S'inscrire

Follow us on Facebook



Affichage des résultats 1 à 18 sur 18
  1. #1
    Avatar de doulsoude09
    Inscription
    mars 2011
    Localisation
    ariège
    Âge
    38
    Messages
    73
    Fichiers téléchargés
    2,90 Mo

    Par défaut Souder en 138 (fil fourré à poudre métallique) de l'inox 307 sous gaz M24 ?


    Bonjour,

    La question est dans le titre, notamment pour un problème de fissuration sur pièces rechargées dures et d'autres choses j'aimerais essayer un fil fourré inox 307 (esab ok tubrod 15.34), comme c'est un essai j'ai pas envie de prendre un contrat de gaz en plus.
    Le gaz conseillé est un M13 (Ar-2%O2), le gaz dont je dispose est un M24 (Ar-7%CO2-3%O2).
    Je doute bien que le CO2 va poser problème mais dans quelle proportion ?

    D'avance merci pour vos avis.
    Dernière modification par SavoirFer ; 18/03/2019 à 09h37.

  2. # ADS
    Publicité Google
    Inscription
    Depuis le début
    Localisation
    Publicité dans le Monde
    Âge
    2010
    Messages
    Plein !
     

  3. #2
    Avatar de doulsoude09
    Inscription
    mars 2011
    Localisation
    ariège
    Âge
    38
    Messages
    73
    Fichiers téléchargés
    2,90 Mo

    Par défaut

    Bonsoir,

    Bon finalement j'ai tenté le coup et ça marche bien, j'ai plus de problème de fissuration.
    J'ai demandé conseil a mon fournisseur de matériel de soudure il m’a répondu que d'autres clients le faisait sans problèmes majeur, le seul souci c'est des soudures un peu noircies, bien sur pas acceptable pour de la tuyauterie inox, mais pour faire de la réparation et du beurrage c'est bon.

    C'est un fil de 1.2mm de marque Welding alloys modèle TUBE-S 307, soudé a 28V 220A 8m/min sous gaz M24 a 15l/min, en tirant droit (sinon ça faisait des caniveaux) c'est vrai que l'inox ça chauffe, même avec une torche 400A en soudure quasi continue pendant 1H30, la torche a pris un petit coup de chaud !
    De même pour le tube contact qui a pris bien de l'usure alors qu'il est au zirconium.

  4. #3
    Avatar de presto 140
    Inscription
    novembre 2004
    Localisation
    pays-basque
    Âge
    41
    Messages
    105
    Fichiers téléchargés
    461,4 Ko

    Par défaut

    Bonjour,
    Le fait que votre torche chauffe est sans doute lié à la masse et à la température (froide) de votre pièce à recharger. Le fil 307 agit comme une résistance de chauffe, je pense qu'avec un préchauffage à 200-250°(voir plus) ça devrait améliorer les choses, en clair la pièce devrait toujours être à la bonne T°.



  5. #4
    Avatar de doulsoude09
    Inscription
    mars 2011
    Localisation
    ariège
    Âge
    38
    Messages
    73
    Fichiers téléchargés
    2,90 Mo

    Par défaut

    Salut presto, l'avantage de l'inox en réparation c'est justement d'éviter de devoir préchauffer, dans mon cas ici 30 pièces a réparer pour un poids total d'environ une tonne, en terme de temps de travail et de coût il est impensable de préchauffer une telle masse. J'ai fais la réparation en 3 fois 1h30 avec 12h de refroidissement entre les passes, 2 inox et 1 rechargement dur.

  6. #5
    Avatar de presto 140
    Inscription
    novembre 2004
    Localisation
    pays-basque
    Âge
    41
    Messages
    105
    Fichiers téléchargés
    461,4 Ko

    Par défaut

    Bonsoir doulsoude,

    autant pour moi, j'ai généralisé les choses, mais voilà ce qui m'est arrivé dernièrement :

    Chez un client, sur une vis de mélangeuse 14m3, l'hélice s'est éventrée au niveau d'une soudure sur 30 cm de long, pour info la vis doit peser dans les 500 kg (voir bien plus) et la tôle anti-abrasion fait 10 mm, j'ai donc gouger le joint, un chanfrein en V avec un écartement, en gros une "SS NB".
    Habituellement je fais ce genre de travail à la 7018 mais là j'ai voulu essayer mes nouvelles électrodes 312...d'entrée de jeu l'électrode est devenue toute rouge et le bain n'était pas terrible, c'était plus du collage qu'autre chose, j'ai vite arrêté le tir, j'ai tout meulé et recommencé à la 7018.

    J'ai retenté l'expérience chez moi sur une pièce massive, avec et sans préchauffage, quand la pièce est chaude ça améliore nettement le bain, j'en ai conclu que le préchauffage a son importance lorsqu'on utilise un métal d'apport inox, du moins en 111.

    En tout cas merci pour ton retour





  7. #6
    Avatar de doulsoude09
    Inscription
    mars 2011
    Localisation
    ariège
    Âge
    38
    Messages
    73
    Fichiers téléchargés
    2,90 Mo

    Par défaut

    Salut,

    Au départ c'est le conseil d'un technicien ESAB parce que les pièces forment une chenille et il est plus facile de souder une face sur toutes les pièces puis de tout retourner pour faire l'envers, ça veut dire préchauffer deux fois.
    Ses arguments pour l'inox 307 était un assemblage hétérogène (acier C45 sur acier au bore) et éviter le préchauffage.
    Je me rappelle même qu'il m'avait dit de tirer vite et droit tellement ça chauffe pour ne pas tout cuire.

    J'avais pas vu la modification du titre mais c'est bien du 138 fil fourré à poudre métallique sans laitier, la qualité du bain de fusion est pour moi le point fort de ces fils, sous un gaz ternaire avec de l'oxygène le mouillage est excellent.
    Après en 111 c'est différent, je soude souvent avec de la ESAB 46.06 3.2mm, plutôt haut en courant (130-150A) rien a voir avec les courants que l'ont peut avoir avec du fil.
    C'est quels diamètres tes électrodes inox et paramètres de soudure ?

  8. #7
    Avatar de presto 140
    Inscription
    novembre 2004
    Localisation
    pays-basque
    Âge
    41
    Messages
    105
    Fichiers téléchargés
    461,4 Ko

    Par défaut

    Salut,
    30 pièces à 30 kg…c'est quoi ces pièces ?

    Il est clair que t'as fais le bon choix avec le fil 307, il est fait pour ça entre autre.
    Au fait j'ai vu qu'il existe un fil fourré 307 "sans gaz", le "FCO 307" de chez selectarc.

    Mes nouvelles électrodes sont des "Limarosta 312" en 2,5 de chez Lincoln, sur la doc elles sont données pour 50 à 70 A, pour la vis j'étais à 95 -100 A.

    Par contre les ESAB OK 48.00 en 2,5 sont données jusqu'à 110A si on veut, et 140 A en 3,2.

  9. #8
    Avatar de doulsoude09
    Inscription
    mars 2011
    Localisation
    ariège
    Âge
    38
    Messages
    73
    Fichiers téléchargés
    2,90 Mo

    Par défaut

    Citation Envoyé par presto 140 Voir le message
    Salut,
    30 pièces à 30 kg…c'est quoi ces pièces ?
    Ce sont des chenilles que l'on monte sur les roues de matériel forestier, cela permet de cumuler les avantages des pneus (souplesse) et de la chenilles (portance et accroche). le problème ici est une usure sur le métal par les pneumatiques, sans problème pour l'intégrité de la chenille mais a force d'usure il s’est créé un trou avec les bords devenus tranchants et qui découpent littéralement les crampons des pneus. C'est très lourd et désarticulée, une vraie plaie a manutentionner.




  10. #9
    Avatar de doulsoude09
    Inscription
    mars 2011
    Localisation
    ariège
    Âge
    38
    Messages
    73
    Fichiers téléchargés
    2,90 Mo

    Par défaut

    Je suis très satisfait de ce gaz M24 qui s'avère polyvalent pour la soudure de l'acier, pour faire de la réparation je ne peux pas me faire suivre 3 torches et 4 bouteilles de gaz (sans parler du prix de revient).

    Donc sans changer de torche, de galet et de gaz je soude :

    - Acier courant
    - Acier HLE
    - Inox 307
    - Rechargement dur

    Tout en fil de 1.2mm adapté a mon usage, fil fourré a poudre métallique avec poste a 4 galets cranté, seul inconvénient le prix du fil !

  11. #10
    Avatar de Dominique ADMIN
    Inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Manche
    Âge
    60
    Messages
    6 496
    Fichiers téléchargés
    192,44 Mo

    Par défaut

    Bonsoir

    Je me rappelais avoir déjà vu cette photo de chenilles pour matériel forestier :

    Préparation d'un chantier complexe de soudure sur acier au bore.

    Amicalement

    Dominique
    La participation et le partage de chacun fait le savoir de tous !
    Tout nouveau membre doit se présenter à la communauté avant de poster son premier message sur le forum
    http://www.soudeurs.com/presentation...s-du-site.html
    Il faut toujours avoir les moyens de ses ambitions et de ses envies.
    Je n'assure aucune réponse personnalisée par Message Privé.
    Veuillez déposez SVP votre question technique sur le forum.
    Je suis professionnel dans la qualité et techniques du soudage.
    Merci de votre compréhension.

    Suivez-nous sur les réseaux sociaux en cliquant sur le lien :

    https://www.facebook.com/soudeurscom

  12. #11
    Avatar de doulsoude09
    Inscription
    mars 2011
    Localisation
    ariège
    Âge
    38
    Messages
    73
    Fichiers téléchargés
    2,90 Mo

    Par défaut

    Oui tout a fait Dominique, je n'ai d’ailleurs toujours pas de solution rentable a ce problème, le cas ici est plus simple et un rechargement dur préventif évitera le problème.

  13. #12
    Avatar de presto 140
    Inscription
    novembre 2004
    Localisation
    pays-basque
    Âge
    41
    Messages
    105
    Fichiers téléchargés
    461,4 Ko

    Par défaut

    Bonsoir,
    merci pour ces infos, un sacré bel engin ce porteur 1110G!

    Tu dis que t'as toujours pas trouvé de solution rentable, es-ce bien l'usure des oreilles à chaque extrémités des tuiles?
    là où les maillons rectangles s'enquillent ?


  14. #13
    Avatar de doulsoude09
    Inscription
    mars 2011
    Localisation
    ariège
    Âge
    38
    Messages
    73
    Fichiers téléchargés
    2,90 Mo

    Par défaut

    Bonsoir,

    Je veux oui que c'est une belle machine, il y a eu beaucoup du travail fait dessus et aujourd'hui c'est un bijou.

    Tu dis que t'as toujours pas trouvé de solution rentable, es-ce bien l'usure des oreilles à chaque extrémités des tuiles?
    là où les maillons rectangles s'enquillent ?
    C'est bien ça et il y a longtemps que je cherche comment faire, c'est un bon casse tête.
    La meilleure solution que j'ai actuellement c'est de refendre du tube en deux en chanfreinant le tube avant de le partager mais après comment les souder ?
    En plus j'ai pas trop le temps de m'en occuper, il faudrait que je fasse des prototype pour voir ce que cela donne.

    demitube.jpg

  15. #14
    Avatar de ricou26
    Inscription
    juin 2011
    Localisation
    drome
    Âge
    57
    Messages
    3 519
    Fichiers téléchargés
    218,76 Mo

    Par défaut

    Bonsoir Doulsoud09
    tu écris en dessous

    Tout en fil de 1.2mm adapté a mon usage, fil fourré a poudre métallique avec poste a 4 galets cranté, seul inconvénient le prix du fil !
    la marque c'est quoi Lincoln ; Esab ?
    le prix de la Bobine de 15 kilo en 1.2 combien
    d'avance merci
    amicalement Ricou26
    Si tu ne sais pas, demande et si tu sais, fais en profiter les autres !
    Super Modérateur des forums du site soudeurs.com
    Tout nouveau membre doit se présenter à la communauté avant de poster son premier message sur le forum
    http://www.soudeurs.com/presentation...s-du-site.html

  16. #15
    Avatar de presto 140
    Inscription
    novembre 2004
    Localisation
    pays-basque
    Âge
    41
    Messages
    105
    Fichiers téléchargés
    461,4 Ko

    Par défaut

    bonjour,

    Les tuiles étant en acier "Cr Ni Mo" traité, la réparation devrait être du même niveau, ce que je ferai c'est de carrément découper les demi-lunes usées et ressouder soit des nouvelles demi-lunes (bagues fendues) soit des nouvelles bagues sans les fendre (moins de boulot), à voir l'articulation des maillons avec les bagues si ça le fait ou pas.
    La nuance pourrait être du 30cnd8, soit du pré-traité (économique mais environ 1300 mpa, 40 hrc), soit traité + revenu (plus dur, 1800 mpa, 50 hrc environ).

    cdlt

  17. #16
    Avatar de doulsoude09
    Inscription
    mars 2011
    Localisation
    ariège
    Âge
    38
    Messages
    73
    Fichiers téléchargés
    2,90 Mo

    Par défaut

    Bonsoir Ricou

    Citation Envoyé par ricou26 Voir le message
    Tout en fil de 1.2mm adapté a mon usage, fil fourré a poudre métallique avec poste a 4 galets cranté, seul inconvénient le prix du fil !
    la marque c'est quoi Lincoln ; Esab ?
    le prix de la Bobine de 15 kilo en 1.2 combien
    d'avance merci
    Voici les marques / modèle / prix pour des bobines de 15kg

    - Acier courant : ESAB / filarc pz6201 / 62€
    - Acier HLE : Welding Alloy / robofil M700 / 150€
    - Inox 307 : Welding Alloy / tube-s 307 / 295€
    - Rechargement dur : Welding Alloy / robodur K600 / 165€

    Inconvénient majeur : le prix.

    Inconvénient mineur : la fumée que peut faire certains fils, très peu pour le robofil, énormément pour le filarc, a un tel point que cela en devient une gène.

    Avantage majeur : la qualité du métal déposé, pas de comparaison possible avec des fils massifs, seules des électrodes enrobées peuvent faire mieux.

    Avantage mineur : très peu de projection en mode court-circuit et pulvérisation, douceur de fusion, mouillage, mode pulvérisation accessible avec des paramètres plus bas qu'un fil massif.

    Mon champion toute catégorie c'est le robofil, très bonnes caractéristiques mécaniques qui me permettent de faire des réparations sans ajout de plaque de renfort, un gain de temps énorme.
    Un mouillage extraordinaire a un tel point qu'il est difficile de faire des caniveaux !
    Excellent aussi en position, verticale montante ou au plafond.

    Pour les fils fourrés à poudre métallique un argument qui revient souvent est une augmentation du taux de dépôt.
    Les fabricants annoncent un augmentation de 10 a 20% qui a elle seule ne suffit pas a justifier l'écart de prix, l'explication est que le fil fourré a un vitesse maximale de dévidage supérieure au fil massif.
    Pour moi l'avantage de ces fils n'est pas là.

  18. #17
    Avatar de doulsoude09
    Inscription
    mars 2011
    Localisation
    ariège
    Âge
    38
    Messages
    73
    Fichiers téléchargés
    2,90 Mo

    Par défaut

    Bonsoir presto

    Citation Envoyé par presto 140 Voir le message
    bonjour,

    Les tuiles étant en acier "Cr Ni Mo" traité, la réparation devrait être du même niveau, ce que je ferai c'est de carrément découper les demi-lunes usées et ressouder soit des nouvelles demi-lunes (bagues fendues) soit des nouvelles bagues sans les fendre (moins de boulot), à voir l'articulation des maillons avec les bagues si ça le fait ou pas.
    La nuance pourrait être du 30cnd8, soit du pré-traité (économique mais environ 1300 mpa, 40 hrc), soit traité + revenu (plus dur, 1800 mpa, 50 hrc environ).

    cdlt
    L'acier des tuiles est de l'acier au bore, mais cela ne change par grand chose pour les nuance que tu propose qui me semblent bonnes.

    Par contre pour tout découper c'est pas possible, c'est trop de travail et pour ressouder par dessus c'est pas bon, après la découpe il y aurais encore un gros travail de préparation, a 30 tuiles par chenille et 2 faces par tuiles ça fait vite beaucoup trop de temps. Un autre problème c'est qu'il faut conserver les maillons rectangulaires entre les tuiles, je ne ne vois pas d'autre solution que des demi-pièces. il existe des maillons de réparation, c'est un U que l'on soude dans un plat avec deux trous, mais a environ 30€ pièce c'est pas possible.

  19. #18
    Avatar de presto 140
    Inscription
    novembre 2004
    Localisation
    pays-basque
    Âge
    41
    Messages
    105
    Fichiers téléchargés
    461,4 Ko

    Par défaut

    SOUDURE PRO Novembre 2018 forum 250 x 250 pixels

    Bonsoir doulsoude,

    L'acier des tuiles c'est du Cr Ni Mo+B, la dureté avoisine les 60 HRC, c'est très dur! le 30cnd8 c'est autour de 52 HRC, c'est quand même pas mal.
    Je viens de comprendre le montage, les maillons sont "d'une pièce", comme tu dis il n'y a a pas d'autres solutions que de couper et ressouder des demi-bagues.


    Dernière modification par presto 140 ; Aujourd'hui à 01h08.


Quelques discussions similaires sur le même sujet dans les forums

  1. Question Posée temps de soudage sous atmosphère tuyauterie inox
    Par yazou40 dans le forum Logiciels et outils dédiés aux métiers du soudage
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/11/2015, 11h06
  2. Question Posée Souder un P355GH en automatique sous flux
    Par sayfoun8 dans le forum Procédé de soudage ARC SOUS FLUX / 12 / SAW
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/06/2015, 21h00
  3. Souder un inox martensitique avec un fil inox 316L
    Par Martensitique dans le forum Métallurgie du soudage et soudabilité
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/12/2009, 18h45
  4. [Résolu] Soudure inox + recherche sous-traitant
    Par Snakas dans le forum Procédés de soudage et méthodes
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/10/2005, 16h21

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 15h45.
Propulsé par vBulletin® Version 4.2.5
Copyright © 2019 vBulletin Solutions, Inc. Tous droits réservés - All rights reserved.

DragonByte SEO, Member Map, vB Optimise, vBQuiz - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2019 DragonByte® Technologies Ltd.
Site Technique Soudeurs.com - Copyright © 2012 / 2019 - Tous droits réservés - CNIL N°849398
vBulletin Skin By: PurevB.com