Rechercher dans les articles et les forums

Métallographie des soudures - Les différents réactifs d'attaque chimique pour macroscopie et macrographie

Publié: le 16/03/2017 à 04:26 Dernière mise à jour: le 16/03/2017 à 04:26 Par: Dominique ADMIN Nombre de vues: 723
Vous trouverez dans cet article technique le nom et la composition chimique de chaque réactif d'attaque métallographique.
Il est important de suivre les précautions de sécurité recommandées lors de la préparation, de la manipulation des et de l'utilisation des réactifs chimiques lors des attaques chimique.

1 - Introduction

Le tableau ci-dessous est créé suite aux interrogations de plusieurs visiteurs du site Soudeurs.com.
Ces réactifs sont principalement utilisés pour les attaques macroscopiques ou macrographiques.

2 - Sécurité, risque et prévention

La préparation de ces réactifs chimiques doit être réalisée selon les règles de l'art et de la sécurité en vigueur (ventilation, Sorbonne de laboratoire, hotte aspirante, gants, lunettes).
L'étiquetage des flacons de réactifs chimiques doit être conforme à la réglementation (corrosif) .
Le stockage des produits chimiques doit être conforme à la réglementation (gestion des quantités et déchets, classement rigoureux, étiquetage, séparation des produits incompatibles comme les acides et les bases concentrées, ventilation des produits inflammables, armoire fermée à clé)
Le laboratoire doit être équipé d'une armoire fermant à clé, d'un rince oeil, d'un extincteur et éventuellement d'une douche de sécurité.
Respecter et faire respecter l'interdiction de fumer dans le local et le laboratoire.

3 - Le tableau des réactifs chimiques d'attaque


TABLEAU DES RÉACTIFS D'ATTAQUE CHIMIQUE
ACIERS CARBONE ET FAIBLEMENT ALLIÉS
DÉSIGNATION COMPOSITION CHIMIQUE MATÉRIAUX - DOMAINE APPLICATION NOM COMMUN
Solution alcoolique nitrique HNO[SUB]3[/SUB] (3 à 5%) + 100 ml d'alcool éthylique ou éthanol Structures des aciers non alliés, faiblement alliés et aciers alliés NITAL
C1 NF A 05-151
Solution alcoolique d'acide picrique C[SUB]6[/SUB]H[SUB]3[/SUB]N[SUB]3[/SUB]O[SUB]7[/SUB] (5%) + 100 ml d'alcool éthylique ou éthanol Structures des aciers non alliés et faiblement alliés PICRAL
C2 NF A 05-151
ACIERS INOXYDABLES
DÉSIGNATION COMPOSITION CHIMIQUE MATÉRIAUX - DOMAINE APPLICATION NOM COMMUN
Solution aqueuse d'acide chlorhydrique et picrique HCl (5%) + acide picrique HOC[SUB]6[/SUB]H[SUB]2[/SUB] NO[SUB]2 [/SUB](5%) + H[SUB]2[/SUB]O Structures des aciers inoxydables, réfractaires, aciers au chrome à l'état trempé VILLELA
C9 NF A 05-151
Solution d'eau régale HCl (65%) + HNO[SUB]3[/SUB] (35%) Structures des aciers inoxydables, réfractaires, aciers au chrome-nickel. A manipuler avec précaution. EAU RÉGALE
C4 NF A 05-151
Réactif au chlorure ferrique et à l'acide chlorhydrique en solution aqueuse HCl (30%) + FeCl[SUB]3[/SUB] (10%) + H[SUB]2[/SUB]O Structures des aciers inoxydables, réfractaires, aciers au chrome-nickel CURRAN
C7 NF A 05-151
Réactif au sulfate de cuivre HCl (20%) + CuSO[SUB]4[/SUB] + H[SUB]2[/SUB]O Structures des aciers inoxydables austénitiques et des aciers réfractaires MARBLE
C12 NF A 05-151
Réactif de Fry HCl (50 ml) + HNO[SUB]3[/SUB] (25ml) + CuCl[SUB]2[/SUB] (1 g) + H[SUB]2[/SUB]O (150 ml) Structures des aciers inoxydables, réfractaires, martensitiques, aciers maraging 18% Ni FRY
ALLIAGES DE NICKEL
DÉSIGNATION COMPOSITION CHIMIQUE MATÉRIAUX - DOMAINE APPLICATION NOM COMMUN
Solution aqueuse d'acide nitrique et acétique HNO[SUB]3[/SUB] à 70% + HC[SUB]2[/SUB]H[SUB]3[/SUB]O[SUB]2[/SUB] à 50% + H[SUB]2[/SUB]O Structures des bases nickel et alliages de nickel MERICA
CUIVRE ET ALLIAGES DE CUIVRE
DÉSIGNATION COMPOSITION CHIMIQUE MATÉRIAUX - DOMAINE APPLICATION NOM COMMUN
Solution aqueuse d'acide nitrique HNO[SUB]3[/SUB] (15% à 60%) + H[SUB]2[/SUB]O Structures des cupro-aluminiums, cuivre et alliages cuivreux
ALUMINIUM ET ALLIAGES D'ALUMINIUM
DÉSIGNATION COMPOSITION CHIMIQUE MATÉRIAUX - DOMAINE APPLICATION NOM COMMUN
Solution aqueuse d'acide fluorhydrique, chlorhydrique et nitrique HF (10%) + HCl (15%) + HNO[SUB]3[/SUB] (25%) + H[SUB]2[/SUB]O Structures des aluminiums et alliages d'aluminium KELLER
Solution aqueuse d'acide fluorhydrique et chlorhydrique HF (10%) + HCl (15%) + H[SUB]2[/SUB]O Structures des alliages d'aluminium
Solution aqueuse d'acide fluorhydrique et nitrique HF (4%) + HNO[SUB]3[/SUB] (10%) + H[SUB]2[/SUB]O Structures des alliages d'aluminium


Les valeurs sont données à titre d'information.
Toutes les concentrations et volumes donnés dans le tableau peuvent être modifiés pour augmenter ou diminuer l'attaque chimique désirée.
Pour mémoire, il faut ajouter l'acide dans l'eau ou l'alcool et pas l'inverse.

4 - Quelques liens Internet utiles

Métallographie de soudure - L'examen microscopique et micrographique d'un joint soudé
Comment réaliser une prise d'empreinte par réplique pour le contrôle de microstructures métallurgiques ?
Quelle est la définition d'une soudure d'angle (fillet weld) ?

5
- Vos commentaires utiles sur cet article

Vous avez la possibilité de commenter cette page, de réagir ou de compléter les informations en rédigeant un message dans le cadre ci-dessous intitulé Ecrire un commentaire
Votre message sera vu et lu uniquement par les lecteurs de cet article
Nous vous remercions par avance de votre sollicitude et de votre aide pour l'amélioration des données techniques du site.
Veuillez respecter la ligne éditoriale de l'article technique en question.
Nous rappelons à nos aimables visiteurs que nos ressources techniques et nos croquis ne peuvent être ni copiés ni utilisés sans autorisation écrite de notre part.
Par: Dominique ADMIN

Commentaires (11)

12/01/2015 16:41:22 - Dominique ADMIN
Bonjour à tous,

Si vous avez des astuces pour préparer vos réactifs d'attaque et pour réaliser vos macrographies, n'hésitez pas à le préciser dans le cadre intitulé
Ecrire votre avis et / ou votre commentaire
Merci de votre attention.
ire votre avis et / ou votre commentaire

15/03/2017 10:37:08 - Olek94
Bonjour Dominique
merci de m avoir envoyé ces liens, je vais pouvoir corriger ma "formulation" acide nitrique a 30% , j'avais trouvé un peu vif !!!!

A quoi sert l alcool ethylique dans ce cas ? (pénétration ?)

C est incroyable les matériels qu'on trouve, les petits endoscopes USB a 25 Euros permettent de découvrir des choses , un autre vision de son travail ou des éléments sur lesquels on travaille. A quand le rayon x made in China ? ;)

Pas mal d acides assez concentrés sont en vente chez les fournisseurs pour ebenisterie (paris 12e par exemple HMB rue de Prague)

Le site "mon-droguiste.com" a aussi du choix et les frais d envoi ne sont pas excessifs.

Mais je suppose que la filliere soudure a ses fournisseurs special industrie, avec des produits adaptés.

15/03/2017 10:46:13 - Olek94
pour la securité hormis les protections je crois quil faut avoir a sa portée une solution basique capable d arreter l acidité (bicarbonate, lessive de soude)

Pas sur que le remede ne soit pas pire que le mal mais je n ai pas eu de souci lors de goutelettes ou contact accidentel avant bras, rincé solution basique, puis lave a l eau. Le savon est basique aussi

15/03/2017 20:15:39 - La Bete
Bonsoir tous,

les apprentis chimistes qui voudront faire des essais doivent savoir
que, dans les réactifs utilisés, 3 peuvent présenter un danger :

- l'acide picrique, ou trinitrophénol, est un poison à dose élevée, et
SURTOUT un explosif puissant à l'état sec! C'est avec ce produit
que l'on remplissait les fusées d'obus. Cela peut détoner au choc.
On l'utilise en solution alcoolique pour calmer les brûlures, et on
le recouvre d'eau lorsqu'il est en cristaux pour le "calmer" car instable.

-l'acide fluorhydrique: attaque le verre! Provoque de graves brûlures,
pouvant si étendues entraîner la mort par arrêt cardiaque car forme un
composé insoluble avec le calcium de l'organisme, pénètre les tissus.

-l'acide nitrique: selon concentration. Si assez dilué tache la peau en jaune,
pas le pire...

A votre service...........

16/03/2017 16:57:23 - Dominique ADMIN
Bonsoir La Bete,

Vous avez raison de mettre l'accent sur la dangerosité de certains réactifs d'attaque et je vous en remercie.
Il faut relire le chapitre 2 de cet article pour comprendre que sans équipement certaines préparations sont impossibles à réaliser en toute sécurité.
Il est interdit de faire n'importe quoi avec les acides comme le nitrique ou le fluorhydrique et bien d'autres acides aussi dangereux !

Bien cordialement,

10/04/2017 15:01:27 - Olek94
Envoyé par La Bete
Bonsoir tous,

les apprentis chimistes qui voudront faire des essais doivent savoir
que, dans les réactifs utilisés, 3 peuvent présenter un danger :

- l'acide picrique, ou trinitrophénol, est un poison à dose élevée, et
SURTOUT un explosif puissant à l'état sec! C'est avec ce produit
que l'on remplissait les fusées d'obus. Cela peut détoner au choc.
On l'utilise en solution alcoolique pour calmer les brûlures, et on
le recouvre d'eau lorsqu'il est en cristaux pour le "calmer" car instable.

-l'acide fluorhydrique: attaque le verre! Provoque de graves brûlures,
pouvant si étendues entraîner la mort par arrêt cardiaque car forme un
composé insoluble avec le calcium de l'organisme, pénètre les tissus.

-l'acide nitrique: selon concentration. Si assez dilué tache la peau en jaune,
pas le pire...

A votre service...........



D'accord merci de ces avertissements je m'en tiens à des acides les moins dangereux (Nitrique, phosphorique). Et aux Reactifs genre perchlorate, avec masque et gants plus ventilation.

Peut on laver une projection de acide avec eau et bicarbonate ?

10/07/2017 11:28:27 - Dominique ADMIN
Bonjour,

Pour information le fascicule de documentation FD CEN ISO/TR 16060 d'octobre 2015 remplace le fascicule FD CR 12361 d'octobre 1996 et les autres fascicules et normes cités dans nos différents échanges

16/06/2018 09:38:51 - mimiweld
Envoyé par La Bete
Bonsoir tous,

les apprentis chimistes qui voudront faire des essais doivent savoir
que, dans les réactifs utilisés, 3 peuvent présenter un danger :

- l'acide picrique, ou trinitrophénol, est un poison à dose élevée, et
SURTOUT un explosif puissant à l'état sec! C'est avec ce produit
que l'on remplissait les fusées d'obus. Cela peut détoner au choc.
On l'utilise en solution alcoolique pour calmer les brûlures, et on
le recouvre d'eau lorsqu'il est en cristaux pour le "calmer" car instable.

-l'acide fluorhydrique: attaque le verre! Provoque de graves brûlures,
pouvant si étendues entraîner la mort par arrêt cardiaque car forme un
composé insoluble avec le calcium de l'organisme, pénètre les tissus.

-l'acide nitrique: selon concentration. Si assez dilué tache la peau en jaune,
pas le pire...

A votre service...........
Pour info, suite à un contact d'acide fluorhydrique avec la peau il faut très rapidement ( qq minutes) recouvrir la partie touchée (peau) avec du gluconate de calcium et répéter l'opération plusieurs fois la personne procédant à l'intervention doit mettre des gants ce produit devrait être dispo à la pharmacie centrale des HP, moi je l'achetais chez Attard's Minerals sous forme de tube de 20 grammes, Attard's Minerals John ATTARD 5081, Field Street San Diego CA 92110 phone fax (619)275-2016. Cordialement mimiweld.

16/06/2018 10:46:08 - Dominique ADMIN
Bonjour mimiweld

Merci pour cette information
En espérant ne jamais devoir utiliser ce gluconate de calcium
Bon week-end.

Bien cordialement

Dominique

12/06/2019 08:54:08 - ClochetteQWI
Bonjour à tous ! Pour faire suite au réactif FRY, pour le chlorure d’hydrogène (ou acide chlorhydrique) et l’acide nitrique il y a t'il une concentration recommandée pour cette préparation ?
Merci d'avance !

12/06/2019 16:27:50 - Dominique ADMIN
Bonsoir

Voici ma réponse sauf erreur de ma part :

Solution aqueuse d'acide chlorhydrique à 37% en masse (37g de HCl pour 100 g de solution)

Solution aqueuse d'acide nitrique à 65% en masse (65g de HNO3 pour 100 g de solution)

Amicalement

Dominique