S'inscrire

Follow us on Facebook



  • Quand l’impression 3D s’invite en soudage robotisé chez FRONIUS

    Fabrication additive
    Quand l’impression 3D s’invite en soudage robotisé

    Fondée en 1945 par Günter Fronius, la société autrichienne Fronius développe des solutions en techniques de soudage, en charge de batteries et dans l’énergie photovoltaïque. L’objectif premier est de maitriser l’énergie, la convertir et l’utiliser de la façon la plus efficiente possible.
    Leader technologique en soudage, installé en France depuis 1993, Fronius met un point d’honneur à développer des procédés qui révolutionnent les techniques de soudage : c’est le cas de la gamme MIG MAG TPS i, et du procédé de soudage à froid (CMT) permettant d’obtenir des résultats parfaits et des possibilités illimitées en soudage manuel ou robotisé.

    Guillain Hardy, responsable soudage chez Fronius et Jean-Marc Sicchiero, responsable technique nous parlent des dernières technologies qui ont le vent en poupe sur le marché.

    Qu’est ce qui suscite actuellement l’intérêt chez les industriels en matière d’innovation ?

    Incontestablement la fabrication additive, autrement dit le prototypage rapide !

    Qu’est-ce que le prototypage rapide ?

    C’est une méthode de fabrication additive : on fabrique une pièce grâce à un ajout de matière, par empilement de couches successives. La méthode est la suivante : on utilise du métal ou toute autre matière, qu'on vient déposer en la chauffant, les particules s'agglomèrent et se solidifient en se refroidissant, afin de donner un produit fini. Cette technique s’oppose aux procédés de fabrication par enlèvement de matière tel que l’usinage. Le prototypage rapide est généralement assisté par ordinateur.
    Aujourd'hui, l'impression 3D est principalement utilisée pour des maquettes et prototypes, mais elle se développe à vitesse grand V dans la fabrication de pièces. L'objectif est d’obtenir un produit fini de bonne qualité, doté des mêmes caractéristiques qu'une pièce usinée, et de pouvoir reproduire la même pièce à la quantité souhaitée.

    Quels sont les atouts de ce procédé ?

    Pour des pièces fabriquées qui sont habituellement usinées, l’utilisation de ce procédé permet des économies de matières considérables. Cela permet également de gagner un temps précieux, et donc de réaliser des économies importantes. Le temps d’usinage est ici remplacé par le temps de fabrication de la pièce réelle avec si besoin un usinage de finition.
    Cette technique est intéressante à utiliser pour des pièces à forte valeur ajoutée (soit par leur coût de mise en œuvre ou par leur matériau de base coûteux, ou les deux réunis). Si ces pièces, très onéreuses, sont usées, au lieu de changer la pièce, il est alors possible de « recharger » la zone abimée et d’usiner le tout pour obtenir la pièce initiale.

    Quelle technologie propose Fronius pour réaliser du prototypage rapide ?

    On a recours à la technologie WAAM (Wire plus Arc Additive Welding) : on utilise un arc électrique pour faire fondre un fil métallique afin d’obtenir le procédé de fabrication additive. Pour cela, le choix s’est porté sur un générateur MIG MAG CMT monté sur un robot. Pour la première fois en France, nous avons mis en fonctionnement sur le salon industrie Paris en avril 2016 un générateur CMT sur Robot Yaskawa. La pièce à fabriquer était un vase en alu. Il a fallu environ deux heures pour réaliser une telle pièce. Sans cette technologie, à la manière traditionnelle, cela aurait pris des heures et généré beaucoup de rebuts. Cela a attiré de nombreux visiteurs et suscité un grand intérêt. Nous avons de nombreuses demandes là-dessus !
    Notre technologie s’adapte sur la plupart des matériaux métalliques : alu, acier, inox, inconel, titane, base cuivre…

    Quelles autres technologies existent pour du prototypage rapide ?

    La fusion laser a fait ses preuves : on utilise une source laser combinée avec de la poudre métallique contrôlée au micron près. Ce procédé est très précis, il permet de réaliser des pièces d’une extrême complexité. Mais le prix de la source laser ainsi que le consommable (poudre métallique) sont très onéreux. Il y a également un risque sanitaire non négligeable.

    Quels types de pièces sont réalisables en WAAM CMT ?

    Des pièces de moteur d’avion, des vélos, des ponts…De manière générale, nous réalisons des pièces à forte valeur ajoutée. Nous n’avons aucune limite de taille ou de poids.

    Existe-t-il une forte demande pour cette technologie de la part des industriels français ou est-ce un phénomène de mode ? Si oui dans quel secteur ?

    Nous avons en effet de nombreuses demandes, concrètes, qui émanent principalement du secteur de l’aéronautique où des pièces à géométrie complexe et de matériau noble sont réalisées.
    Le remplacement de pièces usées ou endommagées est également un sujet récurrent. Il nécessite des investissements réguliers et une quantité importante de copeaux à traiter. Le développement de la fabrication additive permet alors d’envisager de nouvelles solutions pour réparer ce genre de pièces à haute valeur ajoutée.
    Nous avons aussi des demandes sur de la « reconstruction » de pièces ou sur de la réalisation de pièces complètes. L’intérêt économique est un argument majeur.

    Y’a-t-il déjà des entreprises qui utilisent le WAAM CMT ? Si oui pour quelles applications ?

    L’institut de soudure possède un équipement CMT + Robot dédié à la fabrication additive, tout comme de nombreuses universités ou centres de recherche. Les projets sont encore en phase d’étude et pour certains proches de l’industrialisation. Mais tout cela reste secret…

    Le marché va-t-il continuer d’évoluer ?

    Tout va très vite, on a déjà fait de grands progrès. Cependant, la révolution de la fabrication additive est peut-être encore à venir

    Photos Fronius
    photo_fronius_1_27092016.jpg

    Guillain Hardy, responsable soudage sur le salon Industrie Paris en avril 2016

    photo_fronius_2_27092016.jpg

    Cellule robot Yaskawa et générateur MIG MAG CMT

    Pour toutes demandes techniques :

    Julia Marolleau, expert process soudage
    Guillain Hardy, responsable soudage
    Jean-Marc Sicchiero, responsable technique

    Pour toutes autres demandes :
    Sabrina Roy, responsable marketing et communication
    01 39 33 12 12 / www.fronius.fr
    Commentaires 1 Commentaire
    1. Avatar de Dominique
      Dominique -
      Bonjour,

      Cela laisse rêveur de voir l'évolution des technologies de soudage.
      Créer une pièce par soudage en 3D ce n'est plus de la science fiction.
      Merci à FRONIUS pour cet article très intéressant.

      Bien Cordialement,
  • Annonces Google

  • Les 10 derniers messages postés du forum

    fufux

    Quel réactif chimique pour observer une soudure d'un acier à fort taux de manganèse ?

    Bonsoir,

    Pour le moment je n'ai pas encore les échantillons.
    Je prospectais des informations en amont.
    Un site de laborantins

    fufux Aujourd'hui, 19h23 Aller au dernier message
    TOF52

    Qualification en position descendante ?

    Merci de vos réponses rapides.

    TOF52 Aujourd'hui, 18h53 Aller au dernier message
    Dominique

    Quel réactif chimique pour observer une soudure d'un acier à fort taux de manganèse ?

    Bonsoir fufux ,

    Je ne pense pas que vous trouverez l'information sur notre site et forum
    Nous comptons trop peu de laborantins métallurgistes

    Dominique Aujourd'hui, 18h53 Aller au dernier message
    locouarn

    Achat poste TIG en Allemagne

    Bonjour,
    Tu peux ajouter Everlast et Jet-Tig mais il doit y en avoir encore bien d'autres...
    J'adhère totalement à ton analyse.
    Cordialement.

    locouarn Aujourd'hui, 17h20 Aller au dernier message
    jacquesd

    Achat poste TIG en Allemagne

    J'ai pris contact avec le magasin OBI de Sinzheim et le poste n'est pas disponible. Concernant les bouteilles elles ne le sont pas non plus dans ce magasin,

    jacquesd Aujourd'hui, 15h51 Aller au dernier message
    fufux

    Quel réactif chimique pour observer une soudure d'un acier à fort taux de manganèse ?

    Merci pour l'adresse mais cela ne correspond pas trop à ma recherche.
    Votre site donne un listing non exhaustif de différents réactifs mais aucun

    fufux Aujourd'hui, 15h27 Aller au dernier message
    tungstene

    Quel réactif chimique pour observer une soudure d'un acier à fort taux de manganèse ?

    regardez là Les examens micrographiques selon la norme NF A 05 150

    tungstene Aujourd'hui, 15h01 Aller au dernier message
    tungstene

    Problème soudure MIG inox

    là vous êtes forcément dans le bidouillage, puisque vous désirez faire sans le gaz préconisé. Mais même avec le bon gaz, ce n'est qu'avec du fil fourré

    tungstene Aujourd'hui, 14h46 Aller au dernier message
    Julien-

    Problème soudure MIG inox

    Bonjour à tous,

    je vous situe le problème: je soude régulièrement de l'acier au MAG, et de l'acier/inox/alu au TIG, sans trop de problème.

    Julien- Aujourd'hui, 14h12 Aller au dernier message
    fufux

    Quel réactif chimique pour observer une soudure d'un acier à fort taux de manganèse ?

    Bonjour,

    Je dois prochainement réaliser une observation métallographique sur des soudures d'aciers à fort taux de manganèse (environ 25%)

    fufux Aujourd'hui, 11h38 Aller au dernier message
  • Les 3 dernières offres d'emploi

    tungstene

    Recherche soudeur expérience fonte pour (petit) travail ponctuel

    Là pas de bol moi je suis sur Toulon, LOL, pour faire ce genre de réparation l'idéal ce sont des électrodes à base de nickel pur , mais elles sont difficiles

    tungstene Aujourd'hui, 14h55 Aller au dernier message
    Olek94

    Recherche soudeur expérience fonte pour (petit) travail ponctuel

    Bonjour

    Je suis a la recherche d'un soudeur qui puisse venir me réparer une fente de 25 mm de long verticale, sur 10 mm de large, sur une

    Olek94 Aujourd'hui, 01h21 Aller au dernier message
    ricou26

    Recherche soudeurs au quebec

    Bonsoir AGRI73

    il serait sympathique de votre part de vous présentez à la communauté en cliquant sur sur le lien à votre disposition

    ricou26 Hier, 19h13 Aller au dernier message
  • Les 5 Articles Techniques les plus récents

    Dominique

    LES DÉFAUTS LIÉS À UNE MAUVAISE PRÉPARATION DES BORDS AVANT SOUDAGE

    Depuis près de 100 ans, les industries de tous secteurs utilisent les procédés de soudage pour leurs assemblages métalliques.
    Les techniques et le matériel se perfectionnent d’année en année pour toujours plus d’efficacité.
    Malgré l’utilisation de postes à souder à la pointe de la technologie, l’étape préalable au soudage, à savoir la préparation des extrémités à souder, reste bien souvent négligée ou réalisée avec des techniques non adaptées.
    Or, parmi les nombreux facteurs pouvant affecter la qualité d’une soudure, une mauvaise préparation est un facteur récurrent.
    Cet article technique rédigé par la société PROTEM détaille ces défauts et comment une préparation correctement réalisée permet de réduire le risque de les voir apparaitre.
    ... Lire plus... Cliquez ici SVP
    Dominique 20/02/2017, 14h36
    Dominique

    Assemblage de tubes bout à bout : Les différents types de chanfreins et comment les réaliser par PROTEM

    Cet article technique est rédigé par la société PROTEM
    L’assemblage de pièces épaisses (Tôles et tubes) par opération de soudage nécessite de pouvoir réaliser une soudure sur la totalité de l’épaisseur pour assurer une continuité mécanique de l’assemblage.
    Pour cela, un chanfrein est réalisé en bout des éléments à assembler en amont de l’opération de soudage...
    ... Lire plus... Cliquez ici SVP
    Dominique 21/01/2017, 14h30
    Dominique

    Comment prévenir et contrôler les déformations du soudage ?

    Bonjour à tous,

    Traduction du lien
    https://www.airproducts.com/~/media/...distortion.pdf

    Qu'est-ce que la déformation ?
    Une distorsion ou une déformation peut se produire pendant le soudage en raison de la dilatation et de la contraction non uniformes de la soudure et du métal de base pendant le cycle de chauffage et de refroidissement.
    Des contraintes se forment dans la soudure en raison des variations de volume, en particulier si la soudure est bridée et retenue... Lire plus... Cliquez ici SVP
    Dominique 15/01/2017, 19h21
    R8évolution

    Fabrication personnelle d'un refroidisseur à circuit fermé de torche TIG

    Bonjour à tous,

    Comme promis je viens vous expliquer ci-dessous comment fabriquer un refroidisseur de torche TIG.
    ... Lire plus... Cliquez ici SVP
    R8évolution 15/01/2017, 09h56
    Dominique

    VÉRIFICATION / VALIDATION D’UN GÉNÉRATEUR DE SOUDAGE PAR GYS

    VÉRIFICATION / VALIDATION D’UN GÉNÉRATEUR DE SOUDAGE PAR GYS
    Norme EN 50504

    Cet article technique est rédigé par la société GYS
    Dans le cadre de la norme NF EN 1090, un générateur de soudage doit subir un contrôle de ces paramètres de soudage. Cette vérification permet de délivrer un « Constat de Validation ».
    La procédure de validation suivante découle de la norme référente EN 50504.
    L’objectif de cette démarche est d’assurer un résultat de soudage correct et reproductible dans le temps.
    ... Lire plus... Cliquez ici SVP
    Dominique 23/12/2016, 13h00
  • Agenda du soudage

  • Nouveaux matériels de soudage

Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 19h49.
Propulsé par vBulletin® Version 4.2.4 Release Candidate 2
Copyright © 2017 vBulletin Solutions, Inc. Tous droits réservés - All rights reserved.

DragonByte SEO, Member Map, vB Optimise, vBQuiz, vBMail - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2017 DragonByte Technologies Ltd.
Site Technique Soudeurs.com Copyright © 2017 - Tous droits réservés - CNIL N°849398
vBulletin Skin By: PurevB.com