S'inscrire

Follow us on Facebook



Cliquez ici pour faire un Don au site maintenant Montant total à atteindre pour cette année : 2000 EUR, Reçu : 1315 EUR (66%)
Soudeurs.com compte sur vous (150 euros / mois de charge) : Faites un don SVP avec PayPal pour aider et soutenir ce site spécialisé...

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 5 sur 8
  1. #1

    Par défaut Comment détecter une passe acier carbone dans une soudure inox ?


    Bonjour,

    Contexte :
    Appareils a pression en inox type 316L, avec des tubulures Ø168 ep. 16, soudées pleine fusion, une passe de pénétration procédé TIG, puis remplissage du chanfrein à l’électrode enrobée E316L.
    Sur une tubulure le sous-traitant s'est trompé de métal d'apport et a fait une passe en acier carbone.
    Détection après passivation, a un endroit sur environ 100 mm il y avait un creux rouillé a la place de la passe.
    La tubulure a été coupée au ras de l’appareil puis recoupée en tranches pour effectuer des macrographies sur toute la circonférence.
    La passe fait tout le tour, mais est la plus part du temps "cachée" en dessous de passes inox, donc non révélée à la passivation a ces endroits.
    Après un perçage, puis analyse chimique des copeaux, il n'y a pas de doute, confirmation que c'est de l'acier carbone.

    Question :
    Je cherche un moyen non destructif pour tester toutes mes tubulures (190 tubulures sur 95 appareils) afin d'éviter de couper toutes les tubulures...
    Déjà essayé :
    - test à l'aimant : la soudure en 316L s'aimante toujours un peu à cause du régime de soudure qui amène de la ferrite = ça n'est pas assez flagrant
    - radio faite sur une soudure bien identifiée (sur un des échantillons de macrographie) = invisible, pas de différence flagrante
    - le PMI est un test trop surfacique.

    Merci d'avance de partager votre expérience au cas où

  2. # ADS
    Publicité Google
    Inscription
    Depuis le début
    Messages
    Plein !
     

  3. #2
    Avatar de YannA
    Inscription
    mai 2018
    Localisation
    Metz
    Messages
    19
    Fichiers téléchargés
    67,5 Ko

    Par défaut

    Bonsoir Bfktsn,

    Alors la.... sacrée problématique !

    Comme ça de prime abord, je dirais qu'il n'y a pas de solution miracle...
    Mais en me creusant un peu les méninges je me pose la question des US ?
    Il est bien évident qu'il est compliqué de réalisé des US sur de l'inox en raison de la tailles des grains, néanmoins avec des cales adaptées pour calibrer correctement le signal, j'ai entendu dire que c'était quelque chose de faisable.

    Postulat :
    S'il y a une phase d'Acier, la taille et la nature des grains changera et entraînera une modification du signal. On pourrait donc éventuellement détecter l'acier par comparaison avec une épaisseur d'Inox pleine.

    Après c'est uniquement de la théorie, de là à réussir à mettre ça en pratique....
    Rapproche toi d'un spécialiste US, il pourra étayer ou enterrer ma supposition ! (Et tiens nous au courant, personne n'est à l’abri de ce genre de bourde ! )

  4. #3
    Avatar de Dominique
    Inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Manche
    Âge
    60
    Messages
    6 251
    Fichiers téléchargés
    188,93 Mo

    Par défaut

    Bonsoir bfktsn

    Détection de métal d'apport acier carbone dans une soudure inoxydable ?

    Développé par l’Institut de Soudure en partenariat avec Total et Xtrem, le Carbontrack est un système de contrôle non destructif destiné à s’assurer que le soudage de réservoirs ou de tuyauteries en acier inoxydable a été correctement réalisé.
    La méthode fait l’objet d’un brevet.


    Le Carbontrack répond à un besoin très spécifique.
    Son intérêt?
    « Eviter aux fabricants ou exploitants de tuyauteries, bacs de stockage ou appareils à pression en acier inoxydable, d’avoir de mauvaises surprises », résume Daniel Chauveau, expert en contrôle non destructif à l’Institut de Soudure.
    Lorsqu’on effectue une opération de soudage sur ces équipements, il est indispensable d’utiliser de l’acier inoxydable austénitique.
    Si l’on utilise un autre métal d’apport, on expose en effet la soudure à des risques importants de fissures et de corrosions.
    Le problème, c’est que la soudure à l’acier inoxydable austénitique est une opération contraignante.
    Il faut en effet protéger le bain de fusion contre l’oxygène en utilisant un gaz inerte (tel que l’argon) de part et d’autre du bain.
    Si ce dernier n’est pas assez protégé, il se forme immédiatement des soufflures (appelées rochage) au niveau de la soudure.

    Pour pallier ces contraintes, ou lorsqu’ils se trouvent sur des sites isolés sans approvisionnement en gaz inerte, certains soudeurs "trichent".
    Ils réalisent la première passe de soudage avec de l’acier au carbone (qui ne nécessite pas les mêmes précautions), puis les passes suivantes avec le métal d’apport approprié, l’acier inoxydable austénitique. Ni vu, ni connu…

    Bien sûr, il est très difficile de mettre à jour la supercherie.
    Comme la soudure en acier au carbone est magnétique, certains utilisent un aimant. Mais si la méthode convient au contrôle de tôles minces, elle trouve rapidement ses limites dès que la soudure atteint une certaine épaisseur.
    L’autre solution consiste à mesurer le taux de ferrite du matériau.
    Là aussi, il est facile de détecter de la ferrite dans la passe de finition, mais l’opération est beaucoup plus délicate dans une passe plus profonde.
    Tout dépend du nombre de passes, du type de matériau… sans compter que l’on peut être trompé par le phénomène de dilution de la soudure.

    Le Carbontrack, développé par l’Institut de Soudure en partenariat avec Total et Xtrem, repousse ces limites. Il suffit en effet de déplacer une sonde le long des soudures pour observer les variations de champ magnétique, et en déduire la présence éventuelle d’acier au carbone.
    Le contrôle peut s’effectuer sur des équipements en service.
    Comme le système complet ne pèse qu’un kilo, il est facilement transportable dans des endroits difficiles d’accès.

    Les résultats dépendent bien sûr des conditions dans lesquelles s’effectue le contrôle (nature des matériaux, épaisseurs, présence de champs magnétiques, etc.), mais les premiers essais réalisés se sont montrés probants. « Avec notre dernière génération de sonde, nous pouvons réaliser un contrôle sur des épaisseurs allant jusqu’à 20 mm dans les aciers austénitiques de type 304L et 316L, et jusqu’à 35 mm dans des alliages au nickel », précise Daniel Chauveau.

    Avant d’utiliser l’appareil, il faut réaliser un étalonnage.
    Le plus simple consiste à définir la valeur "0" dans l’air et la valeur "100" sur une plaquette en acier au carbone, puis à définir des critères d’acception en fonction de l’application.
    En comparant le résultat obtenu avec le seuil que l’on s’est préalablement fixé, on peut alors contrôler instantanément la qualité de la soudure.

    Article trouvé sur le lien ci-dessous :
    http://www.mesures.com/vision-industrielle/item/6107-Enfin-une-solution-pour-contr%C3%B4ler-la-qualit%C3%A9-des-soudures

    J'espère que cela peut vous aider

    Entre nous (et cela n'engage que moi !) les soudeurs et le service contrôle qualité de votre sous-traitant ne sont pas bons....

    Dominique.

    La participation et le partage de chacun fait le savoir de tous !
    Tout nouveau membre doit se présenter à la communauté avant de poster son premier message sur le forum
    http://www.soudeurs.com/presentation...s-du-site.html
    Il faut toujours avoir les moyens de ses ambitions et de ses envies.
    Je n'assure aucune réponse personnalisée par Message Privé.
    Veuillez déposez SVP votre question technique sur le forum.
    Merci de votre compréhension.

    Pour soutenir ce site par vos dons cliquez sur le lien ci-dessous :
    http://www.soudeurs.com/misc.php?do=donate
    Suivez-nous sur les réseaux sociaux en cliquant sur le lien :

    https://www.facebook.com/soudeurscom

  5. #4
    Avatar de Dominique
    Inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Manche
    Âge
    60
    Messages
    6 251
    Fichiers téléchargés
    188,93 Mo

    Par défaut

    Bonsoir bfktsn

    Carbontrack

    Technique de CND permettant de vérifier la qualité des soudures en aciers inoxydables austénitique, par exemple lors de la fabrication des pipelines.
    La solution, qui a fait l'objet d'un dépôt de brevet, a été utilisée par Total pour la recherche de passes carbone au sein de soudures en aciers inoxydables.

    brevet-carbontrack.jpg

    Brevets & Innovation
    La participation et le partage de chacun fait le savoir de tous !
    Tout nouveau membre doit se présenter à la communauté avant de poster son premier message sur le forum
    http://www.soudeurs.com/presentation...s-du-site.html
    Il faut toujours avoir les moyens de ses ambitions et de ses envies.
    Je n'assure aucune réponse personnalisée par Message Privé.
    Veuillez déposez SVP votre question technique sur le forum.
    Merci de votre compréhension.

    Pour soutenir ce site par vos dons cliquez sur le lien ci-dessous :
    http://www.soudeurs.com/misc.php?do=donate
    Suivez-nous sur les réseaux sociaux en cliquant sur le lien :

    https://www.facebook.com/soudeurscom

  6. #5
    Avatar de YannA
    Inscription
    mai 2018
    Localisation
    Metz
    Messages
    19
    Fichiers téléchargés
    67,5 Ko

    Par défaut


    SI ca marche aussi bien qu'ils le vendent sur l'article ci-dessus, c'est un outil terriblement puissant !


Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Quelques discussions similaires sur le même sujet dans les forums

  1. Question Posée Soudure pièce en Inox sur pièce en Acier carbone
    Par ziwi007 dans le forum Les novices, les néophytes et les bricoleurs soudeurs
    Réponses: 14
    Dernier message: 10/12/2015, 14h19
  2. Question Posée temps a passe pour souder tube inox dans different diametre
    Par toutoute dans le forum Codes, normes et calculs de soudage
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/02/2015, 11h43
  3. Question Posée un acier carbone, peut-il qualifier un inox?
    Par montana1506 dans le forum Métallurgie du soudage et soudabilité
    Réponses: 7
    Dernier message: 05/02/2015, 14h36
  4. Recherche Soudage acier carbone sur inox type 304L
    Par JULIAN74 dans le forum Métallurgie du soudage et soudabilité
    Réponses: 11
    Dernier message: 10/01/2014, 16h14
  5. Défaut rencontré sur tube acier carbone et inox
    Par guigui67 dans le forum Les contrôles non destructifs (CND) des soudures
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/11/2011, 12h38

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 00h36.
Propulsé par vBulletin® Version 4.2.5
Copyright © 2018 vBulletin Solutions, Inc. Tous droits réservés - All rights reserved.

DragonByte SEO, Member Map, vB Optimise, vBQuiz - vBulletin Mods & Addons Copyright © 2018 DragonByte® Technologies Ltd.
Site Technique Soudeurs.com Copyright © 2018 - Tous droits réservés - CNIL N°849398
vBulletin Skin By: PurevB.com