S'inscrire

Follow us on Facebook



Cliquez ici pour faire un Don au site maintenant Montant total à atteindre pour cette année : 1000 EUR, Reçu : 165 EUR (17%)
Faites un don SVP avec le service PayPal pour soutenir ce site spécialisé...

Affichage des résultats 1 à 8 sur 8
  1. #1

    Question il a été évoqué un problème de stabilisation moléculaire de l’aluminium.


    Bonjour,

    Nous sommes des chaudronniers spécialisés dans le travail de l'aluminium en tôles minces (3 à 6 mm).
    Les radiographies de nos qualifications soudeurs ont montré de nombreux défauts de porosité.
    Ce problème a été détecté dès l’automne dernier et semble s'atténuer.
    Ce problème est survenu quelque soit le procédé de soudage (TIG ou MIG).
    Nos Process n’ont pas subi de modification.

    Nous avions aussitôt réalisé les investigations avec des contrôles radio sur des coupons soudés.
    • Gaz de soudage
      Nous avons utilisé du gaz bouteille au lieu du gaz de notre réseau : résultats NOK
    • Produits d’apport
      Nous avons utilisé d’autres métaux d’apport : résultats NOK
    • Métal de base
      Nous avons procédé à des préchauffages : résultats NOK
    • Changement des tuyaux souples des postes à souder :résultats NOK


    A l'occasion d'un échange avec notre fournisseur de métal d'apport, il a été évoqué un problème de stabilisation moléculaire de l’aluminium.
    Ce phénomène pourrait se produire lorsque la tôle aluminium est soudée avant un délai minimum de 2 à 4 mois après la production des tôles.
    Ce qui est notre cas.
    Si certains d'entre vous connaissent ce phénomène, je suis à votre disposition pour échanger sur le sujet et pour en savoir plus.

    Merci
    Pascal

  2. # ADS
    Publicité Google
    Inscription
    Depuis le début
    Messages
    Plein !
     

  3. #2
    Avatar de Dominique ADMIN
    Inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Cherbourg
    Âge
    60
    Messages
    6 577
    Fichiers téléchargés
    214,30 Mo

    Par défaut

    Bonsoir Soudeuralu,

    Dans votre message vous ne parlez pas de la catégorie d’aluminium en cause série 1XXX, 5XXX, 6XXX ???
    Je n’ai jamais entendu parler de cette stabilisation moléculaire de l’aluminium.
    Je ne connais que le mûrissement ou maturation des ZAT, le vieillissement naturel (maturation) ou le vieillissement artificiel (revenu) des séries 6XXX pour des raisons de résistance mécanique et cela n’a aucune influence sur la compacité.
    De plus après recherche, ce terme stabilisation moléculaire semble inconnu sur la toile.
    Je serai très intéressé d’en savoir plus sur cette stabilisation moléculaire car effectivement les problèmes de soufflures sont redondants dans le soudage de l’alliage d’aluminium que ce soit en TIG ou en MIG.
    La soudure aluminium ou alliage d’aluminium sans porosité est un mythe....
    Et pour information j’ai plus de 80% d’échec sur les assemblages en bout à bout d’alliage d’aluminium série 5XXX à cause des soufflures sphéroïdales et des soufflures alignées que ce soit en 131 ou en 141...

    Amicalement

    Dominique
    La participation et le partage de chacun fait le savoir de tous !
    Tout nouveau membre doit se présenter à la communauté avant de poster son premier message sur le forum
    http://www.soudeurs.com/presentation...s-du-site.html
    Il faut toujours avoir les moyens de ses ambitions et de ses envies.
    Je n'assure aucune réponse personnalisée par Message Privé.
    Veuillez déposez SVP votre question technique sur le forum.
    Je suis professionnel dans la qualité et techniques du soudage.
    Merci de votre compréhension.

    Suivez-nous sur les réseaux sociaux en cliquant sur le lien :

    https://www.facebook.com/soudeurscom

  4. #3
    Avatar de Tharkey
    Inscription
    octobre 2014
    Localisation
    Ferrals les montagnes (34)
    Messages
    370
    Fichiers téléchargés
    25,74 Mo

    Par défaut

    Bonjour,
    Il me semble avoir lu quelque chose de ce type sur un document édité par Pangas.
    Je crois me souvenir qu'il y était évoqué une hysteresis de trempe..
    Cordialement.

  5. #4
    Avatar de SavoirFer
    Inscription
    avril 2016
    Localisation
    Finistère
    Âge
    59
    Messages
    894
    Fichiers téléchargés
    104,78 Mo

    Par défaut

    Bonsoir Soudeuralu,

    Les seuls délais que je connaisse pour la stabilisation de l'aluminium sont de l'ordre de quelques jours, pour la maturation naturelle.
    Vous évoquez le gaz, les métaux d'apport...
    Dans les paramètres influençant les résultats de vos QS, je pense aussi au facteur humain.
    Avez vous changé d'inspecteur ou d'organisme d'inspection récemment ?
    La lecture d'une norme ainsi que sa mise en application sont sujettes à interprétation.
    Et un jeune inspecteur aura plus facilement le petit doigt sur la couture du pantalon, par rapport à un ancien qui relativisera les résultats.

    Cordialement,

    Modérateur des forums du site soudeurs.com
    Tout nouveau membre doit se présenter à la communauté avant de poster son premier message sur le forum
    http://www.soudeurs.com/presentation...s-du-site.html
    http://www.savoir-fer-formation.fr/


  6. #5

    Par défaut

    Merci de vos retours !
    Pour répondre à Dominique, nous utilisons de l'alu série 5000 (5754, 5086, 5083).
    J'attends depuis plusieurs semaines des informations de la part de mon fournisseur de produits d'apport, c'est lui qui a évoqué la stabilisation moléculaire.
    Pour l'instant, il m'a laissé sur ma faim ...
    Concernant ce qu'écrit Tharkey, j'ai regardé sur internet les pistes indiquées sur les éditions Pangas et sur l'
    hystérésis de trempe, je n'ai encore rien trouvé en termes d'explications.
    Pour éliminer le facteur humain, nous avons soudé les derniers coupons d'essai avec un robot de soudage très stable : résultats toujours non OK.
    L'organisme de qualification est toujours le même, il est comme nous vis-à-vis du problème rencontré.
    Pour éclairer SavoirFer, nous avons éliminés les causes qui auraient pu provenir du gaz de soudage et du métal d'apport puisque les résultats des essais réalisés ne montraient pas d'amélioration.
    C'est la raison pour laquelle je cherche vraiment à m'expliquer le phénomène de stabilisation moléculaire de l'aluminium (utilisation d'aluminium trop "frais).
    Pour confirmer que cette hypothèse est possible, nous avons soudés des coupons avec des chutes de tôles de plus de 6 mois et les résultats radio sont conformes !

    Cordialement
    Pascal

    Cordialement
    Pascal

  7. #6
    Avatar de Yann
    Inscription
    avril 2003
    Localisation
    Ile de France
    Âge
    80
    Messages
    1 343
    Fichiers téléchargés
    26,70 Mo

    Par défaut

    Bonjour,
    Je ne suis pas du métier toutefois les termes "stabilisation moléculaire" et "hystérésis de trempe" ressemblent fortement à de "l'enfumage" verbal lorsqu'on n'a pas de réponse précise à un problème car cela sonne faux.
    Les politiciens et les écologistes encore plus pratiquent beaucoup ce type de procédé : comme l'interlocuteur ne comprend pas le sens des termes cela met fin à la discussion.
    Dominique a rappelé ce que toutes les documentations des fabricants d"aluminium, rappellent à propos des alliages trempants;
    C'est bien connu dans le milieu aéronautique que pour plier un alliage d"aluminium des séries 2000 en particulier il faut soit prendre une nuance recuite ou recuire d'abord puis faire subir la trempe , plier la pièce dans les heures qui suivent car l'effet de la trempe ne se fera sentir qu'après un certain temps.
    On parlerait de stabilisation cristalline je concevrais d'avantage car il s'agit dans ce cas de l'arrangement de la maille des cristaux d'aluminium ou de la taille des cristaux ou des deux.
    Une des meilleures sources de documentation qui soit pour des cas comme cela c'est "la Technique de l'Ingénieur".
    Le seul ennui c'est le prix de ces publications mais c'est inégalé.
    On peut aussi aller chercher dans les catalogues de la bibliothèque du Congrès aux USA car ils ont en archive TOUTES les publications du monde et on peut acheter une photocopie d'un article.
    Je l'ai fait autrefois.
    Yann

  8. #7
    Avatar de Tharkey
    Inscription
    octobre 2014
    Localisation
    Ferrals les montagnes (34)
    Messages
    370
    Fichiers téléchargés
    25,74 Mo

    Par défaut

    @Yann,
    C'est vrai que pour ce qui est de l'enfumage, certains commerciaux savent faire..
    Ils ne sont pas les seul d'ailleurs !
    Cela dit, il me semble que "stabilisation moléculaire" ou "cristalline" avec un délai plus ou moins long "ou hysteresis de trempe" ou encore "maturation" sont assez proche dans ce que cela parait vouloir dire pour qu'on comprenne de quoi on parle, ou au moins que l'on sache si ce phénomène est bien a l'origine de ce qui préoccupe Soudeuralu.
    Néanmoins, comme le diable se cache dans les détails, je suis d'accord avec toi, un vocabulaire le plus précis possible est toujours souhaitable.
    La bibliothèque du Congres est un outil d'information inégalé!
    Mais sans vouloir faire du chauvinisme, en France, on a quand même la BNF qui se débrouille très bien.
    Cordialement

  9. #8

    Par défaut

    SOUDURE PRO Novembre 2018 forum 250 x 250 pixels

    Bonsoir,

    J'ai reçu des informations aujourd'hui de mon fournisseur de métal d'apport.

    Effectivement, comme une partie d'entre-vous l'a évoquée, la documentation qu'il m'a transmise porte sur la maturation de l'aluminium :
    La maturation est un chauffage modéré.
    Son but est de donner de la mobilité aux atomes pour leur permettre de former des précipités.
    Durant une période de maturation à température ambiante (ou vieillissement naturel), cette solution solide se décompose pour former les zones GP.
    Cette étape dure généralement plusieurs jours, et conduit à une augmentation notable de la dureté de l’alliage.

    Je n'ai toujours pas d'explication entre l'utilisation d'un aluminium "en cours de maturation" et l'apparition de porosités dans les soudures.
    En tout cas, merci à tous de vos retours.
    Cordialement

    Cordialement
    Pascal


Quelques discussions similaires sur le même sujet dans les forums

  1. Le problème du soudage de l'aluminium et des soufflures.
    Par inspector9318 dans le forum Soudage et brasage de l'aluminium et alliages
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/04/2019, 18h47
  2. Question Posée Problème de soudure TIG AC Aluminium - Réglages ou Problème Electrique?
    Par Junkily dans le forum Les novices, les néophytes et les bricoleurs soudeurs
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/04/2015, 11h45
  3. recuit de stabilisation alu
    Par sbelveze dans le forum Procédé de soudage TIG / WIG / 141 / GTAW
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/12/2009, 21h06
  4. problème soudage aluminium au TIG
    Par metabase dans le forum Procédé de soudage TIG / WIG / 141 / GTAW
    Réponses: 10
    Dernier message: 14/04/2009, 23h33
  5. Aluminium Problème?!?
    Par Ralph dans le forum Soudage et brasage de l'aluminium et alliages
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/02/2007, 00h41

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 05h22.
Propulsé par vBulletin® Version 4.2.5
Copyright © 2019 vBulletin Solutions, Inc. Tous droits réservés - All rights reserved.

DragonByte SEO, Member Map, vB Optimise, vBQuiz - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte® Technologies Ltd.
Site Technique Soudeurs.com - Copyright © 2012 / 2019 - Tous droits réservés - CNIL N°849398
vBulletin Skin By: PurevB.com