noel soudeurs

Rechercher dans les articles et les forums

Comment choisir un masque à main, une cagoule rigide ou une cagoule électronique de soudeur ?

Publié: le 01/04/2019 à 23:52 Dernière mise à jour: le 01/04/2019 à 23:52 Par: Dominique ADMIN Nombre de vues: 3657
Le soudeur amateur ou professionnel doit absolument utiliser et porter une protection efficace de la face, du cou et des yeux lors du soudage.
Cette protection doit être adaptée aux travaux réalisés et à l'intensité lumineuse et la puissance de l'arc électrique.
Cet article technique explique les points à observer avant d'acheter un masque de soudeur.

1 - Pourquoi doit-on porter une protection oculaire lors des opérations de soudage ?

La vue c'est la vie et les yeux sont irremplaçables !
Les yeux sont extrêmement sensibles aux agressions externes.
Ils doivent être parfaitement protégés de toutes agressions comme les impacts, les rayonnements lumineux, le soleil, la poussière, les projections d'agents chimiques,
La vue est un capital indispensable pour le soudeur. Le soudeur doit impérativement se protéger les yeux lors d'une opération de soudage.
Ces yeux peuvent être gravement endommagés par la lumière extrêmement vive ainsi que les radiations lumineuses que génère l'arc électrique de soudage ainsi que les projections de particules de laitier en fusion lors de l'exécution de la soudure ou de particules de laitier refroidi et durci lors des opérations de piquage, meulage et de ponçage.

[*]Le soudeur doit protéger ses yeux contre les effets nocifs de l'arc électrique en portant un masque de soudeur muni d'un filtre approprié aux travaux de soudage à exécuter.
[*]Le soudeur doit porter des lunettes de protection à coques latérales lors des opérations de piquage du laitier et de meulage des soudures.


2
- Comment est constituée la protection oculaire du soudeur ?

La protection oculaire est réalisée par la combinaison de plusieurs éléments de protection :

[*]La coquille du casque de soudage, qui doit être parfaitement opaque, résistante aux chocs et à la chaleur et non conductrice de l'électricité.
[*]Un verre externe en plastique transparent en polycarbonate qui sert à la protection contre les rayons UltraViolets, les chocs et les égratignures.
[*]Un verre protane filtrant qui sert à intercepter une partie de la lumière incidente. Il existe différentes teintes de verre filtrant désignées par des numéros allant de 4 à 14, selon l'ordre croissant d'assombrissement.
[*]Un verre interne clair en plastique, servant à protéger l'oeil contre les éclats en cas de bris du verre protane filtrant.
[*]Entre le verre externe de protection et le verre filtrant, une garniture faite d'un matériau thermique qui empêche l'éclatement du verre filtrant sous l'effet de changements brusques de température. Dans certains modèles, cette isolation thermique est intégrée à la monture du filtre.


3
- Comment choisir la bonne teinte de verre filtrant ?

TABLEAU DES TEINTES DU VERRE DE PROTECTION OCULAIRE
INTENSITÉ AFFICHÉE DU COURANT DE SOUDAGE EN AMPÈRES
1 5 15 30 60 100 150 200 250 300 400
0,5 2,5 10 20 40 80 125 175 225 275 350 450
TIG / 141 / GTAW 9 10 11 12 13 14
ARC / 111 / SMAW 9 10 11 12 13
MAG / 135 / GMAW 10 11 12 13 14
MAG FF / 136 / FCAW 10 11 12 13
MIG / 131 / GMAW 10 11 12 13
PLASMA / 15 / PAW 10 11 12 13 14
ARC-AIR 10 11 12 13 14
MICRO-PLASMA / 15 4 5 6 7 8 9 10
Les domaines d'utilisation des procédés de soudage et les valeurs d'intensités indiquées sont données à titre indicatif
Le numéro de teinte du verre protane peut être immédiatement inférieur ou supérieur à la valeur indiquée selon l'acuité visuelle et l'âge du soudeur


4 - Comment assurer l'efficacité de la protection oculaire ?



[*]Porter un casque bien ajusté afin de réduire la réflexion des rayons lumineux dans le casque.
[*]Protéger le verre teinté filtrant contre les chocs et les changements brusques de température susceptibles de le faire éclater.
[*]Protéger le verre teinté filtrant au moyen d'un verre incolore interne et externe.
[*]Remplacer le verre incolore lorsqu'il est piqué, égratigné ou qu'il commence à perdre sa transparence.
[*]Remplacer le verre interne clair servant à protéger les yeux contre les éventuels éclats du verre filtrant.
[*]Nettoyer les verres régulièrement et jeter les verres piqués ou endommagés.


5
- Le port de lentilles de contact est-il déconseillé lors du soudage ?

L' INRS rappelle que le port de lentilles en milieu de travail n'induit pas de risques supplémentaires, dès lors que les mesures de prévention sont respectées.
Les lentilles de contact, bien supportées par l'intéressé, peuvent être portées en toute sécurité, y compris sur les postes de travail présentant un risque d'atteinte oculaire pourvu que :
- l'équipement de protection oculaire individuel soit correctement utilisé en plus de ces lentilles de contact chaque fois que cela est nécessaire,
- le travailleur soit correctement informé des risques liés à son activité et des éventuelles complications liées au port de lentilles de contact. Il doit alors avoir à sa disposition le nécessaire pour enlever ses lentilles et se rincer les yeux, et disposer d'une paire de lunettes correctrices.
Il faut rappeler que des particules de poussière ou des produits chimiques de fumées sont susceptibles d'irriter l'oeil peuvent être présents dans de nombreuses zones de soudage. Il n'est pas recommandé de porter des lentilles sur des lieux de travail très poussiéreux. Il est impossible pour une lentille cornéenne de se coller à la cornée.


6 - Quels sont les différents types de protection oculaire du soudeur ?

Les masques et cagoules doivent être conformes à la norme EN 379 pour la protection des yeux et à la norme EN 175 pour la protection du visage.

Le masque souple en cuir : L'écran facial est en croûte de cuir souple avec un serre-tête élastique, pouvant recevoir des verres teintés de 105 x 50 mm. Certains modèles de masque possèdent un écran relevable. Ce masque souple (masque portefeuille) est principalement utilisé par les soudeurs TIG dans les nappes de tuyauteries (encombrement réduit).

Le masque rigide avec poignée :
Le masque rigide est généralement réalisée en zytel, polyester ou en polyamide. L'écran facial rigide peut recevoir des verres teintés de 105 x 50 mm. Une gâchette située sur la poignée permet de relever le verre teinté, le verre incolore de protection restant fixe afin de l'utiliser comme écran facial lors du piquage et du meulage.
Ce masque est principalement utilisé pour le pointage et le soudage à l'arc manuel à l'électrode enrobée.
Le masque de soudeurs à main devra être choisi uniquement pour une utilisation ponctuelle.


La cagoule rigide à verre protane :
La cagoule est généralement réalisée en zytel, polyester ou en polyamide.
L'écran facial rigide peut recevoir des verres teintés de 105 x 50 mm. Un serre tête à crémaillère permet l'adaptation rapide à chaque morphologie. Certains modèles de cagoule possèdent un écran relevable afin de l'utiliser comme écran facial lors du piquage et du meulage.
Il est préférable de choisir un masque en polyester et fibre de verre pour les travaux de soudage importants et répétitifs.


La cagoule rigide à cristaux liquide : La cagoule optoélectronique à cristaux liquide est particulièrement adaptée pour les opérations de pointage par soudage.
Il existe des cagoules avec verre de teinte foncée fixe et d'autres avec verre à teinte foncée réglable.
La teinte claire du verre est généralement égale à 4. La teinte foncée du verre est généralement réglable de 9 à 13.
Le nombre de capteurs de lumière doit être au minimum de deux pour limiter un des problèmes du verre LCD qui est le retour à la teinte claire intempestif qui se produit dès qu'un élément gêne les cellules de déclenchement, ce qui est fréquent quand on soude dans les endroits encombrés.
Il existe deux types d'alimentation électrique des capteurs de lumière :
- Par piles
- Par cellule photo-électrique ou capteur photo-voltaïque

L'extinction obtenue par le système polariseur/analyseur est de l'ordre de 90 % de la lumière.
Le filtre obtenu est donc d'un pourcentage équivalent aux filtres de soudure classiques.
Le dispositif d'analyse passe de l'état transparent clair à l'état sombre foncé en moins de 1/1000ème de seconde après le commencement de la soudure,
ce qui évite à l'utilisateur de se brûler la rétine.

Le système à cristaux liquides est donc bien approprié pour les cagoules de soudage qui sont munies d'un système électronique composé de photo résistances permettant de commander le changement d'état des cristaux liquides, mais aussi de maintenir l'extinction (la période d'obscurité peut être préréglée à quelques secondes, ce qui correspond au plus fréquent des usages de soudage ).
Lors de l'arrêt de la soudure, le filtre redevient clair. Le réglage du temps de retour sombre/clair (réglable de 0.1 à 1s) évite tout décrochement de la cellule même lors de l'utilisation de courant pulsé à basse fréquence et
supprime l'éblouissement en fin de cordon.

L'avantage de cette cagoule par rapport aux autres est que l'on a pas besoin de la lever pour vérifier le travail :
La productivité , la qualité et le confort d'utilisation sont donc grandement améliorés



7 - Éclaté d'une cagoule optoélectronique

Vous trouverez ci-contre la représentation graphique d'un éclaté de cagoule optoélectronique de soudeur.
Cette cagoule comporte 2 capteurs indépendants.
L'alimentation électrique est assurée par une pile et un capteur solaire.


8 - Le verre teinté opto-électrique

Les masques et cagoules électroniques sont équipés d'un verre teinté opto-électrique qui se fonce automatiquement à la lumière.
Le degré de noircissement est fixe ou réglable.



9 - Les normes européennes applicables

EN 166 : Protection individuelle de l'oeil - Spécifications
EN 169 : Filtres pour le soudage et les techniques connexes
EN 175 : Équipements de protection des yeux et du visage pour le soudage et les techniques connexes
EN 379 : Filtres de soudage automatique

La norme EN 166 donne des spécifications relatives aux protections des yeux en général, elle est complétée par différentes normes spécifiques à certains produits/applications (EN 175 etc...), voici ses exigences :

Exigences obligatoires :
- champ de vision
- puissance optique
- facteur de transmission
- diffusion de la lumière
- qualité de matière et de surface
- solidité
- résistance au vieillissement
- résistance à la corrosion
- résistance à l'inflammation

Exigences particulières :
- Protection contre les particules lancées à grande vitesse
- Protection contre le métal fondu et les solides chauds
- Protection contre les goutelettes et les projections liquides
- Protection contre les grosses particules de poussières
- Protection contre les gaz et le fines particules
- Protection contre l'arc électrique de court-circuit
- Protection latérale

Exigences optionnelles :
- Résistance à la détérioration des surfaces par les fines particules
- Résistance à la buée des oculaires
- Oculaires avec facteur de réflexion renforcé dans l'infrarouge
- Protection contre les particules lancées à grande vitesse à des extrêmes de températures

La norme EN 175 traite de la protection des yeux et du visage du soudeur et a un certain nombres d'exigences, les principales sont :

Exigences obligatoires :
- Dimensions minimales des écrans à main
- Etendue de protection des masques de soudage (couverture du visage)
- Solidité renforcée (selon EN 166)
- Résistance aux détériorations en cas de chute
- Résistance à l'inflammation
- Résistance à la pénétration de solides chauds
- Résistance à la corrosion

Exigences facultatives :
- Protection contre les particules lancées à grande vitesse
- Protection contre le métal fondu et les solides chauds
- Stabilité à l'immersion dans l'eau

Les normes EN 169 et EN 379 traitent de la partie du masque qui filtre la lumière :

La norme EN 169 traite des filtres de soudage "classique", autrement dit les verres minéraux, elle vient compléter les exigences de l'EN166. Elle comporte elle aussi un certain nombre d'exigences :

Exigences obligatoires :
- Facteur de transmission (sur les différentes longeurs d'onde - UV, visible et IR)

Exigences facultatives :
- Oculaires avec reconnaissance accrue des couleurs
- Oculaires avec réflexion accrue dans l'infrarouge
- Exigences supplémentaires concernant les filtres de soudage à double numéro d'échelon

La norme EN 379 traite des filtres de soudage automatique, elle comporte de nombreuses exigences :

Exigences générales :
- Puissances optiques (EN166)
- Facteur de transmission dans le visible (EN169)
- Variation du facteur de transmission dans le visible
- Facteur spectral de transmission (EN 169)
- Diffusion de la lumière
- Qualité de matière et de surface (EN166)
- Solidité de construction (EN166)
- Résistance au rayonnement ultraviolet (EN166)
- Résistance à l'inflammation (EN166)

Exigences supplémentaires :
- Coupure
- Facteur de transmission
- Variations de trnasmission dans le visible
- Temps de commutation
- Diffusion de la lumière
- Dépendance angulaire du facteur de transmission dans le visible
- Sensibilité des filtres à réglage automatique du numéro d'échelon

10 - Temps de commutation des cassettes opto-électriques

Le temps maximum de commutation est fonction de la teinte à l'état clair et de la teinte à l'état foncé.
Ces valeurs sont données dans le tableau 4 de la norme EN 379.
Par exemple, pour une cassette opto-électrique ayant une teinte à l'état clair de 3 et une teinte à l'état foncé de 13, le temps de commutation doit être inférieur à 2 millisecondes.

Temps de commutation préconisée de la cassette selon la norme EN 379
Numéro d'échelon à l'état foncé Numéro d'échelon à l'état clair
1,7 2 2,5 3 4 5 6
Temps de commutation en millisecondes (0,001 seconde)
7 300 400 500 700 1000 Aucune exigence Aucune exigence
8 100 150 200 300 500 1000 Aucune exigence
9 40 50 70 100 200 400 300
10 20 20 30 40 70 100 300
11 6 7 10 15 30 50 100
12 2 3 4 5 10 20 40
13 0,8 1 1,5 2 4 7 10
14 0,3 0,4 0,5 0,7 1 3 5
15 0,1 0,15 0,2 0,3 0,5 1 2
16 0,04 0,05 0,07 0,1 0,2 0,4 0,7


11 - Vos questions en relation avec cet article sur le forum du site

Vous avez la possibilité de poser vos différentes questions sur le forum technique de ce site.
Le lien du forum est le suivant :
Les masques de soudeur et cagoules électroniques


12 - Quelques liens Internet utiles

Comment assurer la sécurité du soudage ?
Quelles sont les huit erreurs que vous ne devez plus commettre lors du soudage ?
Comment faire l'estimation du coût financier total d'une opération de soudage ?
Le procédé de soudage à l'ARC E.E. / MMA / SMAW / 111
Comment souder des tubes bout à bout en descendante PJ/5G Down en acier carbone avec électrodes cellulosiques ?
Comment souder des tubes bout à bout PH/5G en acier carbone avec électrodes enrobées basiques ?
Quelles sont les méthodes applicables au soudage à l'arc avec électrodes enrobées
Comment amorcer un arc électrique en MMA avec une électrode enrobée ?
Comment faire l'estimation du coût financier total d'une opération de soudage ?
Comment lire l'étiquette sur un paquet ou étui d'électrodes enrobées ?
Qu'est-ce qu'une électrode enrobée de type rutile ?
Quelles sont les méthodes applicables au soudage à l'arc avec électrodes enrobées (111 / MMA /SMAW) ?
Les électrodes enrobées pour le soudage : leurs caractéristiques et leurs choix.
Comment choisir son poste de soudage ARC à l'électrode enrobée / MMA ?
Quelles sont les technologie du soudage à l'arc avec électrodes enrobées (111 / MMA / SMAW) selon les positions ?
Barème pour la détermination du nombre d'électrodes enrobées en angle intérieur


13 - Vos commentaires utiles sur cet article

Vous avez la possibilité de commenter cette page, de réagir ou de compléter les informations en rédigeant un message dans le cadre ci-dessous intitulé Ecrire un commentaire.
Vos commentaires seront visibles aux lecteurs de l'article et membres du site.
Vous avez aussi la possibilité de noter l'article avec le système de notation par nombre d'étoiles placé en début de page de chaque article.
Nous vous remercions par avance de votre sollicitude et de votre aide pour l'amélioration des données techniques du site.
Nous rappelons à nos aimables visiteurs que nos ressources techniques et nos croquis ne peuvent être ni copiés ni utilisés sans autorisation écrite de notre part.

14 Un petit geste pour soutenir votre site web spécialisé

Si vous avez apprécié notre site technique et dans la mesure où son contenu technique vous a aidé dans votre travail et dans vos recherches, vous pouvez peut être nous accorder votre contribution et vos dons.
Votre donation au site Soudeurs.com via PayPal
Par: Dominique ADMIN

Commentaires (7)

22/05/2012 22:49:56 - charlie32
A propos du port de lentille :
Il est impossible pour une lentille cornéenne de se coller à la cornée.
J'ai entendu le contraire à l'AFPA de saint etienne : quelqu'un aurait eu sa lentille de contact collée à l'oeil suite à un coup d'arc, ce qui l'a rendu aveugle ..

25/05/2012 18:25:51 - Dominique ADMIN
Port de lentilles de contact chez les soudeurs : stopper la rumeur
Une rumeur d'atteinte de la cornée chez des soudeurs à l'arc portant des lentilles de contact circule à nouveau. L'INRS rappelle que le port de lentilles en milieu de travail n'induit pas de risques supplémentaires, dès lors que les mesures de prévention sont respectées.


30 ans après, elle court toujours ! Des notes d'information alarmantes continuent de mettre en garde contre les prétendus risques de cécité liés au port de lentilles de contact chez les soudeurs à l'arc. Ces notes sont la suite d'une rumeur née aux Etats-Unis dans les années soixante-dix et doivent être fermement démenties auprès des travailleurs inquiets.
La rumeur veut qu'un soudeur exposé à un arc électrique ait vu ses lentilles se coller à ses yeux. Il serait devenu aveugle en les enlevant. Cette histoire est fausse mais a pour origine un incident bénin réel. Le 26 juillet 1967 sur un chantier naval de Baltimore, un soudeur à l'arc procédait au raccordement d'un appareil de soudage. Il portait des lentilles de contact et des lunettes de sécurité. Soudain, le dispositif de coupure électrique a explosé. Le lendemain, le soudeur a signalé un problème de vue, en précisant qu'il avait retiré ses lentilles plus de 12 heures après l'incident. Son examen a révélé une lésion de sa cornée, qui a guéri en quelques jours.
Des études concordantes, et pourtant…
Suite à cette rumeur, un groupe de travail piloté par l'INRS a été mis en place et a passé en revue de nombreuses études bibliographiques et expérimentales. L'institut, comme de nombreux organismes, a publié dès 1983 plusieurs mises au point. Plus récemment, en juin 1997, un article de la revue américaine Safety and Health a refait le point sur la persistance de cette rumeur en s'appuyant sur les avis de différentes associations ou institutions américaines (American Optometric Association, American National Standard Practice for Occupational and Educational eye and face protection, American Academy of Ophtalmology and American College of Occupational and Environmental Medicine).
Recommandations de l'INRS
Depuis octobre 2004, la rumeur redémarre et s'amplifie. L'INRS souhaite rappeler ses recommandations.
Les lentilles, bien supportées par l’intéressé, peuvent être portées en toute sécurité, y compris sur les postes de travail présentant un risque d'atteinte oculaire pourvu que :
l'équipement de protection oculaire individuel soit correctement utilisé en plus de ces lentilles de contact chaque fois que cela est nécessaire,
le travailleur soit correctement informé des risques liés à son activité et des éventuelles complications liées au port de lentilles de contact. Il doit alors avoir à sa disposition le nécessaire pour enlever ses lentilles et se rincer les yeux, et disposer d'une paire de lunettes correctrices.
Si l'évaluation des risques faite pour votre entreprise le justifie, il peut être utile d'apprendre aux sauveteurs-secouristes du travail le geste de retrait des lentilles de contact chez une victime de projection de produits chimiques, poussières ou particules sur le visage et les yeux.

02/05/2013 01:22:22 - tilikum
30 ans après, elle court toujours !
Des notes d'information alarmantes continuent de mettre en garde contre les prétendus risques de cécité liés au port de lentilles de contact chez les soudeurs à l'arc. Ces notes sont la suite d'une rumeur née aux Etats-Unis dans les années soixante-dix et doivent être fermement démenties auprès des travailleurs inquiets.
La rumeur veut qu'un soudeur exposé à un arc électrique ait vu ses lentilles se coller à ses yeux. Il serait devenu aveugle en les enlevant.


Juste pour le fun... il y a justement 30 ans, je travaillais en tant qu'électro-mécanicien pour une entreprise de travaux publics...

Donc même pas soudeur, mais susceptible de travailler à proximité d'un soudeur en action...

Dans le contrat de travail, il était précisé qu'il nous était absolument interdit de porter des lentilles de contact pour ce risque supposé !

Je n'était pas concerné, préférant porter des lunettes plutôt que des lentilles... mais c'était bien ancré dans les pratiques de l'époque !

06/10/2014 11:12:43 - Tharkey
Il est toujours intéressant d'apprendre que ce que l'on pensait être une Vérité n'est qu'une rumeur ! Note pour l'avenir, TOUJOURS vérifier les infos auprès de sources valables !! Merci pour cette mise au point.

30/07/2015 21:40:34 - POPE666
les yeux on en a deux pour une vie , c'est peu! Alors cassons la tirelire avec bon coeur:D

18/05/2017 21:44:22 - silopolis
Bonjour,
Super article !
Petite amélioration peut être, expliciter la signification des 3 ou 4 chiffres séparés par des "/" parmis lesquels il y a à ce qu'on m'a dit l'indice de protection UV en 3eme position ?

Merci, je me le garde en référence 👍

25/06/2019 16:18:51 - silex
Bonjour,
Troisième article que je lis sur le matériel de soudure. Comme les autres, il répond parfaitement à mes attentes puisque je souhaite m'équiper.
Merci à vous pour le temps que vous prenez à informer.