Rechercher dans les articles et les forums

Quelques astuces et techniques de soudage ARC E.E. / SMAW / 111

Publié: le 25/08/2014 à 14:13 Dernière mise à jour: le 25/08/2014 à 14:13 Par: Dominique ADMIN Nombre de vues: 2504
Cet article technique est rédigé pour aider les lecteurs à trouver réponse à leur interrogation concernant le soudage à l'arc manuel avec électrodes enrobées classiques (111 / SMAW / MMA).
Il est bien entendu que toutes les informations indiquées sont des données approximatives qu'il est nécessaire de vérifier et d'adapter selon votre configuration et votre dextérité manuelle.

1 - Introduction


Nous rappelons que le soudage est une opération d'assemblage qui exige la sécurité et le port des équipements de protection individuelle (EPI) (masque de soudeur, gants de manutention, chaussures de sécurité, guêtres en cuir)
Vous êtes invités à apporter vos commentaires, observations et expériences dans le cadre placé tout en bas de cet article intitulé vos commentaires.

2 - Comment dois je évaluer mes cordons de soudure à l'ARC E.E. / SMAW / 111 ?

2 - 1 - L'intensité de soudage à l'ARC E.E. / SMAW / 111

L'intensité de soudage doit être adaptée au diamètre de l'électrode enrobée utilisée.
Respectez les préconisations du fournisseur d'électrodes.

Une intensité trop faible génère :



[*]une faible pénétration

[*]une diminution de la largeur de cordon

[*]une forte surépaisseur de cordon avec un bombé inesthétique

[*]un manque de stabilité de l'arc électrique

[*]un risque de porosités et d'inclusions de laitier

[*]un risque de collage de l'électrode sur la pièce


Une intensité de soudage trop forte génère :



[*]un risque de caniveaux

[*]une pénétration forte

[*]un risque d'effondrement du bain de fusion

[*]des projections métalliques importantes

[*]une faible surépaisseur de cordon


Intensité de soudage à l'arc à l'électrode enrobée
Cordon correct ARC E.E. Intensité trop faible Intensité trop forte
Cordon harmonieux Cordon bombé et étroit Cordon large et plat
Aspect propre et régulier Aspect propre et régulier Aspect très irrégulier et projections importantes
Pénétration optimale Pénétration médiocre Pénétration excessive


2 - 2 - La vitesse de soudage à l'ARC E.E. / SMAW / 111

Une vitesse d'avance de soudage trop lente génère :


[*]une augmentation de la largeur du cordon

[*]une augmentation de la pénétration

[*]un risque d'effondrement du bain de fusion

[*]un risque de soufflures



Une vitesse d'avance de soudage trop rapide génère :


[*]une diminution de la largeur du cordon

[*]une diminution de la pénétration

[*]un cordon à stries allongées et au forme très irrégulière

[*]un bombé de soudure très important

[*]un risque de caniveaux


Vitesse d'avance de soudage à l'arc à l'électrode enrobée
Cordon correct ARC E.E. Vitesse d'avance trop rapide Vitesse d'avance trop lente
Cordon harmonieux Cordon bombé, étroit et déformé Cordon très large et trop bombé
Aspect propre et régulier Aspect irrégulier Aspect régulier
Pénétration optimale Pénétration médiocre Pénétration excessive


2 - 3 - La tension de soudage à l'ARC E.E. / SMAW / 111

La longueur ou hauteur d'arc doit être la plus courte possible de l'ordre de la moitié de l'âme de l'électrode pour une électrode basique et du diamètre de l'âme pour les autres types d'électrodes.
Un arc trop long est perméable à l'air ambiant ce qui a pour conséquence l'introduction d'oxygène, d'hydrogène et d'azote dans le métal fondu (préjudiciable aux caractéristiques mécaniques).
Un arc trop long est à l'origine de soufflures dans le métal fondu (nid de soufflures à l'amorçage).

Un arc trop court génère :


[*]un risque de collage ou manque de fusion

[*]une faible pénétration

[*]une diminution de la largeur de cordon

[*]un collage de l'électrode dans le bain de fusion

[*]une surépaisseur de cordon



Un arc trop long génère :


[*]une perte d'énergie dans l'arc

[*]une pénétration élevée

[*]un manque de protection du bain de fusion

[*]une faible surépaisseur de cordon


Tension de soudage à l'arc à l'électrode enrobée
Cordon correct Tension trop faible Tension trop forte
Cordon harmonieux Cordon bombé, étroit et déformé Cordon large et plat
Aspect propre et régulier Aspect régulier et propre Aspect malpropre, irrégulier avec projections fines
Pénétration optimale Pénétration faible Pénétration élevée


3 - Comment choisir les électrodes enrobées ?

Cliquez sur le lien hypertexte ci-dessous pour lire l'article technique :
Les électrodes enrobées pour le soudage : leurs caractéristiques et leurs choix.
Quels sont les choix d'électrodes enrobées universelles pour aciers carbone non alliés

4 - Comment lire les informations sur les emballages des électrodes enrobées ?

Cliquez sur le lien hypertexte ci-dessous pour lire l'article technique :
Comment lire l'étiquette sur un paquet ou étui d'électrodes enrobées ?
Comment déterminer le nombre de passes à l'arc manuel à l'électrode enrobée ? Barème pour la détermination du nombre d'électrodes enrobées en angle intérieur
5 - Quelques astuces et techniques de soudage à l'arc avec électrodes enrobées

Cliquez sur le lien hypertexte ci-dessous pour lire l'article technique :
Quelles sont les méthodes applicables au soudage à l'arc avec électrodes enrobées (111 / MMA /SMAW) ?
Comment amorcer un arc électrique en MMA avec une électrode enrobée ?
6 - Quelles sont les techniques de soudage selon les positions ?

Cliquez sur le lien hypertexte ci-dessous pour lire l'article technique :
Quelles sont les technologie du soudage à l'arc avec électrodes enrobées (111 / MMA / SMAW) selon les positions ?

7 - Comment s'affranchir du soufflage magnétique de l'arc électrique ?

Cliquez sur le lien hypertexte ci-dessous pour lire l'article technique :
Qu'est ce que le soufflage magnétique de l'arc électrique de soudage ?

8 - Quelques liens Internet utiles

Comment assurer la sécurité du soudage ?
Comment choisir les verres filtrants teintés selon le procédé de soudage et l'intensité de soudage ?
Le procédé de soudage à l'ARC E.E. / MMA / SMAW / 111
Comment lire l'étiquette sur un paquet ou étui d'électrodes enrobées ?
Quelles sont les technologie du soudage à l'arc avec électrodes enrobées (111 / MMA / SMAW) selon les positions ?
Quelles sont les technologie du soudage à l'arc avec électrodes enrobées (111 / MMA / SMAW) selon les positions ?
Comment déterminer le nombre de passes à l'arc manuel à l'électrode enrobée ?
Comment amorcer un arc électrique en MMA avec une électrode enrobée ?
Quels sont les choix d'électrodes enrobées universelles pour aciers carbone non alliés
Les électrodes enrobées pour le soudage : leurs caractéristiques et leurs choix.
Quels sont les différents dangers liés aux procédés de soudage ?
Quelles sont les méthodes applicables au soudage à l'arc avec électrodes enrobées (111 / MMA /SMAW) ?

9 - Vos commentaires et réactions sur cet article

Vous avez la possibilité de commenter cette page, de réagir ou de compléter les informations en rédigeant un message dans le cadre ci-dessous intitulé Ecrire un commentaire
Nous vous remercions par avance de votre sollicitude et de votre aide pour l'amélioration des données techniques du site.
Nous rappelons à nos aimables visiteurs que nos ressources techniques et nos croquis ne peuvent être ni copiés ni utilisés sans autorisation écrite de notre part.
Par: Dominique ADMIN

Commentaires (7)

20/01/2016 09:35:08 - cfleury5
super photo pour expliquer les defaut

23/09/2018 08:42:25 - 1953blmar
Bonjour:Quand on regarde la la caractéristique plongeante d'un générateur on voit que l'intensité du courant de soudage diminue quand la longueur d'arc augmente.Dans le § sur l'influence de la tension on lit qu'un arc long génère une pénétration élevée.
Je ne comprends pas bien car si on a un arc long on a une intensité faible donc une faible pénétration (cf la caractéristique plongeante du poste)
A l'inverse dans ce même § sur l'influence de la tension on lit qu'un arc court génère une pénétration faible.
Idem si on a un arc court on a une intensité forte donc une pénétration forte (cf la caractéristique plongeante du poste)
Quelqu'un peut-il m'aider à mieux comprendre.
Cordialement

23/09/2018 09:52:19 - Yann
Bonjour,
En principe on fixe le courant de soudage dès le départ. Le seul paramètre qui peut ensuite varier c'est donc la tension exprimée en volts. Cette tension est fonction de la longueur de l'arc et elle croît avec la longueur de l'arc ce qui a pour conséquence que la PUISSANCE électrique dissipée dans l'arc croît avec la longueur de l'arc. Plus la puissance augmente plus l'apport de chaleur augmente donc cela favorise la fusion du métal. Par ailleurs la vitesse des ions dans le plasma croît avec la tension ce qui participe encore à la pénétration.

23/09/2018 12:35:28 - Dominique ADMIN
Envoyé par 1953blmar
Bonjour:Quand on regarde la la caractéristique plongeante d'un générateur on voit que l'intensité du courant de soudage diminue quand la longueur d'arc augmente.Dans le § sur l'influence de la tension on lit qu'un arc long génère une pénétration élevée.
Je ne comprends pas bien car si on a un arc long on a une intensité faible donc une faible pénétration (cf la caractéristique plongeante du poste)
A l'inverse dans ce même § sur l'influence de la tension on lit qu'un arc court génère une pénétration faible.
Idem si on a un arc court on a une intensité forte donc une pénétration forte (cf la caractéristique plongeante du poste)
Quelqu'un peut-il m'aider à mieux comprendre.
Cordialement


Bonsoir Monsieur 1953blma

Vous me semblez être une pointure sachant que vous assurez des vacations de formations chez POLYTECH NANTES
Je vous propose donc de commenter et de corriger tous les articles techniques de ce site si le cœur vous en dit.
Les erreurs de rédaction, de dactylographie et les quiproquos sont tout à fait possibles dans les différents textes techniques.
Merci Monsieur pour votre sollicitude
Bonne soirée

Dominique

01/10/2018 04:54:02 - 1953blmar
Bonjour Dominique:
C'est dommage que vous le preniez comme çà car vos supports sont hyper intéressants et je vois bien que vous consacrez beaucoup de temps à répondre aux préoccupations des différents intervenants dans le monde du soudage.
Cordialement

01/10/2018 06:41:20 - Dominique ADMIN
Envoyé par 1953blmar
Bonjour Dominique:
C'est dommage que vous le preniez comme çà car vos supports sont hyper intéressants et je vois bien que vous consacrez beaucoup de temps à répondre aux préoccupations des différents intervenants dans le monde du soudage.
Cordialement


Bonjour 1953blmar

Je ne comprends pas votre message...
Je vous propose seulement de m’aider éventuellement
Je ne vois pas pourquoi vous m’écrivez « c’est dommage que vous le preniez comme cela ? »
Il doit y avoir un quiproquo !

Bien cordialement

Dominique

02/10/2018 08:02:21 - 1953blmar
Envoyé par Yann
Bonjour,
En principe on fixe le courant de soudage dès le départ. Le seul paramètre qui peut ensuite varier c'est donc la tension exprimée en volts. Cette tension est fonction de la longueur de l'arc et elle croît avec la longueur de l'arc ce qui a pour conséquence que la PUISSANCE électrique dissipée dans l'arc croît avec la longueur de l'arc. Plus la puissance augmente plus l'apport de chaleur augmente donc cela favorise la fusion du métal. Par ailleurs la vitesse des ions dans le plasma croît avec la tension ce qui participe encore à la pénétration.


Bonjour Yann:
Oui je suis OK avec vs sur le fait qu'on agit dans ce procédé que sur l'intensité.On voit bien sur la caractéristique plongeante du générateur que la tension augmente quand la longueur d'arc augmente.Je comprends aussi que l'énergie (E=60UI/1000v) augmente quand U augmente.Ce serait donc cette énergie plus forte qui ferait qu'avec un arc trop long on génèrerait une pénétration élevée mais il est mentionné dans le cours 111 et le § sur l'influence de la tension qu'on a une perte d'énergie dans l'arc !!!
Cordlt