogène et d'azote dans le métal fondu (préjudiciable aux caractéristiques mécaniques).
Un arc trop long est à l'origine de soufflures dans le métal fondu.

Un arc trop court génère :

[*]un risque de collage ou manque de fusion

[*]une faible pénétration

[*]une diminution de la largeur de cordon

[*]un collage de la buse dans le bain de fusion

[*]une surépaisseur de cordon

Un arc trop long génère :

[*]une perte d'énergie dans l'arc

[*]une pénétration élevée

[*]un manque de protection du bain de fusion

[*]une faible surépaisseur de cordon


Tension de soudage en MAG / GMAW / 135
Cordon correct Tension trop faible Tension trop forte
Cordon harmonieux Cordon bombé, étroit et déformé Cordon large et plat
Aspect propre et régulier Aspect régulier et propre Aspect malpropre, irrégulier avec projections fines
Pénétration optimale Pénétration faible Pénétration élevée


2 - 4 - La protection gazeuse en MAG / GMAW / 135

Un manque de gaz de protection à la torche se traduit toujours par une apparition de porosités débouchantes (ou piqûres) à la surface du cordon de soudure.

Protection gazeuse au MAG fil plein sous gaz
Cordon correct Manque de gaz
Cordon harmonieux Cordon irrégulier
Aspect propre et régulier Aspect malpropre avec porosités débouchantes

3 - Vos questions en relation avec cet article sur le forum du site

Vous avez la possibilité de poser vos différentes questions sur le forum technique de ce site.
Le lien du forum est le suivant :
Procédé de soudage MIG / MAG / 131 / 135 / 136 Forum

4 - Quelques liens Internet utiles

Le procédé de soudage MAG FIL MASSIF / GMAW / 135
Quel type de poste à souder faut il choisir pour la restauration de carrosserie ?
Comprendre les modes de transfert d'arc pour le procédé MAG / GMAW
Comment choisir un poste de soudage MIG/MAG compact ?
Choisir un poste à souder MIG / MAG semi-automatique monophasé à moins de 1000 euros
Comment choisir un poste de soudage MIG/MAG semi-auto pour le bricolage ?
Comment monter la gaine guide fil métallique dans une torche MIG/MAG ?
Quelle est l'influence de la longueur de fil libre (ou stick-out) en MIG/MAG ?

5 - Vos commentaires et réactions sur cet article

Vous avez la possibilité de commenter cette page, de réagir ou de compléter les informations en rédigeant un message dans le cadre ci-dessous intitulé Ecrire un commentaire.
Vos commentaires seront visibles aux lecteurs de l'article et membres du site.
Vous avez aussi la possibilité de noter l'article avec le système de notation par nombre d'étoiles placé en début de page de chaque article.
Nous vous remercions par avance de votre sollicitude et de votre aide pour l'amélioration des données techniques du site.
Nous rappelons à nos aimables visiteurs que nos ressources techniques et nos croquis ne peuvent être ni copiés ni utilisés sans autorisation écrite de notre part.

6 - Un petit geste pour soutenir votre site web spécialisé technique soudage

Si vous avez apprécié notre site technique et dans la mesure où son contenu technique vous a aidé dans votre travail et dans vos recherches, vous pouvez peut être nous accorder votre contribution et vos dons.
Votre donation au site Soudeurs.com via PayPal
Par: Dominique ADMIN

Commentaires (9)

29/07/2013 14:21:56 - thomas039
merci pour cet article

29/07/2013 15:45:06 - BLONDIN2170
Bonjour,
Pouvez-vous, s'il vous plaît, me confirmer l'origine des résidus marrons situés sur les bords du cordon MAG de la première image de gauche de l'article ?
Surplus de gaz ou autres...?

Cordialement,

29/07/2013 15:48:16 - Dominique ADMIN
Bonjour BLONDIN2170,

C'est le dépôt de silicate du fil d'apport carbone G 42 4 M G 3 Si 1 cuivré en surface.
Le soudeur n'a pas prit la peine de gratter et de brosser correctement son cordon.

Cordialement,

29/07/2013 15:50:53 - BLONDIN2170
Bonjour Dominique,

Donc ces silicates sur les aciers carbone ne proviennent jamais du gaz mais seulement des métaux d'apport ?

Sur les aciers inoxydables austénitiques au MAG en FW, nous avons également des "silicates" très bien accrochées qui ne s"éliminent pas au décapage chimique.

Cordialement,

07/03/2016 00:04:24 - nourelbachir
Bonjour Dominique

Pouvez-vous, s'il vous plaît, me donner une comparaison générale entre les procédés MAG MIG et Électrodes enrobées basiques dans le domaine de soudage de la charpente métallique ( rentabilité et coûts), Merci d'avance.

Cordialement.

15/06/2016 17:29:16 - Alpha87
Bonsoir BLONDIN2170,
Le métal de base peut aussi produire des traces "noires" si la prépa à mal été faite des impuretés se créent.
Celles-ci s'enlèvent.

22/06/2016 14:24:05 - Shiba2009
Bonjour
Je vous remercie pour ces exemples explicites.
Dans mon cas, j apprend...Je vois parfois comme des gouttes liquides autour de la soudure.
J avais jamais vu ça en MMA et je me demande ce que cela peut être ?
L'acier qui transpire?
Une condensation de l humidité de l'air produite par la soudure ?
Un résidu du métal d'apport?
Un défaut de préparation ? (l acier à été dégraisse et meule)
Cordialement

18/01/2017 17:27:43 - ouchen hatem
bonjour ,
je vous remercie pour cet article , je vous demande si cette procédure s'applique aussi sur les poste a souder MILLER

18/01/2017 17:32:19 - locouarn
Envoyé par ouchen hatem
bonjour ,
je vous remercie pour ce article , je vous demande si cette procedure s'applique aussi sur les poste a souder MILLER


Bonjour,
Si vous souhaitez obtenir une réponse, il serait judicieux de passer par la rubrique de présentation obligatoire.
Merci par avance de votre compréhension.
Cordialement.