Rechercher dans les articles et les forums

Le nouveau procédé de soudage ICE de ESAB

Publié: le 28/04/2019 à 11:45 Dernière mise à jour: le 28/04/2019 à 11:45 Par: Dominique ADMIN Nombre de vues: 6714
Le procédé de soudage nommé ICE (brevet ESAB en instance) est aussi simple que brillant.
ICE exploite l'excès de chaleur générée par le procédé de soudage pour faire fondre un fil froid supplémentaire non alimenté en courant.
Cela donne une productivité importante sans apport de chaleur supplémentaire. Jusqu'à 50% de taux de dépôt supplémentaire avec la même énergie de soudage.

Le soudage à l'arc submergé est le procédé de soudage le plus productif. Mais comme avec toute autre procédé de soudage, la nécessité de limiter l'apport de chaleur inhibe la productivité. Au lieu d'ajouter plus d'énergie, le procédé ICE utilise la chaleur excédentaire disponible pour faire fondre plus de fil. Cela stimule la productivité jusqu'à 50%, en fonction de l'application.

Le procédé ICE permet l'utilisation du soudage avec fils en tandem pour les passes de fond, afin d'obtenir une pénétration améliorée et une productivité élevée jusqu'à 100% en fonction de l'application.



Le taux de dépôt accrue peut aussi être utilisé pour augmenter la vitesse de soudage.
Cela peut considérablement améliorer la productivité dans les applications où la vitesse de soudage est la clé pour maximiser la productivité.

La consommation de flux en poudre peut être réduite jusqu'à 20% lors du soudage avec une vitesse de dépôt supérieure à 50%.

Le réglage de la proportion de "fil froid" utilisé dans le bain de fusion permet de produire une surépaisseur contrôlée du cordon de finition.
Cela augmente la résistance à la fatigue du joint soudé et réduit la nécessité d'un traitement après soudage.



La documentation en anglais du nouveau procédé révolutionnaire ICE de ESAB
Par: Dominique ADMIN

Commentaires (0)