Rechercher dans les articles et les forums

Lincoln Speedtec 200 C (Générateur multiprocédé CV MIG/MAG, FCAW, MMA, Tig au touché)

Publié: le 29/07/2019 à 07:12 Dernière mise à jour: le 29/07/2019 à 07:12 Par: Jive34500 Nombre de vues: 3845
Bonjour

Après lecture et relecture des articles et conseils relatifs au procédé Mig/mag, mon choix s'est porté sur ce Lincoln Speedtec 200 C.



Néophyte en semi-auto (pratiquant l'arc depuis quelques années), je voulais avoir un interlocuteur de proximité.

Sur place, on trouve Esab ; Saf-Fro-Oerlikon ; Lincoln.
Avantage pour un des distributeurs qui a un SAV de proximité.

Le CaddyMig d'Esab était tentant (proposition de démo) mais sa torche non démontable et non Euro m'embêtait (pour le rangement et en cas d'avarie).

Entre Saf-Oerlikon et Lincoln, à prix similaires en promo, j'ai opté pour Lincoln.

Speedtec® 200C

Une dizaine de jours plus tard, me voilà au SAV pour la mise en mains : mise en place de la torche ; installation de la bobine (fil 0,8 S6) ; passage du fil (1 gros galet à rainure et un galet presseur) ; installation du débitlitre sur la bouteille B11 de Mison 12 (Argon CO2 12%) et réglage du débit.

Explications sur le réglage de l'entraînement du fil et nous voilà prêts à souder. Le technicien a survolé la notice et préfère régler le poste de manière classique, à l'oeil et à l'oreille, en faisant varier l'intensité.

A mon tour de prendre en main pour la première fois une torche Mag (Binzel 25 AK) Le geste n'est pas évident, le flexible pèse sur le poignet. Le gars me montre comment compenser avec ma main gauche sous le col de cygne.

Un client passe et me voilà en solo. Comme j'avais potassé la notice ces derniers jours, je remets discrètement les réglages d'usine et je passe en mode synergique.
Là je n'ai plus qu'à choisir la nature du métal (Fe) ; le diamètre du fil ; la nature du gaz (Mix ou CO2) ; l'épaisseur à souder : ici 2 mm, j'ai apporté des bouts de tube, chutes de ma barrière de piscine en voie d'achèvement.



Premiers cordons droits : de vilans pâtés... M..e ! J'avais oublié de rouvrir la bouteille de gaz... Là, c'est nettement plus joli.

Première soudure d'angle : ah, voilà ce que je voulais obtenir.



Le technicien, de retour: "Alors ? Eh ben, si vous y arrivez déjà à l'arc, vous allez prendre rapidement le coup de main" Il regarde l'écran du poste, l'intensité et le voltage affichés : "Ah, oui, finalement, en partant de l'épaisseur, c'est pas mal aussi"

De retour chez moi, le poste est resté une semaine au repos. Le temps de lui achever son chariot. A l'arc. Pas question de le trimballer en extérieur sans son chariot.





Mais une fois à l'abri des chutes et des projections, j'ai pu enfin réaliser quelques cordons sur de la tôle de 15/10 pour le tiroir de rangement du bas.











Du tube serrurier 20 x 20 x 2 sur la même tôle





Des paumelles Maroc sur le même montant.








Toutes soudures réalisées en extérieur, à l'abri du vent, en augmentant un peu le débit (20 l/min pour une buse de 15 mm)

Aujourd'hui, j'ai reçu le testeur de gaz en sortie de torche recommandé sur ce forum.
Je vais voir avec les indications affichées par mon débitlitre.

Pour l'instant, je n'ai que des satisfactions avec ce poste : simplicité, efficacité.

Bien sûr, il reste beaucoup de choses à approfondir et à assimiler. Mais des débuts encourageants.

Cordialement
K4128655
Par: Jive34500

Commentaires (1)

03/06/2017 09:31:19 - SavoirFer
Chapeau pour le boulot !

Je détecte beaucoup de plaisir à faire dans ce retour d'expérience.
Et donc je ne doute pas que tu progresses rapidement.

Cordialement