S'inscrire

Follow us on Facebook



  • Comment réaliser correctement son pointage par soudage ?

    Cet article technique est créé suite aux différentes demandes de visiteurs du site Soudeurs.com sur l'opération de pointage.
    Le pointage est l'étape préliminaire nécessaire avant toute opération de soudage

    1 -
    Préambule

    Ce pointage doit être réalisé correctement pour obtenir un résultat final optimal de la soudure en minimisant les défauts de soudage.
    Cet article n'a pas la prétention de répondre à toutes vos attentes, toutefois son but est de vous apporter une aide efficace dans la réalisation du pointage.

    2 - Pourquoi réaliser un pointage avant l'opération de soudage ?

    Lorsque toutes les pièces et éléments nécessaires à une fabrication soudée sont
    débités et chanfreinés et que le positionnement des pièces est conforme au plan, le pointage par fusion permet la solidarisation des différentes pièces, le réglage, le parallélisme et l'alignement parfait des éléments et le respect des jeux entre chanfreins par la réalisation de points de soudure courts et solides.
    Plusieurs points de soudure sont réalisés, judicieusement placés et alternativement soudés pour contrecarrer les déformations et permettre un alignement correct, un nivellement des surfaces et un positionnement parfait des éléments à souder.



    vb_pointage_tig_inox_1.jpg

    L'opération de pointage peut éviter l'utilisation d'outils de positionnement coûteux.
    Un des avantages du pointage est la possibilité de refaire le positionnement jugé imparfait par la suppression des points de soudure.
    En règle générale le pointage est réalisé avec le même procédé que celui utilisé en soudage.
    Toutefois pour certains procédés automatiques comme le Plasma, le MAG ou le soudage sous flux, il est préféré d'utiliser le procédé TIG pour le pointage.
    Le pointage doit être efficace et assez solide pour résister aux forces de retrait générées par l'opération de soudage.
    Les points de soudure seront judicieusement répartis tout au long du joint afin de compenser les déformations, les retraits et d'assurer un alignement et un espacement régulier des bords.
    La dimension et la section des points sera en rapport avec les efforts supportés.
    De préférence, il est nécessaire d'opter pour de petits points à faible épaisseur, mais de section suffisante pour éviter les risques de rupture en cours de soudage.

    3 - Pourquoi le pointage doit être considéré comme une opération de soudage ?

    Le pointage est une opération de soudage à part entière.
    Le pointage est une opération essentielle à la réussite d'un accostage de pièces à souder.
    Cette opération de pointage ne doit pas être négligée.
    L'opération de pointage est de préférence réalisée par du personnel expérimenté et qualifié pour les fabrications de qualité.
    Les précautions à prendre lors du pointage sont les mêmes que celles à prendre lors du soudage.
    Si un préchauffage est nécessaire lors du soudage, il doit être impérativement appliqué lors de l'opération de pointage.
    Si une protection gazeuse envers est nécessaire lors du soudage, elle doit être impérativement appliquée lors du pointage à l'endroit et à l'envers du joint à souder.
    Le métal d'apport utilisé doit être le même que celui utilisé pour le soudage.
    La pénétration du point de soudure doit être limitée à l'intérieur du joint pour faciliter son élimination et/ou sa refusion surtout si vous n'avez pas accès par l'intérieur.

    Le pointage exerce les fonctions suivantes :
    • Le maintien solide des pièces à assembler
    • L'écartement constant des bords à souder
    • L'alignement des génératrices des pièces
    • Le nivellement des surfaces des bords à souder
    • Limiter les déformations en cours de soudage


    4 -
    Quels sont les risques rencontrés lors d'un pointage défectueux ?

    Une opération de pointage défectueuse peut générer des incidents ou des accidents par rupture des points, chute de pièces, mise en danger du personnel et endommagement des ensembles.
    Le pointage ne doit pas dégrader et / ou interférer avec la soudure finale.
    Le pointage ne doit pas générer de défauts comme les morsures, les caniveaux, les cratères, les points durs, le rochage et les fissures.
    Une attention particulière doit être portée sur les aciers sensibles au refroidissement rapide et à la trempe lorsqu'une opération de pointage est réalisée sur les surfaces de tôles et bords à souder pour éviter toute génération de points durs et fissuration sous cordon.
    Un contrôle par ressuage sera réalisé sur chaque point de soudure meulé d'attache provisoire pour confirmer l'absence de défauts superficiels.
    Les points de soudure dans les joints devront être parfaitement refondus ou mieux encore éliminés par meulage (attention aux bavures à l'intérieur du joint et à la pollution de l'inertage envers par brassage de l'air) au cours de la progression du soudage de la première passe sur les fabrications dites de sécurité.
    Cette précaution évitera les éventuels manques de pénétration, les manques de fusion, les mauvaises reprises et les inclusions de laitier lors du soudage.

    5 - Quelle est la méthode pour maitriser son opération de pointage ?

    vb_43_image09.jpg
    L'opération de pointage est uniformément répartie
    tout au long du joint afin de compenser les déformations,
    les retraits et d'assurer un espacement régulier des bords à souder.
    L'ordre et le sens d'exécution du pointage obéissent à des
    règles précises de l'art.
    Le pointage commence généralement au centre de la pièce
    et se poursuit alternativement à gauche et à droite du premier point.
    Le sens d'exécution doit être réalisé vers la partie restante à pointer.
    Le retrait transversal doit être maîtrisé afin de respecter l'écartement constant des pièces à souder.
    Plus la dilatation thermique du matériau à souder est importante, plus l'espacement entre les points sera réduit.


    6 - Quelles sont les précautions à prendre pour maitriser son opération de pointage ?

    Il est recommandé de profiler par meulage les débuts et les terminaisons des points de soudure avant d'entreprendre le soudage proprement dit pour assurer la refusion des points.
    En soudage automatique, il est recommandé de réduire les surépaisseurs des points pour éviter une interaction avec la régulation de tension ou avec le guidage par palpeur.
    Il est impératif d'éliminer et de refaire tout point de soudure non conforme visuellement.

    7 - Quels sont les paramètres à appliquer pour l'opération de pointage ?

    Comme il a été écrit plus haut, le pointage est en règle générale réalisé avec le même procédé que celui utilisé en soudage.
    Les paramètres de pointage appliqués devront permettre de fondre le métal de base, le métal d'apport et de réaliser un point de soudure de la plus faible largeur et épaisseur possible.
    Le choix du diamètre de l'électrode enrobée de pointage est inférieure à celle utilisée lors de la réalisation de la première passe.
    Il est souvent préférable de pointer avec le procédé TIG / 141 sous gaz argon pour la finesse et la précision des points de soudure obtenus.

    Procédé de soudage Epaisseur Jeu entre les bords Espacement entre points
    TIG / 141 < 1,5 mm 0 mm entre 15 x ép. et 30 x ép.
    TIG / 141 de 1,5 à 5 mm 0,7 x épaisseur entre 20 x ép. et 30 x ép.
    MAG / 135 < 2,5 mm 0,5 x épaisseur entre 15 x ép. et 30 x ép.
    MAG / 135 de 2,5 à 5 mm 0,6 x épaisseur entre 25 x ép. et 40 x ép.
    SAE / 111 < 2,5 mm 0 à 0,5 mm entre 20 x ép. et 30 x ép.
    SAE / 111 de 2,5 à 5 mm 0,5 x épaisseur entre 25 x ép. et 40 x ép.

    8 - Quelques liens Internet utiles
    vb_folder_orange_mypictures_icon_32.png Comment assurer la sécurité du soudage ?
    vb_folder_orange_mypictures_icon_32.png Comment manipuler une bouteille de gaz industriel de soudage ?
    vb_folder_orange_mypictures_icon_32.png Comment choisir son premier poste de soudage TIG / 141 ?
    vb_folder_orange_mypictures_icon_32.png Comment choisir son poste de soudage ARC à l'électrode enrobée / MMA ?
    vb_folder_orange_mypictures_icon_32.png Comment brancher sa torche de soudage TIG au générateur ?
    vb_folder_orange_mypictures_icon_32.png Comment monter l'embout de sa torche de soudage TIG / GTAW / 141 ?
    vb_folder_orange_mypictures_icon_32.pngQuel type de gaz de protection dois je utiliser pour souder en TIG / 141 / GTAW ?
    vb_folder_orange_mypictures_icon_32.png Quels sont les différents types de raccords des bouteilles de gaz industriels ?


    9 - Vos commentaires et réactions sur cet article

    Vous avez la possibilité de commenter cette page, de réagir ou de compléter les informations en rédigeant un message dans le cadre ci-dessous intitulé Ecrire un commentaire.
    Vos commentaires seront visibles aux lecteurs de l'article et membres du site.
    Vous avez aussi la possibilité de noter l'article avec le système de notation par nombre d'étoiles placé en début de page de chaque article.
    Nous vous remercions par avance de votre sollicitude et de votre aide pour l'amélioration des données techniques du site.
    Nous rappelons à nos aimables visiteurs que nos ressources techniques et nos croquis ne peuvent être ni copiés ni utilisés sans autorisation écrite de notre part.

    10 Un petit geste pour soutenir votre site web spécialisé

    vb-info-icone-32-01.pngSi vous avez apprécié notre site technique et dans la mesure où son contenu technique vous a aidé dans votre travail et dans vos recherches, vous pouvez peut être nous accorder votre contribution et vos dons.
    vb-info-icone-32-01.pngVotre donation au site Soudeurs.com via PayPal
Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 18h39.
Propulsé par vBulletin® Version 4.2.5
Copyright © 2018 vBulletin Solutions, Inc. Tous droits réservés - All rights reserved.

DragonByte SEO, Member Map, vB Optimise, vBQuiz - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2018 DragonByte Technologies Ltd.
Site Technique Soudeurs.com Copyright © 2018 - Tous droits réservés - CNIL N°849398
vBulletin Skin By: PurevB.com