Rechercher dans les articles et les forums

Le contrôle visuel d'un cordon de soudure et les critères d'acceptation selon la normalisation européenne

Publié: le 25/09/2016 à 09:40 Dernière mise à jour: le 25/09/2016 à 09:40 Par: Dominique ADMIN Nombre de vues: 2027
Cet article technique aborde les critères d'acceptation des défauts visuels sur les soudures selon la normalisation européenne.

1 - Introduction

Le contrôle visuel selon NF EN ISO 17637 Mai 2011 du cordon de soudure est obligatoire pour les essais de qualification de soudeur selon NF EN 287-1 Septembre 2011 et NF EN ISO 9606-1 et les essais de qualification de mode opératoire de soudage selon NF EN ISO 15614-1/A1:2008 et A2 Mai 2012 .

2 - L'évaluation des défauts de forme

La norme NF EN ISO 17635 Mai 2010 définit que les défauts de forme sont évalués selon la norme NF EN ISO 5817 Avril 2014 selon le niveau de qualité B sauf pour les surépaisseurs excessives, les convexités excessives, les gorges excessives et les excès de pénétration qui sont évalués selon le niveau de qualité C uniquement pour la qualification de soudeur.

3 - Conditions de réalisation du contrôle visuel

Le contrôle visuel et dimensionnel doit être réalisé sous une luminosité de 500 lux minimum sur la surface de la pièce. L'oeil de l'observateur doit être placé à une distance inférieure à 500 mm de la surface à examiner sous un angle supérieur à 30°. L'acuité visuelle du personnel de contrôle doit être vérifiée tous les ans (visite médicale).

4 - Les différents défauts rencontrés en visuel sur bout à bout

Référence Désignation Illustration Limites des défauts
401 MANQUE DE FUSION Non autorisé
4021 MANQUE DE PÉNÉTRATION Non autorisé
5011 CANIVEAU Profondeur <= 0,05 x l'épaisseur soudée avec maxi de 0,5 mm - Transition douce
5012 MORSURE Profondeur <0,05 x l'épaisseur soudée avec maxi de 0,5 mm - Transition douce
502 SURÉPAISSEUR EXCESSIVE
(soudure bout à bout)
Hauteur <= 0,15 x la largeur du cordon externe de soudure + 1 mm avec maxi de 7 mm
504 EXCÈS DE PÉNÉTRATION (soudure bout à bout) Hauteur <= 0,6 x la largeur du cordon de pénétration + 1 mm avec maxi de 4 mm
511 MANQUE D'ÉPAISSEUR (soudure bout à bout) Profondeur <= 0,05 x l'épaisseur soudée avec maxi de 0,5 mm - Transition douce


5 - Les différents défauts rencontrés en visuel sur assemblage d'angle


Référence Désignation Illustration Limites des défauts
5011
5012
CANIVEAU / MORSURE Profondeur <= 0,05 x l'épaisseur soudée avec maxi de 0,5 mm - Transition douce
503 CONVEXITÉ EXCESSIVE
(soudure d'angle)
Hauteur du bombement <= 0,15 x la base du cordon avec maxi de 4 mm
512 DÉFAUT DE SYMÉTRIE EXCESSIVE
(soudure d'angle)
Longueur ou hauteur <= 0,15 x la gorge du cordon + 1,5 mm.
Pour une gorge de 7 mm la différence de hauteur ne doit pas dépassée 2,55 mm



6 - Les matériels de mesure pour évaluer les défauts de forme

Il existe différents dispositifs de mesure qui permettent de contrôler et d'évaluer les excès de métal déposé.





7 - Comment contrôler une surépaisseur excessive ou un excès de pénétration ?

Vérifier la surépaisseur d'un cordon de soudure bout à bout Vérifier la gorge d'un cordon de soudure d'angle

8 - Critère d'acceptation de la dissymétrie des soudures d'angle

Un pense-bête pour les soudeurs concernant le critère d'acceptation de la dissymétrie des soudures d'angle (Défaut N° 512) selon NF EN ISO 5817:2007 pour les qualifications de soudeurs et les qualifications de mode opératoire de soudage.




Si a = 2,1 mm alors Z1 = 3 mm et Z2 = 3 mm
si légère dissymétrie h doit être < 1,8 mm ou = 1,8 mm maxi
Si a = 3,5 mm alors Z1 = 5 mm et Z2 = 5 mm
si légère dissymétrie h doit être < 2 mm ou = 2 mm maxi
Si a = 5,0 mm alors Z1 = 7,1 mm et Z2 = 7,1 mm
si légère dissymétrie h doit être < 2,25 mm ou = 2,25 mm maxi
Si a = 7,0 mm alors Z1 = 10 mm et Z2 = 10 mm
si légère dissymétrie h doit être < 2,5 mm ou = 2,5 mm maxi
Si a = 10 mm alors Z1 = 14,5 mm et Z2 = 14,5 mm
si légère dissymétrie h doit être < 3,0 mm ou = 3,0 mm maxi
Si a = 14 mm alors Z1 = 20 mm et Z2 = 20 mm
si légère dissymétrie h doit être < 3,6 mm ou = 3,6 mm maxi


9 - Critère d'acceptation de la surépaisseur excessive des soudures

Un pense-bête pour les soudeurs concernant le critère d'acceptation de la surépaisseur excessive des soudures bout à bout (Défaut N° 502) selon NF EN ISO 5817:2007 pour les qualifications de soudeurs et les qualifications de mode opératoire de soudage.
Pour mémoire, une qualification de soudeur et/ou un mode opératoire de soudage est qualifié si les défauts dans l'assemblage de qualification sont dans les limites du niveau de qualité B spécifiées dans la NF EN ISO 5817 sauf pour les types de défauts suivants :
Les surépaisseurs excessives, les convexités excessives, les gorges excessives et les excès de pénétration pour lesquels le niveau C doit s'appliquer.
NOTE
La corrélation entre les niveaux de qualité de la NF EN ISO 5817 et les niveaux d'acceptations des différentes méthodes END.




Si b = 5 mm alors h doit être < 1,75 mm ou = 1,75 mm maxi
Si b = 10 mm alors h doit être < 2,5 mm ou = 2,5 mm maxi
Si b = 15 mm alors h doit être < 3,25 mm ou = 3,25 mm maxi
Si b = 20 mm alors h doit être < 4,0 mm ou = 4,0 mm maxi
Si b = 25 mm alors h doit être < 4,75 mm ou = 4,75 mm maxi
Si b = 30 mm alors h doit être < 5,5 mm ou = 5,5 mm maxi
Si b = 35 mm alors h doit être < 6,25 mm ou = 6,25 mm maxi
Si b = 40 mm alors h doit être < 7,0 mm ou = 7,0 mm maxi
Si b = 45 mm alors h doit être < 7,0 mm ou = 7,0 mm maxi
Si b = 50 mm alors h doit être < 7,0 mm ou = 7,0 mm maxi


10 - Critère d'acceptation de l'excès de pénétration des soudures

Un pense-bête pour les soudeurs concernant le critère d'acceptation de l'excès de pénétration des soudures bout à bout (Défaut N° 504) selon NF EN ISO 5817:2007 pour les qualifications de soudeurs et les qualifications de mode opératoire de soudage.

Pour mémoire, une qualification de soudeur et/ou un mode opératoire de soudage est qualifié si les défauts dans l'assemblage de qualification sont dans les limites du niveau de qualité B spécifiées dans la NF EN ISO 5817 sauf pour les types de défauts suivants :
Les surépaisseurs excessives, les convexités excessives, les gorges excessives et les excès de pénétration pour lesquels le niveau C doit s'appliquer.
NOTE
La corrélation entre les niveaux de qualité de la NF EN ISO 5817 et les niveaux d'acceptations des différentes méthodes END est donnée dans la norme NF EN ISO 17635.




Si épaisseur soudée supérieure à 0,5 mm et inférieure à 3 mm
Si b = 2 mm alors h doit être < 1,6 mm ou = 1,6 mm maxi
Si b = 3 mm alors h doit être < 1,9 mm ou = 1,9 mm maxi
Si b = 4 mm alors h doit être < 2,2 mm ou = 2,2 mm maxi
Si b = 5 mm alors h doit être < 2,5 mm ou = 2,5 mm maxi

​Si épaisseur soudée supérieure à 3 mm
Si b = 2 mm alors h doit être < 2,2 mm ou = 2,2 mm maxi
Si b = 3 mm alors h doit être < 2,8 mm ou = 2,8 mm maxi
Si b = 4 mm alors h doit être < 3,4 mm ou = 3,4 mm maxi
Si b = 5 mm alors h doit être < 4,0 mm ou = 4,0 mm maxi
Si b = 6 mm alors h doit être < 4,0 mm ou = 4,0 mm maxi
Si b = 7 mm alors h doit être < 4,0 mm ou = 4,0 mm maxi

11 - Quelques liens Internet utiles

Quel type de gaz de protection dois je utiliser pour souder en TIG / 141 / GTAW ?
Quelles sont les couleurs des ogives des bouteilles de gaz selon NF EN 1089-3 ?
Les gaz industriels de soudage et la norme européenne EN ISO 14175 : 06/2008
Quels sont les coefficients de correction des débitmètres pour les mélanges argon avec hélium ?
Comment assurer la sécurité du soudage ?
Comment brancher sa torche de soudage TIG au générateur ?
Comment monter l'embout de sa torche de soudage TIG / GTAW / 141 ?
Comment réaliser la protection gazeuse à l'envers du joint des soudures ?
Quel est le type de gants que doit choisir le soudeur ?
Comment choisir un masque à main, une cagoule rigide ou une cagoule électronique de soudeur ?
Quels sont les différents dangers liés aux procédés de soudage ?
Quelles sont les dix erreurs que vous ne devez pas commettre lors du soudage TIG de l'aluminium ?

12 - Vos commentaires et réactions sur cet article

Vous avez la possibilité de commenter cette page, de réagir ou de compléter les informations en rédigeant un message dans le cadre ci-dessous intitulé Ecrire un commentaire.
Vos commentaires seront visibles aux lecteurs de l'article et membres du site.
Vous avez aussi la possibilité de noter l'article avec le système de notation par nombre d'étoiles placé en début de page de chaque article.
Nous vous remercions par avance de votre sollicitude et de votre aide pour l'amélioration des données techniques du site.
Nous rappelons à nos aimables visiteurs que nos ressources techniques et nos croquis ne peuvent être ni copiés ni utilisés sans autorisation écrite de notre part.

13 Un petit geste pour soutenir votre site web spécialisé

Si vous avez apprécié notre site technique et dans la mesure où son contenu technique vous a aidé dans votre travail et dans vos recherches, vous pouvez peut être nous accorder votre contribution et vos dons.
Votre donation au site Soudeurs.com via PayPal
Par: Dominique ADMIN

Commentaires (6)

20/02/2013 10:49:39 - skcm11
Salut,
Merci pour ces infos.

03/10/2014 15:12:30 - Tharkey
Super synthèse, Merci pour toutes ces informations bien précises d’appréciation de la qualité d'une soudure. Quelqu'un saurait-il à quels critères qualitatifs doivent répondre les soudures en angle extérieur ?J'aurais également bien aimé en savoir plus sur les outils de mesures d'aide a l'appréciation comme celui représenté sur les photos de la sixième partie ou encore un autre appareil ,aperçu dans un autre article, ressemblant un peu a un goniomètre. Si certains en connaissent les noms et ou est ce qu'on peut se les procurer, je serais bien intéressé par une transmission d'info !
Encore merci, et Tciao Vivo !

04/11/2015 18:17:21 - massi614
super article! merci

04/11/2015 18:45:48 - Dominique ADMIN
Bonjour à tous,

Petite modification :,
La norme NF EN ISO 5817 est maintenant d'avril 2014.

06/05/2019 16:07:03 - jf.mercierlazerinox
Bonjour a vous autres, j'aimerais bien avoir des références au sujet des normes nord américaine

08/05/2019 13:26:07 - Dominique ADMIN
Bonjour

Je ne comprends pas votre message.
De quelles normes parlez vous ?

Dominique